Skip to main content

Les Flames voudront tisser des liens en Chine

Le nouvel entraîneur Peters espère que les matchs préparatoires contre les Bruins aideront à créer une chimie au sein de l'équipe

par Aaron Vickers / Correspondant NHL.com

CALGARY - Bill Peters s'attend à ce que les Flames de Calgary entament la saison avec une longueur d'avance en participant aux Matchs en Chine 2018 de la LNH présentés par O.R.G. Packaging.

Les Flames croiseront le fer avec les Bruins de Boston lors de deux matchs préparatoires à Shenzhen, le 15 septembre, et à Pékin, le 19 septembre.

Peters, qui a été embauché par les Flames le 23 avril après avoir dirigé les Hurricanes de la Caroline lors des quatre dernières saisons, espère que le voyage contribuera à unir les joueurs de sa nouvelle équipe.

« C'est énorme pour notre personnel d'entraîneurs, a déclaré Peters. Au lieu d'avoir 70 joueurs et trois groupes sous la main, nous avons 26 joueurs et une seule équipe. Nous emmenons cinq trios d'attaquants, huit défenseurs et trois gardiens. Nous savons ce que nous avons à faire lors de ces matchs à Shenzhen et à Pékin, donc c'est très excitant d'aller là-bas.

« C'est excitant d'aller en Chine, car nous serons un petit groupe qui aura la chance de passer beaucoup de temps ensemble. Là-bas, nous aurons quatre entraînements, deux parties et un entraînement matinal. Le match à Shenzhen est en après-midi et nous aurons la chance de visiter la Grande Muraille de Chine avant de revenir à la maison. C'est génial. Je suis prêt et j'ai hâte de me mettre au travail. »

À LIRE : Giordano croit que Calgary est meilleur après une saison morte occupée | Les recrues des Bruins au centre voudront profiter des Matchs en Chine | Chara et Krug n'iront pas en Chine

Après avoir raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley la saison dernière, les Flames ont acquis l'attaquant Elias Lindholm et le défenseur Noah Hanifin dans une transaction avec les Hurricanes, le 23 juin, en plus de mettre sous contrat les attaquants James Neal, Derek Ryan et Austin Czarnik après l'ouverture du marché des joueurs autonomes. 

Les Matchs en Chine seront une première occasion pour les nouveaux arrivés de développer une chimie avec le noyau de joueurs des Flames.

« Je ne me souviens pas de la dernière fois où l'on a entamé un camp avec l'équipe complète en ayant la chance de voyager et de passer une semaine entière en équipe », a affirmé le capitaine Mark Giordano. « Nous devons utiliser ça de manière positive. Nous devons développer cette chimie d'équipe et l'utiliser sur la glace.

« Ce sera une expérience amusante. C'est une partie du monde où peu d'entre nous sont allés. Cela dit, il ne faut pas perdre notre concentration une fois que nous serons là-bas. Ça demeure le camp d'entraînement et nous devons quand même nous préparer et être à notre mieux lors des matchs préparatoires. »

Lindholm, qui a amassé 44 points (16 buts, 28 passes) en 81 matchs avec les Hurricanes la saison dernière, a mentionné que le voyage lui permettrait de faire connaissance avec ses nouveaux coéquipiers.

Video: CAR@DET: Lindholm complète la passe de Staal en A.N.

« C'est bien d'apprendre à connaître tout le monde, a-t-il souligné. Dans mon cas, je ne connais pas beaucoup les gars et il y a plusieurs nouveaux visages. C'est donc bon pour moi, mais pour tout le groupe aussi. Tu as la chance de faire connaissance et d'aller manger en équipe. »

Sean Monahan, qui a mené les Flames avec 31 buts la saison dernière, était d'accord.

« Il y a beaucoup de nouveaux visages, a dit Monahan. Les meilleurs moments d'une saison de hockey surviennent lorsque tu es à l'étranger. Tu passes des journées entières avec tes coéquipiers, tu voyages avec eux, tu joues aux cartes avec eux et tu apprends à les connaître. C'est là où la vraie chimie se crée.

« C'est énorme de pouvoir entamer la saison de cette façon. Notre vol est d'une durée de 15 heures. Ce sera l'occasion d'apprendre à connaître tout le monde. Ce sera une belle expérience et j'ai très hâte. »

Monahan a également indiqué qu'avoir la chance de jouer avec une plus petite formation serait bénéfique pour Calgary en début de saison.

Video: CGY@ARI: Monahan saisit un retour dans l'enclave

« Généralement lors des camps d'entraînement, il y a trois équipes à l'interne et tu joues avec des gars qui tentent de faire le saut des rangs juniors ou de la Ligue américaine, alors que d'autres profitent d'un essai professionnel, a-t-il noté. C'est génial d'avoir la majeure partie de l'équipe réunie, surtout en raison de notre situation.

« Il y a un nouveau personnel d'entraîneur, de nouveaux visages et nous mettrons en place un nouveau système. Ce sera bénéfique d'apprendre tout ça plus rapidement. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.