Skip to main content

Les Flyers d?terrent la hache de guerre en vue du match num?ro quatre

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le capitaine Mike Richards qui qualifie le Canadien d'arrogant. Daniel Carcillo qui ridiculise Michael Cammalleri parce qu'il lui a fait une grimace. Le gardien Michael Leighton qui d?clare la sup?riorit? des siens sur le plan physique. Daniel Bri?re qui compare Maxim Lapierre ? Sean Avery. Les Flyers de Philadelphie ont officiellement d?terr? la hache de guerre!

Le retour au jeu fort probable du guerrier Ian Laperri?re dans le match num?ro quatre de la finale de l'Association Est, samedi apr?s-midi (15h), ne ferait que pimenter une confrontation qui a augment? en intensit?, dans la foul?e de la victoire de 5-1 du Tricolore qui lui a permis de r?duire l'?cart ? 2-1 dans la s?rie.

Les Flyers n'ont pas confirm? la pr?sence dans la formation de Laperri?re, qui ne devait plus rejouer cette saison apr?s avoir ?t? atteint de plein fouet au visage par une rondelle dans le match num?ro cinq de la s??rie de premier tour contre les Devils du New Jersey. Mais le v??t??ran montr??alais, portant un protecteur facial, s'est entra??n?? en compagnie de Blair Betts et de Darroll Powe au Centre Bell, vendredi, et tout indique qu'il est fin pr??t.

??Il a bien paru ?? l'entra??nement??, a simplement dit l'entra??neur Peter Laviolette.

Le retour de Laperri??re, qui n'??tait pas disponible pour des entrevues, pourrait ??tre l'??tincelle qui rallumerait la flamme du d??sir de vaincre des Flyers, qui ??tait ??teinte jeudi.

Lapierre, du Canadien, aura donc un rival de plus avec lequel faire la conversation, samedi. Il a ??t?? tr??s en verve dans le feu de l'action, et Bri??re a admis qu'il avait r??ussi ?? d??concentrer les joueurs des Flyers.

??Lapierre a fait son travail, a comment?? Bri??re. On lui a donn?? la chance d'??tre la peste qu'il veut ??tre. Il a ??t?? ?? l'image de Sean Avery (des Rangers de New York) qui a fait des siennes ?? quelques reprises contre nous cette saison. On lui laissait prendre le contr??le de nos ??motions, et c'est ce qui est arriv?? jeudi soir.??

La grimace

Un autre qui a d??rang?? les Flyers a ??t?? Cammalleri. Carcillo n'a pas emprunt?? quatre chemins pour d??noncer le geste qu'il a pos?? ?? son endroit, au moment o?? le CH menait 3-0 en fin de deuxi??me p??riode. Au cours d'une escarmouche entre les deux, Cammalleri lui a tir?? la langue.

??C'??tait tr??s g??nant. Il est pas mal plus brave ?? la maison, a comment?? Carcillo. La derni??re personne qui m'a sorti la langue de la sorte, c'??tait une fille, une belle fille en plus??, a-t-il ajout?? en d??rision.

Cammalleri et Carcillo sont de vieilles connaissances. Ils ont fr??quent?? la m??me ??cole dans la r??gion de Toronto et ils ont des amis en commun.

Le capitaine Richards, lui, n'a pas appr??ci?? du tout l'attitude du Canadien, particuli??rement en fin de match quand l'entra??neur Jacques Martin a envoy?? ses meilleurs ??l??ments sur la glace ?? l'occasion d'une double sup??riorit?? num??rique, avec un score de 4-1.

??Ils (le CH) peuvent faire ce qu'ils veulent. Ils sont confiants, peut-??tre un peu arrogants par moments, a-t-il pr??tendu. Je ne sais pas trop ce qu'ils voulaient prouver ?? la fin. Evidemment, ils voulaient marquer. Peut-??tre nous trouvait-on trop fringant? Leur attitude nous a laiss?? un go??t amer en bouche que nous tenterons de canaliser en ??nergie positive. Au lieu d'essayer de nous venger, nous devons nous concentrer ?? remporter les batailles individuelles, tout en souhaitant marquer des buts.??

Les Flyers parlaient de la d??faite de jeudi comme d'un accident de parcours. Un peu comme le Canadien l'a fait ?? l'issue du match inaugural de la s??rie, perdu 6-0 ?? Philadelphie.

??Nous avons eu ce que nous m??ritions, a lanc?? Richards. C'est une bonne chose parce que peut-??tre que le message n'aurait pas ??t?? clair si nous avions perdu de fa??on serr??e.??

Leighton a avou?? que le Canadien avait ??t?? intimidant jeudi, un peu comme il l'a ??t?? contre les Capitals de Washington et les Penguins de Pittsburgh.

??Nous savions ce qui nous attendait parce que nous en avions parl?? ensemble. Mais nous n'avons pas r??agi, a-t-il dit. Quelques-uns de leurs joueurs ont pass?????? la soir??????e ?????? nous haranguer, et ??????a devrait ??????tre le dernier de nos soucis. Nous avons le sentiment d'??????tre une ??????quipe plus robuste que la leur.??????

En voir plus