Skip to main content

Les efforts de Michael Cammalleri ne suffisent pas et le Canadien perd 3-2

LNH.com @NHL

MONTREAL - Les partisans du Canadien de Montréal ont peut-être trouvé leur nouvel enfant-chéri. Son nom est Michael Cammalleri. Et ce, même si le Tricolore a baissé pavillon face aux finalistes de la coupe Stanley.

L'attaquant du Tricolore a sonné le réveil de son équipe grâce à un doublé en troisième période, mais ses efforts n'ont pas empêché les Red Wings de Detroit d'arracher un gain de 3-2, en tirs de barrage, samedi soir, au Centre Bell.

Il s'agissait d'une première défaite du Canadien en prolongation cette saison, à leur neuvième match en de telles circonstances.

Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg ont tour à tour trouvé le fond du filet pour les Red Wings lors de la session de barrage, tandis que Cammalleri et Tomas Plekanec ont été incapables de battre Jimmy Howard. Le tir de Plekanec a donné contre le poteau à la droite du gardien des Wings.

Le défenseur Brad Stuart, son deuxième, et Datsyuk, son sixième, avaient réussi les filets des Red Wings, le tout en à peine deux minutes d'intervalle au premier vingt, pendant qu'un peu tout le monde chez le Canadien défilait au cachot.

Les Red Wings avaient profité de cinq punitions de suite au Canadien, dont trois simultanées à Georges Laraque, pour se donner un coussin de deux buts.

Bien qu'il ait plus ou moins bien paru sur le premier but, Carey Price a connu un autre bon match, stoppant 32 tirs.

A l'autre bout de la patinoire, Howard a repoussé 16 tirs.

Punitions après punitions

Le Canadien bataillait égal à égal avec les Red Wings en première période, mais Laraque est venu changer les données à mi-chemin de l'engagement.

Le colosse du Tricolore a d'abord brandi son bâton au visage de Darren Helm, profondément dans la zone des visiteurs, un geste qui lui a éventuellement valu une double mineure. Puis, alors que l'arbitre avait encore le bras levé et que Howard avait quitté son filet, Laraque a sorti le genou contre le défenseur Niklas Kronwall, cette fois dans le territoire du Canadien.

En désavantage numérique pendant six minutes, le Canadien a brillamment résisté à la première pénalité mineure, grâce au boulot des Plekanec, Maxim Lapierre, Tom Pyatt, Ryan White, Roman Hamrlik, Ryan O'Bryrne, Josh Gorges, notamment.

Mais avec une douzaine de secondes à écouler à la deuxième mineure, les Red Wings ont ouvert la marque lorsque Price a été incapable de maîtriser le tir de Stuart, la rondelle sortant de sa mitaine pour glisser lentement derrière la ligne rouge. Daniel Cleary a aidé à préparer ce filet grâce à du bon travail le long de la rampe.

Quelque 40 secondes plus tard, Paul Mara est allé rejoindre Laraque au banc des pénalités, après avoir été pris en défaut pour double-échec.

Avec l'avantage de deux joueurs, les hommes de Mike Babcock ont doublé leur avance grâce au but de Datsyuk, qui a savamment fait dévier un tir/passe de Brian Rafalski derrière Price.

Les Wings ont terminé la période avec 16 tirs au but, dont neuf en supériorité numérique. Le Canadien a été limité à trois.

Kronwall n'est pas revenu dans le match.

Cammalleri réveille la foule

Après une deuxième période somnifère, Cammalleri a eu l'effet d'un réveille-matin sur les 21 273 spectateurs.

Seulement neuf secondes après le début du troisième vingt, Cammalleri a inscrit son 10e filet de la saison. Après avoir franchi la ligne bleue, Andrei Kostitsyn a laissé la rondelle derrière lui et Cammalleri a battu Howard à l'aide d'un tir des poignets d'une quarantaine de pieds sur lequel le gardien des Wings a très mal paru.

Quelque huit minutes plus tard, Kostitsyn a intercepté une passe de Nicklas Lidstrom le long de la rampe et repéré Cammalleri, posté à l'embouchure du filet, semant la frénésie parmi la foule.

En voir plus