Skip to main content

Les Flyers espèrent que leurs acquisitions les mèneront en séries

« Nous avons ajouté de bons morceaux », dit Vigneault au sujet de Hayes, Niskanen et Braun

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

VANCOUVER - La mise sous contrat de Kevin Hayes chez les Flyers de Philadelphie conférera à ces derniers du gabarit, du talent et de la profondeur, des éléments qui les aideront à compétitionner pour une place en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, a déclaré l'entraîneur Alain Vigneault vendredi.

Hayes a signé un contrat de sept ans d'une valeur de 49,98 millions $ (salaire annuel moyen de 7,14 millions $) avec les Flyers, mercredi. L'attaquant de 6 pieds 5 pouces, 216 livres occupera le poste de deuxième centre, derrière Sean Couturier (6-3, 211) et devant l'attaquant de troisième année Nolan Patrick (6-2, 198), qui sera sur le troisième trio.

À LIRE AUSSI : Hayes signe un contrat de sept ans avec les FlyersLes Flyers font l'acquisition de Braun des SharksGudas « un peu sous le choc » d'être passé des Flyers aux Capitals

« Maintenant, nous avons une ligne du centre imposante avec Couturier, Hayes et Nolan, a noté Vigneault. J'aime ce portrait. Au final, miser sur ce genre de joueurs de centre nous confère un avantage à cette position. Toutes les bonnes équipes ont une excellente ligne du centre. »

Vigneault, qui a été embauché par les Flyers le 15 avril, a dirigé Hayes pendant quatre saisons avec les Rangers de New York (2014 à 2018). À Philadelphie, on espère que d'évoluer sous les ordres d'un entraîneur qu'il connait à la suite d'une saison record de 55 points (19 buts, 36 passes) en 71 matchs avec les Rangers et les Jets de Winnipeg permettra à Hayes d'aider les Flyers à retourner en séries. Philadelphie a terminé à 16 points des Blue Jackets de Columbus et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Est cette saison.

« À nos yeux, Kevin est un attaquant digne du top-6, a dit Vigneault. Ses chiffres à 5-contre-5 sont excellents, il a écoulé des punitions pour moi tout en jouant en avantage numérique. Il a joué un peu plus souvent en avantage numérique (sous les ordres de l'entraîneur des Rangers David Quinn cette saison). Il répond à beaucoup de critères que nous recherchions : joueur de centre pouvant jouer sur le top-6 et bon à 5-contre-5 et sur les unités spéciales. Il s'est véritablement développé comme un joueur complet, bon sur 200 pieds, et c'est ce que tu recherches. »

Vigneault a confié que le directeur général des Flyers Chuck Fletcher l'a consulté avant de faire l'acquisition de Hayes dans une transaction avec les Jets en retour d'un choix de cinquième ronde au Repêchage 2019 de la LNH, le 3 juin dernier. Dans les jours entre l'échange et la signature du contrat, Vigneault a indiqué avoir parlé à Hayes pour le convaincre que les Flyers représentaient la meilleure option. Hayes aurait pu devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

Video: STL@WPG, #5: Hayes fait 2-0 sur un excellent effort

« Je lui ai parlé à quelques reprises, a dit Vigneault. Je suis nouveau à Philly également, mais je lui ai fait part de ma perspective. L'une des choses importantes pour Kevin lorsque nous discutions de tout ce processus, c'est qu'il voulait joindre une équipe où il aurait la chance de gagner. Il croyait que c'était le cas avec Philly. »

Les Flyers ont également modifié leur défensive dans deux transactions, faisant l'acquisition du défenseur Matt Niskanen des Capitals de Washington en retour du défenseur Radko Gudas, le 14 juin, et du défenseur Justin Braun des Sharks de San Jose, mardi, contre un choix de deuxième ronde au Repêchage 2019 et un choix de troisième tour au Repêchage 2020.

Niskanen et Braun sont deux droitiers, un aspect que les Flyers espéraient améliorer. Gudas est le seul droitier à avoir joué plus de 30 parties en une saison pour les Flyers au cours des quatre dernières campagnes.

« Quand j'ai parlé à Chuck pour la première fois (avant d'être embauché), il cherchait une solution pour acquérir au moins un défenseur droitier, et il a mis la main sur deux, a dit Vigneault. J'aime notre profondeur en défensive et le fait que les gars vont se battre pour du temps de glace. Tu veux voir une compétition saine à l'interne. »

Vigneault s'attaque à son nouvel emploi après avoir passé un mois en Europe, où il a mené le Canada à la deuxième place au Championnat du monde 2019 de la FIHG, qui a pris fin le 26 mai. Avec le camp de développement qui s'amorce lundi, il est fébrile de pouvoir désormais se concentrer uniquement sur les Flyers.

« Le portrait se précise, a-t-il mentionné. Chuck a dit vouloir être agressif et c'est ce qu'il a fait. Nous avons été en communication constante pour voir comment nous pouvions améliorer l'équipe. Nous avons ajouté de bons morceaux, deux en défensive et un à l'attaque. Nous allons continuer de voir ce qu'il est possible de faire. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.