Skip to main content

Les Flames battent les Penguins en tirs de barrage

Kris Versteeg inscrit le but décisif, Chad Johnson repousse 31 lancers

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH -- Kris Versteeg a marqué le seul but de la séance de tirs de barrage pour procurer aux Flames de Calgary une victoire de 3-2 face aux Penguins de Pittsburgh au PPG Paints Arena, mardi.

Versteeg a fait une feinte du revers avant de toucher la cible de son côté fort devant Matt Murray, qui a frustré Sean Monahan au deuxième tour. Le gardien des Flames Chad Johnson a réussi des arrêts devant Phil Kessel, Sidney Crosby et Kristopher Letang.

Les Flames (28-25-3) ont affiché un rendement de 4-1-0 à leurs cinq derniers matchs, eux qui profiteront d'un congé de cinq jours.

Les Penguins (33-13-6) montrent une fiche de 2-1-1 à leurs quatre dernières rencontres à domicile après avoir amorcé la saison avec une fiche de 20-1-2 au PPG Paints Arena.

Video: Johnson et Versteeg font la différence en fusillade

Crosby a récolté son 998e point dans la LNH en récoltant une aide sur le but de Chris Kunitz en troisième période.

Après que Trevor Daley eut écopé une pénalité pour avoir retenu à 1:49 de la prolongation, l'attaquant des Flames a semblé inscrire le but de la victoire du revers 10 secondes plus tard, mais le but a été refusé puisque Murray avait perdu son masque avant que le tir soit décoché.

Alors que les Penguins tiraient de l'arrière 2-0, Crosby a mis la table pour Kunitz pour réduire l'écart à 2-1 à 5:51 de la troisième période. Les 60 points de Crosby lui ont permis de rejoindre Connor McDavid au sommet des pointeurs de la ligue.

Jake Guentzel a créé l'égalité 2-2 avec 4:54 à écouler.

Les deux équipes ont connu des difficultés en attaque en première période, mais les Flames ont trouvé le fond du filet deux fois en 1:44 pour prendre les devants 2-0.

Micheal Ferland a marqué en échappée pour donner aux Flames une avance de 1-0 avec 3:41 à faire.

Michael Frolik a porté la marque à 2-0 avec 1:57 à faire en décochant un tir sur réception du côté de la mitaine de Murray. Il n'avait pas enfiler l'aiguille lors de ses sept dernières rencontres. 

Johnson a repoussé 31 lancers tandis que Murray a réussi 28 arrêts.

En voir plus