Skip to main content

Les Flyers devraient conserver leurs choix et leurs espoirs

Le DG Ron Hextall déclare que son équipe n'a aucune intention de négocier avec le joueur autonome Ilya Kovalchuk

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

VOORHEES, New Jersey -- Les Flyers de Philadelphie s'en tiennent à leur plan de bâtir une équipe gagnante via le repêchage et par le développement de leurs espoirs, ce qui explique pourquoi ils devraient conserver les choix no 14 et 19 en première ronde du Repêchage 2018 de la LNH, selon ce qu'a affirmé le directeur général Ron Hextall jeudi.

« Je prévois que nous utiliserons nos choix, a confié Hextall. Nous voudrions assurément grimper dans l'ordre si la bonne transaction s'offrait à nous, et nous accepterions également de reculer pour la bonne offre. Il est vraiment difficile de prédire. Je ne sais pas quelles offres nous recevrons, mais je sais que quelque chose arrivera à un certain moment. »

Deux choix de premier tour donnent aux Flyers la marge de manoeuvre pour être actifs pendant le repêchage au American Airlines Center à Dallas. La première ronde aura lieu le 22 juin (19h30 H.E.; TVAS, SN, NBCSN). Les rondes deux à sept se tiendront le 23 juin (11h H.E.; TVAS, SN, NHLN).

« Ce serait facile de conclure une transaction qui nous améliorerait pour la prochaine saison, a admis Hextall. Nous avons beaucoup de jeunes espoirs que d'autres équipes seraient ravies d'obtenir. Nous pourrions le faire, sacrifier une grande partie de notre avenir, mais ça ne va pas se passer. »

Hextall a mentionné que Philadelphie profite d'un noyau riche en espoirs à de nombreuses positions, mais il a admis que les défenseurs pourraient être dans la mire de l'équipe au repêchage. Certains des meilleurs espoirs défensifs des Flyers sont devenus des joueurs réguliers dans la LNH, comme Robert Hagg  et Travis Sanheim, ou ils frappent à la porte en vue de la saison prochaine, comme Philippe Myers et Samuel Morin.

Video: PIT@PHI, #3: Sanheim marque son premier en séries

« Nous avons besoin de cette prochaine vague, a-t-il dit. Nous n'allons pas ignorer les défenseurs, même si nous avons déjà beaucoup de bons jeunes défenseurs. »

Philadelphie voudrait ajouter un défenseur droitier au repêchage et dans l'actuel alignement, Radko Gudas a été le seul défenseur droitier à disputer au moins 10 matchs pour les Flyers lors des deux dernières saisons. Myers, qui a récolté 21 points (cinq buts) en 50 matchs avec Lehigh Valley dans la Ligue américaine de hockey, représente leur meilleur espoir défensif droitier.

Trois des meilleurs joueurs admissibles au repêchage sont des défenseurs droitiers: Evan Bouchard des Knights de London de la Ligue de hockey de l'Ontario et Noah Dobson du Titan d'Acadie-Bathurst de la Ligue de hockey junior majeur du Québec figurent au quatrième et cinquième rang respectivement dans le classement final des patineurs nord-américains selon le Bureau central de dépistage de la LNH, tandis qu'Adam Boqvist de Brynas de la Ligue junior suédoise se classe deuxième parmi les patineurs internationaux. Cependant, les trois joueurs risquent d'être sélectionnés avant que les Flyers ne montent sur le podium pour annoncer le choix no 14.

À LIRE : Les Jets sont en mode attente | « Dans un monde idéal », Vancouver choisirait un défenseur

« Quand tu observes le monde du hockey dans l'ensemble, c'est une faiblesse, a noté Hextall. Nous aimerions en ajouter un. Nous prévoyons suivre nos listes. Nous n'allons pas chercher en fond de liste simplement pour repêcher un défenseur droitier. Nous pouvons peut-être conclure une transaction et reculer afin d'obtenir un joueur. Mais nous n'allons pas sauter 10 joueurs sur notre liste simplement pour choisir un défenseur droitier. »

Parmi les défenseurs droitiers qui pourraient être disponibles sur le marché des joueurs autonomes, on trouve John Carlson des Capitals de Washington et Mike Green des Red Wings de Detroit. Chacun pourra devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

Les Flyers pourraient également chercher un marqueur de buts sur le marché afin d'améliorer une attaque qui a fini au 12e rang dans la LNH cette saison (3,04 buts par match), a ajouté Hextall.

Cet attaquant ne sera toutefois pas le vétéran Ilya Kovalchuk. Le Russe de 35 ans compte jouer dans la LNH cette saison après avoir passé les cinq dernières campagnes dans la Ligue continentale de hockey (KHL).

Chaque agent libre acquis par les Flyers recevra probablement un contrat à court terme, afin d'assurer que les espoirs pourront se battre pour un poste dans l'alignement et de se donner une plus grande marge de manœuvre sous le plafond salarial.

« Nous n'allons pas offrir un contrat de sept ans à un bon joueur, je vous assure », a souligné Hextall.

« Nous avons de l'argent à dépenser à court terme. Si nous pouvons conclure une entente à court terme qui ne nous restreindra pas dans trois ou quatre ans, nous allons le faire. Nous le ferons si toutes les pièces tombent en place. Si tout nous convient, nous trouverons un moyen. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.