Skip to main content

Les Ducks ont évité la catastrophe de peu

Embouteillés dans leur territoire pendant de longues secondes en deuxième, les Ducks ont évité le pire

par Derek Van Diest / Correspondant NHL.com

EDMONTON - Les Ducks d'Anaheim ont été en mesure de survivre à une présence extrêmement longue lors de la deuxième période de leur victoire de 6-3 face aux Oilers d'Edmonton dans le troisième match de la série de deuxième ronde dans l'Ouest.

Alors qu'il avaient les devants 4-3, à partir de 14:45 du deuxième vingt, les attaquants Ryan Kesler, Rickard Rakell et Patrick Eaves ainsi que les défenseurs Hampus Lindholm et Brandon Montour ont été embouteillés dans leur zone, mais ont été capables de s'en sortir sans dommage.

Kesler a été sur la patinoire pendant 2:42, Lindholm et Montour durant 2:21 tandis que Rakell et Eaves sont tous les deux restés sur la glace pendant 1:47.

La séquence a pris fin quand les Ducks ont touché au disque sur une pénalité à retardement à Eaves.

« Ce n'est pas la séquence moyenne que je vous recommande, mais nous les avons tenus à l'extérieur, a dit Lindholm. Nous avons eu une pénalité, mais au final, nous ne leur avons pas concédé de tirs dangereux. Mais nous devons être plus efficaces, incluant moi, pour sortir la rondelle et obtenir du repos. Nous avons temporisé le jeu et nous avons écoulé cette pénalité. C'est tout ce qui importe. »

Puisque le banc de l'équipe est éloigné en deuxième période, les Ducks n'ont pas pu obtenir de forces fraîches alors que les Oilers bourdonnaient en fond de territoire.

« Vous ne pouvez pas changer en deuxième période dans cette situation, a indiqué Lindholm. Il faut seulement se regrouper à l'intérieur. Ils peuvent patiner autant qu'ils veulent à l'extérieur. Si vous les laissez à l'intérieur, alors vous êtes dans le trouble. »

Les Ducks sont demeurés compacts alors que la séquence se prolongeait et ont bloqué plusieurs tirs pour empêcher Edmonton de créer l'égalité.

« Il a y eu une séquence similiaire, si vous avez regardé le match de Nashville cet après-midi contre St. Louis, a dit l'entraîneur des Ducks, Randy Carlyle. C'était très semblable. Nous n'avons pas accordé de but toutefois. Nous avons eu deux gars qui ont bloqué des tirs. C'est le genre de hockey et c'est ce que vous devez obtenir de la part de votre groupe dans ce genre de situation. »

Les Ducks ont écoulé la pénalité à Eaves et ont ensuite ajouté deux buts en troisième période. Les Oilers mènent la série 2-1.

« Nous avons dû bloquer des tirs et garder la rondelle à l'extérieur du filet, a lancé Gibson. Nous avons pris une pénalité, mais nous avons bien fait en fin de période. »

En voir plus