Skip to main content

Cinq choses à retenir du CMJ: Jour 3

La Russie a pris ses aises tandis que les États-Unis ont facilement battu le Kazakhstan sans Jack Hughes

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

VANCOUVER - Pour la durée du Championnat mondial junior de la FIHG, LNH.com dressera chaque jour un bilan de la journée d'activités en cinq points pour ne rien manquer de l'action.

Voici ce que l'on doit retenir de la journée du 28 décembre :
 

À LIRE AUSSI: Lafrenière sur la selletteMads Søgaard veut imiter Frederik Andersen

Les résultats de la journée
République tchèque 1 Russie 2
Kazakhstan 2 États-Unis 8

Les Russes plus convaincants

Au lendemain d'une victoire peu éclatante de 4-0 face au Danemark, la Russie a été beaucoup plus dangereuse offensivement contre les Tchèques. Le gardien Lukas Dostal a dû se signaler à plusieurs reprises pour garder les siens dans le match jusqu'à la toute fin.

« Nous avons assurément mieux joué que contre le Danemark, a déclaré l'attaquant Alexander Alexeyev. C'était notre premier match et nous n'avons pas connu un bon départ. Ce soir, nous étions plus à l'aise et je pense que nous allons continuer de travailler ensemble. » 

Avec ce gain, la Russie a rejoint le Canada au sommet du groupe A grâce à une fiche de 2-0-0. Les deux puissances croiseront le fer le 31 décembre. Avant cette rencontre au sommet, le Canada doit affronter la République tchèque tandis que les Russes se mesureront à la Suisse.

Les États-Unis gagnent sans Jack Hughes

Jack Hughes a étonnamment été rayé de la formation américaine en raison d'une blessure qui sera réévaluée quotidiennement, mais les États-Unis n'en avaient pas trop besoin. Ils ont complètement dominé le Kazakhstan 66-13 au chapitre des tirs au but pour finalement l'emporter 8-2.

Le gardien Demid Yeremeyev, qui avait repoussé 51 tirs contre la Finlande, n'a pu répéter ses exploits et a dû céder sa place à son auxiliaire Vladislav Nureak après avoir accordé cinq buts sur 24 tirs.

L'espoir des Flyers de Philadelphie Joel Farabee a complété un tour du chapeau en première période tandis que Ryan Poehling (Canadiens) a récolté un but et deux mentions d'aide. L'autre espoir du CH, Cayden Primeau, a réalisé 11 arrêts devant la cage américaine.

Zadina de retour avec les deux Martin

L'attaque de la République tchèque s'est faite bien discrète depuis le début du tournoi - elle n'a marqué que trois buts - et l'entraîneur Vaclav Varada a enfin procédé à un changement que plusieurs attendaient en deuxième période du match contre la Russie.

Il a réuni Filip Zadina avec Martin Necas et Martin Kaut sur le premier trio de la formation. L'an dernier à Buffalo, les trois avaient totalisé pas moins de 26 points en sept rencontres. Ils n'ont pas réussi à marquer contre les Russes, mais la chimie est revenue instantanément.

« C'était bien d'être de retour avec eux, a indiqué Zadina. Nous avons eu quelques bonnes chances et nous avons bourdonné en zone adverse. J'aimerais bien jouer avec eux contre le Canada (samedi), mais nous verrons ce que l'entraîneur va décider.

« C'est toujours facile de jouer avec eux, mais si nous sommes séparés, ce sera à moi d'aider mes compagnons de trio. »

Une arme unique

Avant le début du CMJ, les joueurs de la formation canadienne ont eu droit à des conférences téléphoniques avec des intervenants pas piqués des vers. Manny Malhotra, un joueur local, Sidney Crosby et Connor McDavid leur ont lâché un petit coup de fil pour leur passer un message.

Pas moyen, cependant de connaître la teneur de ces conversations.

« Ce qu'ils ont dit ou ce qu'était le message, ce sont des choses que nous gardons à l'interne, a commenté l'entraîneur Tim Hunter. Hockey Canada se sert de ses représentants - et nous avons de grands représentants. C'est un outil puissant et les gars étaient très fébriles à l'idée de leur parler. »

Eller n'a pas encore arrêté son choix

L'entraîneur danois Olaf Eller a suivi le plan qu'il avait établi avant même le début du tournoi en offrant une soirée de congé au gardien Mads Sogaard après qu'il eut accordé 11 buts au Canada lors du premier match. En son absence, William Rorth a donné trois buts sur 18 tirs à la Russie dans un revers de 4-0.

À l'aube du duel face à la Suisse, le pilote n'avait pas encore arrêté son choix. Il prendra une décision avant le match samedi.

« Mads a connu un match difficile, a dit Eller. J'ai le sentiment qu'il est encore confiant. Il est arrivé ici en confiance avec la bonne saison qu'il connaît dans la Ligue de hockey de l'Ouest. Il n'est pas affecté. Il s'est déjà retrouvé dans des situations difficiles auparavant et il sait comment gérer ça. »

À l'horaire du 29 décembre
Danemark c. Suisse, 16 h (HE
Slovaquie c. Finlande, 18 h 30 (HE
Canada c. République tchèque, 20 h (HE)
Suède c. États-Unis, 22 h 30 (HE)

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.