Skip to main content

Les Flames effacent un déficit de trois buts et battent les Sharks 4-3

LNH.com @NHL

CALGARY - Qui a dit qu'il fallait partir à point pour gagner un match de hockey?

Le vétéran Owen Nolan a couronné une spectaculaire remontée de quatre buts en inscrivant son troisième point du match et son premier but des séries avec moins de quatre minutes à jouer à la troisième période, dimanche soir, et les Flames de Calgary ont défait les Sharks de San Jose par le score de 4-3.

Grâce à ce gain, les Flames mènent la série quart-de-finale 2-1. Le quatrième match de la série sera disputé mardi soir à Calgary. Les deux équipes retourneront à San Jose jeudi soir pour la cinquième rencontre.

Nolan n'a pas été le seul vétéran à se mettre en évidence chez les Flames. Appelé en relève à Miikka Kiprusoff dès la quatrième minute de jeu de la première période, le gardien Curtis Joseph a été intraitable, bloquant les 22 tirs des Sharks.

De leur côté, les Flames ont dirigé 25 tirs vers Evgeni Nabokov.

Départ canon

Les joueurs des Sharks se sont présentés sur la glace sous les encouragements endiablés des supporters des Flames, mais ils ont rapidement éteint leur enthousiasme grâce à une explosion de trois buts au fil des quatre premières minutes de l'engagement initial.

Ryan Clowe a sonné la charge, déjouant Miikka Kiprusoff après seulement 91 secondes de jeu, pendant une pénalité à Stéphane Yelle. Il s'agissait déjà de son troisième but depuis le début des séries.

La tempête ne faisait que commencer. Moins de deux minutes plus tard, Clowe a dirigé un tir que Patrick Marleau, posté à la droite de Kiprusoff, a habilement fait dévier derrière le gardien des Flames pour son premier but des séries.

Puis, seulement 14 secondes plus tard, le défenseur Doug Murray, sur une passe de Jonathan Cheechoo, permettait aux Sharks de se procurer un coussin de trois buts.

C'en était fait de la soirée de travail de Kiprusoff, victime de trois buts en seulement cinq tirs, et Joseph était envoyé dans la mêlée.

Limités à seulement quatre tirs en première période, les Flames ont néanmoins trouvé le moyen de s'inscrire à la marque avec moins de sept minutes à jouer à l'engagement, grâce au premier but de Jarome Iginla, pendant une supériorité numérique.

Les Flames ont profité d'un autre avantage numérique pour réduire l'avance des Sharks à un seul but, Daymond Langkow complétant un jeu orchestré par Iginla et Owen Nolan à mi-chemin de la deuxième période.

Les hommes de Mike Keenan ont complété la remontée dès la deuxième minute de jeu de la troisième période, Dion Phaneuf surprenant le gardien Evgeni Nabokov d'un tir à ras la glace, pour son deuxième filet des séries.

En voir plus