Skip to main content

Les éloges pleuvent pour Auston Matthews

Les quatre buts de la recrue à ses débuts ont émerveillé un peu tout le monde dans la LNH

par LNH.com / LNH.com

L'attaquant recrue des Maple Leafs de Toronto Auston Matthews est devenu le premier joueur de l'ère moderne de la LNH à marquer quatre buts à ses débuts dans la LNH, mercredi, alors qu'il avait déjà réussi un tour du chapeau après 1:25 de jeu en deuxième période. Les Maple Leafs ont alors subi une défaite de 5-4 en prolongation contre les Sénateurs d'Ottawa.

Matthews, le premier choix du repêchage 2016 de la LNH, est le cinquième joueur depuis la saison 1943-44 à inscrire trois buts à ses débuts. Les autres sont Alex Smart (Canadiens de Montréal, 1943), Réal Cloutier (Nordiques de Québec, 1979), Fabian Brunnstrom (Stars de Dallas, 2008) et Derek Stepan (Rangers de New York, 2010). Joe Malone (Canadiens) et Harry Hyland (Wanderers de Montréal) ont tous deux trouvé le fond du filet cinq fois à leurs débuts dans la LNH en 1917.

De plus, Matthews est le quatrième joueur de l'ère moderne à marquer quatre buts lors du match d'ouverture de saison de son équipe, selon le Elias Sports Bureau. Il rejoint ainsi un groupe qui comprend aussi Rick Blight (Canucks de Vancouver, 1976), Greg Adams (Canucks, 1987) et Chris Kontos (Lightning de Tampa Bay, 1992).

La performance de Matthews a eu des échos à travers la Ligue, alors qu'une réaction n'attendait pas l'autre dans les heures qui ont suivi la rencontre.

Wayne Gretzky, membre du Temple de la renommée du hockey

« La pensée nous traverse toujours un peu l'esprit, quand Mario [Lemieux] a pris sa retraite et quand Mess [Mark Messier] a pris sa retraite, à savoir qui va assurer la relève? Puis sont arrivés [Sidney] Crosby et [Alex] Ovechkin et ensuite tu te dis, OK, quel âge ont-ils maintenant et qui va assurer la relève?

« Des joueurs comme Matthews, et aussi Connor [McDavid] évidemment, font en sorte que le hockey va toujours bien aller. Il s'amène toujours des joueurs qui sont non seulement bons au hockey, mais qui sont aussi de très bonnes personnes. On en voit tous les 10, 15 ans. C'est ce qui rend le hockey si spécial et unique. Les joueurs sont bons et ce sont de très bonnes personnes, et c'est ce qui est si plaisant. »

Connor McDavid, joueur de centre des Oilers d'Edmonton

« Je pense qu'à mon premier match, j'ai touché à la rondelle quatre fois, alors lui et moi avons connu des soirées légèrement différentes à nos débuts. Évidemment, c'est quelque chose d'incroyable pour lui. On dirait que ç'a tout simplement explosé. C'est très bien pour lui, c'est bien pour les partisans à Toronto et c'est bien pour le hockey en général. Je n'ai que de bonnes choses à dire à ce sujet. »

Patrik Laine, attaquant des Jets de Winnipeg

« J'ai regardé deux périodes et c'était plutôt incroyable, tant mieux pour lui. C'est de toute évidence un bon joueur et c'est bien de pouvoir faire ses débuts dans la ligue de cette manière. »

John Tavares, joueur de centre des Islanders de New

« C'était impressionnant, sans aucun doute. Je croyais avoir bien lancé ma carrière à mon premier match [un but, une aide], mais ça, c'est dur à battre. Il a montré à la Coupe du monde à quel point il a du talent, même s'il est jeune. On peut voir qu'il gagne en confiance. C'est impressionnant. »

Jimmy Vesey, attaquant des Rangers de New York

« C'était drôle. Pavel [Buchnevich], Hayesey [Kevin Hayes], [Josh] Jooris et moi étions ensemble pour le souper hier soir et nous suivions le match. C'était comme, Matthews en marque un, Matthews en marque deux, Matthews en marque trois. Nous avions peine à y croire, mais c'est excellent pour le hockey, surtout pour le hockey américain, d'avoir un joueur comme ça originaire de l'Arizona. À un aussi jeune âge, [19] ans, c'est très bon pour le hockey et ce sera plaisant de le regarder jouer cette saison. »

Rick Nash, attaquant des Rangers

« C'est un bel exploit. C'est incroyable. C'est formidable pour le hockey. Le fait qu'il joue dans un marché important et ait réussi ça, c'est incroyable. C'est formidable toute cette attention qu'on lui accorde. C'est très gros pour le monde du hockey. »

Henrik Lundqvist, gardien des Rangers

« Tous les joueurs savent comment on se sent quand on dispute son premier match dans la LNH. C'est un rêve devenu réalité. Quand une chose pareille arrive, j'imagine qu'il doit se dire, 'Est-ce bien vrai ? Est-ce que c'est vraiment arrivé ?' J'ai vu des faits saillants et, évidemment, commencer sa carrière avec une soirée de quatre buts c'est très impressionnant, mais il semblait très calme. Ce n'est pas un hasard, je pense. Il semblait prêt à jouer à ce niveau. Ce sera plaisant de le regarder jouer cette saison. »

Alex Ovechkin, attaquant des Capitals de Washington

« C'est incroyable. Ces jeunes-là sont formidables. Un ami m'a envoyé un texto quand il a marqué son premier but, puis quand il a marqué son deuxième. Tout le monde avait de grandes attentes à son endroit et il a marqué quatre buts. C'est spécial. C'est un jeune homme formidable et il a un très bel avenir devant lui. »

T.J. Oshie, attaquant des Capitals

« Tout le monde a entendu parler des buts. Je n'ai rien vu sauf ses quatre buts. C'est formidable. En tant que vétéran, je veux que le hockey grandisse. C'est le cas chaque fois qu'un jeune s'amène et fait bien, mais de le voir lancer sa carrière comme ça et de constater à quel point ça fait parler, c'est formidable. J'espère que tout le bien qu'on dit de lui ne se vérifiera pas quand nous allons l'affronter à notre tour ; mais il semble bien que ce soit le cas. C'est un joueur né aux États-Unis, c'est qui est excellent, je lui lève mon chapeau. C'est bien de voir ce qu'il a été en mesure d'accomplir hier soir. Ce sera plaisant de le voir jouer dans les prochaines années. »

Barry Trotz, entraîneur des Capitals

« C'est plutôt incroyable. J'allais envoyer un texto à Mike [Babcock]. Il se demandait comment il allait se débrouiller. En tant qu'entraîneurs, nous savons tous que c'est un joueur talentueux. Ce qu'il a fait est formidable. Quel départ pour un des nouveaux visages de la ligue. Si on regarde les deux dernières années, avec l'arrivée de Connor McDavid et Auston Matthews, on peut dire que le hockey va bien. Le flambeau va être remis à ces gars-là dans un très proche avenir. »

Nick Bonino, attaquant des Penguins de Pittsburgh

« Les jeunes qui jouent dans la Ligue en ce moment sont tellement bons. Vous avez vu Matthews hier soir. C'était pas mal incroyable qu'il ait pu marquer quatre buts à ses débuts. McDavid, lui, a commencé sa saison avec trois points. Il y a beaucoup de jeunes joueurs talentueux dans cette ligue. C'est bien. Nous avons tous parlé de Matthews, c'est vrai. Mais j'ai réussi à marquer à mon deuxième match, puis mon deuxième filet n'a suivi qu'à mon 35e match environ. Il m'a donc fallu du temps avant d'arriver à quatre buts. Je suis content pour lui. C'est bien. »

Trevor Daley, défenseur des Penguins

« C'était formidable. J'ai cru que mon téléphone allait exploser. Tous mes amis m'envoyaient des textos hier soir, ils me demandaient si je regardais le match. C'est spécial. Quand un jeune dispute son premier match et marque quatre buts, c'est pas mal 'cool'. Il a préparé la table pour ce qu'il va faire au prochain match, il va falloir qu'il en marque au moins trois, non ? C'est excitant. C'est excitant pour Toronto. J'aimerais les voir bien faire, alors de voir un jeune s'amener comme ça et de faire ce qu'il fait avec eux, c'est pas mal "cool". »

Seth Jones, défenseur des Blue Jackets de Columbus

« J'ai regardé le match un peu. Je pense avoir vu deux de ses buts. Je n'ai pas vu les deux autres, mais on les retrouve partout sur les réseaux sociaux et j'ai vu ça. C'est un excellent joueur, un jeune homme formidable. Il a fait beaucoup de grandes choses pour nous [Équipe Amérique du Nord] au tournoi [de la Coupe du monde de hockey 2016]. Bien des gens avaient des attentes élevées en ce qui le concerne, et c'est clair qu'il est à la hauteur. »

Alain Vigneault, entraîneur des Rangers

« Quel formidable début de saison hier. Que ce jeune homme se présente sur la glace et en marque quatre, c'est un match phénoménal pour lui. Mais ça, c'était hier. Aujourd'hui, c'est aujourd'hui. »

 

En voir plus