Skip to main content

Les Ducks l'emportent 2-1 contre les Red Wings et prennent les devants 3-2

LNH.com @NHL

DETROIT (PC) - Les Ducks d'Anaheim ne sont qu'à une victoire d'une participation à la finale de la coupe Stanley.

Teemu Selanne a marqué à 11:57 de la prolongation pour procurer aux Ducks une victoire de 2-1 contre les Red Wings et ils détiennent désormais une avance de 3-2 dans la finale de l'Association Ouest.

Les Ducks ont provoqué la prolongation grâce à un but en avantage numérique de Scott Niedermayer avec 47 secondes à jouer à la troisième période alors que le gardien Jean-Sébastien Giguère avait retraité au banc à la faveur d'un sixième attaquant.

Andreas Lilja avait réussi le but des Red Wings à la deuxième période.

C'est toutefois une erreur de Lilja qui a mené au but victorieux de Selanne. Lilja a raté sa tentative de passe devant le filet de Dominik Hasek alors que Andy McDonald le pressait dans son jeu. La rondelle a glissé vers Selanne qui a fait bouger Hasek à l'aide d'une feinte habile avant de tirer la rondelle du revers dans la partie supérieure pour son cinquième but des éliminatoires.

"Tout s'est passé tellement rapidement, a avoué Selanne. Tu n'as pas le temps de planifier quoi que ce soit.

"Mais j'ai pratiqué ce geste toute ma vie. Je savais que je devais viser la partie supérieure. Il a bougé et couvert toute la partie inférieure."

Lilja a reconnu qu'il avait gaffé sur le jeu.

"Ce n'est pas censé se produire mais c'est arrivé, a-t-il dit. Ca fait mal mais nous devons tourner la page et regarder en avant."

La série se poursuivra maintenant en Californie avec la présentation du sixième match, mardi. L'histoire de la LNH démontre que 80 pour cent des équipes qui gagnent le cinquième match lorsque la série était égale 2-2 finissent par enlever la série.

Des Wings irréprochables

Les Red Wings ont eu de nombreuses occasions de marquer d'autres buts mais ils ont été blanchis en sept supériorités numériques. Ils ont bénéficié de l'avantage d'un joueur à compter de 7:53 de la prolongation, mais ils ne sont pas parvenu à déjouer Giguère, qui a amélioré sa fiche à 12-1 en prolongation en séries éliminatoires.

"Nous ne sommes pas parvenus à marquer, a noté Hasek. Ils ont retiré leur gardien et ils ont compté à la suite d'une déviation sur un jeu de mon défenseur.

"C'était un but chanceux mais ça compte pareil comme tous les autres."

Le capitaine Nicklas Lidstrom des Red Wings avait déclaré au retour de l'équipe de Californie après une défaite de 5-3 dans le quatrième match que lui et ses coéquipiers devraient mieux jouer défensivement. Une solide défensive leur avait permis de se rendre aussi loin et ils devaient se montrer plus efficaces dans leurs mises en échec lors du 5e match s'ils espéraient franchir une autre étape.

C'est exactement ce que les Red Wings ont fait. Les Ducks ont été incapables de soutenir leur pression en zone offensive. En fait, c'est Lidstrom qui a permis le but de Niedermayer. Il s'est penché et a placé son bâton à raz la glace lorsque Niedermayer a décoché son tir. La rondelle a touché le manche du bâton, a changé de trajectoire et s'est dirigée dans la partie supérieure du filet. Hasek n'avait aucune chance sur le jeu.

Pavel Datsyuk était au banc des pénalités pour avoir commis de l'obstruction avec 1:47 à jouer.

Les Red Wings ont dominé 34-18 dans les tirs au but au cours des 60 premières minutes.

Chris Pronger, de retour au jeu après avoir purgé une suspension d'un match pour avoir frappé Tomas Holmstrom à la tête lors du troisième match, a été hué par une bonne partie des 20 000 spectateurs à chaque fois qu'il a touché à la rondelle.

En voir plus