Skip to main content

Les entraîneurs des Stars ne chôment pas durant la pause

Bowness et ses adjoints se séparent les tâches et tentent de trouver des solutions pour relancer leur offensive

par Tracey Myers @Tramyers_NHL / Journaliste NHL.com

Pendant que la LNH met sa saison 2019-20 en pause en raison des préoccupations liées au coronavirus, l'entraîneur des Stars de Dallas Rick Bowness et les membres de son équipe passent du temps à analyser quelques équipes à travers la Ligue.

À LIRE AUSSI : Boughner s'attend à être de retour derrière le banc des SharksUne année un peu folle pour les Blue Jackets | Crosby, un entraîneur dans l'âme

« Au cours de l'hiver, vous avez tellement de matchs et de préparation à faire que vous n'avez pas vraiment le temps de prendre un peu de recul pour analyser ce que font les autres équipes afin de trouver des aspects qui pourraient vous aider, a mentionné Bowness, vendredi. Mon équipe et moi jetons un œil à quatre ou cinq équipes pour le moment, nous prenons notre temps pour trouver des choses que nous pourrions transposer à notre jeu. Avec tout le temps que nous avons, nous pouvons regarder les choses plus objectivement au lieu de précipiter les analyses. »

Les Stars (37-24-8) pointent au troisième rang de la section Centrale, 10 points derrière l'Avalanche du Colorado et la deuxième place. Dallas montrait une fiche de 0-4-2 lors des six matchs précédant la pause le 12 mars, et a été blanchi à deux reprises lors de deux de ces trois derniers duels. 

« Les choses se sont bien passées pendant un bon moment, puis l'offensive a été plutôt à plat lors des quatre dernières rencontres, a noté Bowness. Nous avons perdu contre Edmonton (2-1 le 3 mars), nous avons été blanchis tour à tour face à Nashville (2-0 le 5 mars, 1-0 le 7 mars), mais nous avons obtenu plusieurs chances de marquer; leur gardien [Juuse Saros] a été sensationnel. Nous n'avons pas bien joué contre les Rangers de New York, à notre dernière partie (défaite de 4-2 le 10 mars). Mais ce sont des choses qui arrivent, et nous avons confiance que notre équipe sera en mesure de rebondir lors du prochain match.

Video: NYR@DAL: Kakko marque son deuxième but

« C'était une semaine difficile, mais c'est une mauvaise semaine et c'est tout. L'équipe a fait partie du top 10 toute l'année, nous avons fait plusieurs bonnes choses, alors nous préférons demeurer positifs. Nous avons confiance en nos joueurs, confiance en nos moyens pour revenir en force très rapidement. »

Bowness dit avoir parlé à tous les joueurs des Stars.

« Tous nos joueurs possèdent des vélos d'exercice ou des entraîneurs personnels qui leur fournissent des programmes d'entraînement, a relaté Bowness. Nous allons assurément rester en contact avec nos joueurs. »

Il a également entretenu des conversations avec le directeur général des Stars Jim Nill presque tous les jours.

« Il me tient au courant de ce qu'il sait, a dit Bowness. S'il n'y a pas de mise à jour, il n'y a pas de mise à jour. J'ai parlé aux membres de mon équipe et je vais rester en contact avec tout le monde au fur et à mesure qu'il y a des développements avec ce qui se passe autour de la Ligue. Et plus important encore, je vais communiquer avec mes collègues et les joueurs pour savoir comment leur famille et eux se portent. »

Bowness et sa femme sont présentement en Arizona pour rendre visite à leur fils, le directeur du recrutement des Penguins de Pittsburgh Ryan Bowness. Ryan et sa femme attendent leur premier enfant dans quelques mois. 

« Hier, nous avons assemblé un berceau, a conté Bowness en riant. Nous sommes en isolement volontaire ici à Phoenix. Nous ne voulions pas prendre de risque en prenant l'avion alors nous avons conduit jusqu'ici. Notre autre garçon, Ricky, vit à Denver et nous allons également lui rendre visite si le temps nous le permet. »

Bowness assure que les Stars seront prêts lorsque la saison reprendra. D'ici là, il faut seulement s'adapter à la situation.

Video: DAL@STL: Seguin fait dévier le tir de Klingberg

« Je me souviens de la [grève] en 1992 alors que j'étais [entraîneur] des Bruins de Boston, a-t-il dit. Ce n'est évidemment pas la même chose, mais l'incertitude était là. C'est l'incertitude de ce qui va arriver. 

« Nous ne savons pas quand nous recevrons l'appel pour nous dire que nous recommençons à jouer, alors c'est notre travail aux entraîneurs de nous assurer que nous soyons prêts. C'est comme se préparer pour un camp d'entraînement. Nous n'avons pas de date, mais nous serons prêts dès que nous recevrons le feu vert. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.