Skip to main content

Les événements marquants de l'année 2017 dans la LNH

Treize événements qui ont marqué les esprits au cours des 12 derniers mois

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Réviseur LNH.com

Chaque année, le hockey de la LNH nous apporte son lot d'événements mémorables : des moments d'extase ou de déception pour les équipes et leurs partisans, des transactions surprenantes, des buts qui nous font dresser le poil sur les bras.

La beauté du plus beau sport au monde, c'est qu'il nous fait passer par toute la gamme des émotions.

L'année 2017 n'a pas fait exception à la règle. Avant de célébrer l'arrivée de la prochaine année et de voir ce que 2018 nous réserve, on vous propose un survol des plus beaux moments dans la LNH en 2017. Bonne lecture et, surtout, joyeuses Fêtes!

2 janvier : Les Blues remportent la Classique hivernale

C'est dans l'optique de revenir aux racines du hockey et de célébrer ce sport dans sa forme la plus pure que la LNH organise depuis 2008 les matchs extérieurs de la Classique hivernale.

Pour la 10e édition, on a eu droit à un face à face entre les Blackhawks de Chicago et les Blues de St. Louis devant plus de 46 000 personnes au Busch Stadium de St. Louis.

Avec deux buts en troisième période, Vladimir Tarasenko avait brisé une égalité de 1-1 et conduit les Blues à un gain de 4-1 dans un autre match à ciel ouvert des plus mémorables.

La tradition se poursuivra en 2018 au Citi Field de New York pour un duel entre les Rangers et les Sabres de Buffalo le 1er janvier (13 h HE, NBC, SN, TVA Sports).

Video: Tarasenko et les Blues gagnent la Classique hivernale

29 janvier : 48 des 100 meilleurs joueurs de la LNH défilent sur la glace du Staples Center

À l'occasion de ses 100 ans, la LNH a dévoilé la liste des 100 meilleurs joueurs de son histoire. Des cadres de la LNH, des membres des médias et d'anciens joueurs ont établi la liste.

Lors du Match des étoiles Honda 2017 de la LNH, 48 des 100 joueurs ont été honorés sur la glace du Staples Center de Los Angeles lors d'une cérémonie d'avant-match.

Les 48 anciens ont ensuite réalisé une mise en jeu protocolaire avec les 48 participants au Match des étoiles. Une image saisissante!

Une belle façon de souligner l'apport extraordinaire des joueurs d'hier et d'aujourd'hui au hockey et à la LNH.

Consultez la liste des 100 plus grands joueurs de la LNH ici.

14 février : Claude Julien remplace Michel Therrien à la barre des Canadiens

Alors que tous célèbrent l'amour en cette journée de la Saint-Valentin, c'est plutôt une rupture qui sème une onde de choc à travers la LNH.

Insatisfaits de leurs récentes performances, les Canadiens de Montréal et Marc Bergevin annoncent le congédiement de l'entraîneur-chef Michel Therrien et, du même coup, l'embauche de Claude Julien pour le remplacer.

Coup de théâtre, l'annonce survient un peu plus de 14 ans après que le même scénario se soit produit. Le 18 janvier 2003, les Canadiens avaient remercié Therrien et Julien lui avait succédé.

Therrien part alors que l'équipe n'a que cinq victoires à ses 15 derniers matchs (5-8-2). À son deuxième passage à la barre du Tricolore, Therrien aura montré un dossier de 194-121-37 en quatre saisons et demie.

Sous la férule de Julien, l'équipe complète la campagne avec une fiche de 16-7-1 au premier rang de la section Atlantique, mais s'incline en six matchs au premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley face aux Rangers de New York.

9 avril : Bryan Bickell marque en tirs de barrage à son dernier match

L'une des histoires les plus touchantes de 2017 est sans contredit celle de Bryan Bickell. Après avoir reçu un diagnostic de sclérose en plaques en novembre 2016, l'attaquant des Hurricanes de la Caroline a fait preuve de courage et de détermination pour revenir au jeu en février 2017.

À son dernier match en carrière, le 9 avril face aux Flyers à Philadelphie, Bickell est envoyé par l'entraîneur-chef Bill Peters au premier tour de la fusillade et il touche la cible face au gardien Anthony Stolarz. Le but décisif de son coéquipier Brock McGinn a permis à Bickell de savourer une victoire lors de son dernier tour de piste dans la LNH.

Bickell avait annoncé sa retraite pour combattre la sclérose en plaques plus tôt durant la semaine.

Peu de mots peuvent décrire cette scène. On vous laisse admirer son but. Frissons garantis!

Video: CAR@PHI: Bickell bat Stolarz en tirs de barrage

25 mai : Les Sénateurs à un but de la finale de la Coupe Stanley

Quel printemps les Sénateurs d'Ottawa ont connu!

Menés par le capitaine Erik Karlsson, qui a récolté 18 points en 19 matchs éliminatoires, les Sénateurs ont fait tomber tour à tour les Bruins de Boston et les Rangers de New York en six matchs avant de pousser à la limite les champions en titre de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh, dans un septième match enlevant.

La rencontre avait nécessité la deuxième période de prolongation et c'est finalement Chris Kunitz qui avait propulsé Pittsburgh au tour suivant et empêché Ottawa de participer à une deuxième Finale de la Coupe Stanley depuis son arrivée dans la LNH en 1992-93.

Video: OTT@PIT : Kunitz joue les héros en 2e prolongation

En 2007, Ottawa s'était incliné en cinq matchs contre les Ducks d'Anaheim en Finale de la Coupe Stanley.

11 juin : Et de deux pour les Penguins!

Grâce à une victoire de 2-0 dans le sixième match de la Finale de la Coupe Stanley face aux Predators de Nashville, les Penguins de Pittsburgh ont soulevé la Coupe Stanley pour une deuxième année d'affilée, la cinquième de leur histoire, un exploit qui ne s'était pas vu depuis les conquêtes successives des Red Wings de Detroit en 1997 et 1998.

Pittsburgh a remporté la Coupe Stanley en 24 parties. C'est l'équivalent de jouer un autre quart de saison après une campagne éreintante de 82 matchs… deux années de suite! Il faut du talent et une force de caractère hors du commun pour réussir ce tour de force.

Fait intéressant : mis à part la conquête de 2009, les deux autres championnats des Penguins sont aussi survenus en succession, soit en 1991 et 1992

Video: PIT@NSH : Les Penguins célèbrent leur victoire

15 juin : Drouin s'amène à Montréal, Sergachev part pour Tampa Bay

Le 15 juin, le directeur général des Canadiens de Montréal Marc Bergevin conclut une transaction d'envergure en faisant l'acquisition de l'attaquant québécois Jonathan Drouin en retour du défenseur Mikhail Sergachev, l'un des meilleurs espoirs de l'organisation.

Immédiatement après l'échange, Drouin s'entend avec Montréal sur un contrat de six ans.

En 29 matchs cette saison, Drouin a récolté 18 points, cinq buts et 13 mentions d'aide.

De son côté, Sergachev cumule 23 points, huit buts et 15 passes.

21 juin : Marc-André Fleury quitte Pittsburgh après 13 saisons

Avec les performances étincelantes du jeune gardien de 23 ans Matt Murray, les Penguins décident de ne pas protéger le gardien Marc-André Fleury en vue du repêchage d'expansion. C'était un secret de polichinelle que le Québécois prendrait la direction de Vegas, après 13 saisons passées au sein de l'organisation de Pittsburgh.

Cette troisième Coupe Stanley avec les Penguins avait une saveur bien particulière pour le cerbère, qui était émotif après la rencontre.

« Je suis content que nous ayons gagné. C'est difficile quand tu regardes un peu plus loin, mais je vais essayer de savourer la soirée », avait confié Fleury au journaliste principal de LNH.com, Robert Laflamme.

Maintenant que Fleury a passé le flambeau à Murray, il continue son chemin dans l'uniforme des Golden Knights et force est d'admettre qu'il le fait de brillante façon. Cette saison, il montre un dossier de 5-1-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,25 et un pourcentage d'arrêts de ,932 en sept matchs. Il a toutefois raté 25 rencontres en raison d'une commotion cérébrale.

21 juin : Les Golden Knights de Vegas prennent forme

Le repêchage d'expansion a assurément été le moment le plus attendu de l'année 2017 dans la LNH. Le 21 juin, le directeur général des nouveaux Golden Knights de Vegas George McPhee a dû sélectionner un joueur non protégé parmi chacune des 30 autres formations de la Ligue.

En plus de Fleury, McPhee a mis la main sur des joueurs d'impact tels que Jonathan Marchessault, James Neal, David Perron et William Karlsson.

Les jours entourant le repêchage ont également été le théâtre de plusieurs mouvements de personnel de la part des directeurs généraux. Ainsi, McPhee a mis la main sur sept joueurs de plus et dix choix de repêchage amateur en concluant dix transactions.

Il a notamment fait l'acquisition de Shea Theodore des Ducks d'Anaheim et de Reilly Smith des Panthers de la Floride.

23 juin : Nico Hischier, fierté suisse

Lors du repêchage 2017 de la LNH, l'attaquant Nico Hischier est devenu le premier joueur d'origine suisse à être sélectionné au premier rang total lorsque les Devils du New Jersey en ont fait leur choix de première ronde.

Il a ainsi devancé Nino Niederreiter, choisi cinquième au total par les Islanders de New York au repêchage 2010.

Hischier connaît une excellente saison recrue avec 20 points, cinq buts et 15 passes, en 33 rencontres.

Video: NJD@OTT: Hischier marque son premier but en carrière

6 octobre : enfin du hockey sur la Strip!

Après l'annonce de l'octroi d'une concession à Vegas en juin 2016 et le repêchage d'expansion un an plus tard, les Golden Knights disputent enfin le premier match de leur histoire le 6 octobre contre les Stars de Dallas, au American Airlines Center.

James Neal, avec deux buts en troisième période, sonne la charge pour Vegas et permet aux siens de remporter une victoire de 2-1. Dans la victoire, Fleury est dominant avec 45 arrêts.

Video: Neal et Fleury donnent un 1er gain à Vegas

Les Golden Knights ont entamé la saison avec six gains à leurs sept premiers matchs (6-1-0), le meilleur départ d'une équipe à sa saison inaugurale dans l'histoire de la LNH. À ses dix premières rencontres, Vegas a montré un dossier de 8-2-0.

L'entraîneur-chef Gerard Gallant a dû composer avec les blessures des trois premiers gardiens dans la hiérarchie de l'organisation : Fleury, Malcolm Subban et Oscar Dansk.

Malgré toutes ces embûches, la formation du Nevada n'a toujours rien perdu de sa superbe, elle qui présente un dossier de 22-9-2 et trône au premier rang de la section Pacifique.

16 décembre : Les Canadiens et les Sénateurs s'affrontent lors de la Classique 100

Le 16 décembre, la LNH boucle la boucle de son centenaire en tenant un match extérieur entre les Canadiens et les Sénateurs, au parc Lansdowne d'Ottawa, dans le cadre de la Classique 100 de la LNH.

Avec une température de moins-11 degrés, les joueurs des deux équipes sont habillés chaudement et compétitionnent sous les regards de près de 34 000 personnes dans un stade rempli au maximum de sa capacité.

Le 19 décembre 1917, les Canadiens de Montréal avaient vaincu les Sénateurs d'Ottawa 7-4 dans l'un des deux premiers matchs de l'histoire de la LNH.

Presque 100 ans plus tard, Ottawa a vengé cette défaite en blanchissant le Tricolore 3-0. Des buts de Jean-Gabriel Pageau, Bobby Ryan et Nate Thompson ont scellé l'issue du match.

Video: Anderson et les Sens remportent la Classique NHL100

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.