Skip to main content

Les étoiles de l'Ouest et de l'Est s'entraînent devant une salle comble

LNH.com @NHL

MONTREAL - Une salle comble majoritairement composée de jeunes a assisté au Centre Bell, samedi matin, aux séances d'entraînement ouvertes au public des équipes d'étoiles de l'Ouest et de l'Est.

Les joueurs se sont déliés les muscles dans une atmosphère festive. Ils ont fait preuve de générosité, en balançant des rondelles par dizaines dans les gradins. Carey Price, du Canadien, a même envoyé son bâton de gardien à un jeune amateur.

"Je n'ai jamais vu ça ailleurs", a affirmé Vincent Lecavalier, du Lightning de Tampa Bay, en parlant des quelque 20 000 personnes présentes qui ont défrayé 15$ chacune afin de voir les vedettes à l'oeuvre.

La séance de l'équipe de l'Est a été davantage animée en raison de la présence des quatre joueurs du Canadien et d'Alexander Ovechkin, qui s'est payé du bon temps. A un moment donné, l'as marqueur des Capitals de Washington a perdu l'équilibre au terme d'une échappée et il a donné contre la bande. Il s'est relevé en arborant un large sourire.

Les joueurs des Bruins de Boston - Zdeno Chara, Marc Savard et Tim Thomas - ont constaté que leur cote de popularité est à la baisse à Montréal. On les a chahutés, au moment de la présentation des joueurs. Même l'entraîneur Claude Julien n'a pas été épargné.

Deux anciens défenseurs du Canadien - Sheldon Souray des Oilers d'Edmonton et Mark Streit des Islanders de New York - ont eu droit à de chaleureux applaudissements.

Lecavalier a reçu un accueil semblable à celui qu'on a réservé au quatuor du Tricolore - Price, Alex Kovalev, Mike Komisarek et Andrei Markov - ainsi qu'à l'entraîneur Guy Carbonneau, qui seconde Julien.

"J'ai apprécié. Dans l'uniforme du Lightning, on m'accueille rarement de cette façon", a affirmé le patineur originaire de l'Ile-Bizard.

Kovalev a résumé en peu de mots la frénésie qui a gagné la Métropole, en fin de semaine.

"Je dirai simplement que si un joueur a l'occasion de prendre part à 10 matchs d'étoiles au cours de sa carrière, celui qu'il ne doit pas rater c'est celui qui a lieu à Montréal", a déclaré le Russe, en ajoutant être choyé de participer à cet événement pour le moins unique.

Lecavalier a savouré l'expérience de prendre place dans le vestiaire du Canadien, en compagnie de l'équipe de l'Est ainsi que des jeunes étoiles de deuxième année.

"C'était particulier de voir toutes ces photos d'anciennes vedettes, celle de Jean Béliveau tenant la coupe Stanley, a-t-il mentionné. J'ai ressenti un sentiment incroyable en passant dans le tunnel (sic) menant vers la patinoire."

En voir plus