Skip to main content

Les Ducks et le Lightning pigent encore au Québec

Les attaquants Benoit-Olivier Groulx et Gabriel Fortier ont été réclamés au deuxième tour

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

DALLAS - Martin Madden fils commence peut-être à en faire une habitude.

Après avoir opté pour les attaquants québécois Maxime Comtois (no 50) et Antoine Morand (no 60) avec ses deux premiers choix de l'encan 2017, le recruteur en chef des Ducks d'Anaheim est de nouveau venu piger au Québec en mettant la main sur le joueur de centre Benoit-Olivier Groulx au 54e échelon, samedi.

Groulx était considéré comme un potentiel choix de premier tour, mais il a dû patienter un peu plus longtemps avant d'enfiler le chandail de sa future équipe.

« J'ai pris beaucoup de maturité et d'expérience en ne sortant pas en première ronde, a concédé Groulx. Ça va m'aider à grandir comme joueur et comme personne. [...] D'être sélectionné aujourd'hui, ce sont des moments que je ne vais jamais oublier. Je me suis retenu pour pleurer. »

À LIRE : Le Tricolore pige en Europe | Des Voltigeurs qui doivent beaucoup à Ducharme

L'attente en aura finalement valu le coup. À Anaheim, l'attaquant des Mooseheads a l'impression qu'il aura toute la confiance, le temps et l'encadrement nécessaire pour atteindre son plein potentiel.

« Je pensais sortir un peu plus haut, mais en étant à Anaheim, avec une équipe qui me fait confiance, je ne pouvais demander mieux, a affirmé Groulx. C'était un des premiers choix sur ma liste. C'est une équipe qui développe très bien ses jeunes. »

C'est effectivement la réputation que s'est bâtie la formation californienne au cours des années. Et en réclamant Groulx, les Ducks se sont assurés d'avoir en leur possession trois des joueurs les plus prometteurs du circuit junior québécois.

Avec Morand et Groulx, ils auront aussi deux jeunes hommes qui vivront l'expérience du tournoi de la Coupe Memorial l'an prochain à Halifax - une deuxième participation consécutive pour Morand, qui a remporté le trophée cette année avec le Titan d'Acadie-Bathurst avant d'être échangé aux Mooseheads.

« Je pense qu'on va être pas mal bons, a lancé Groulx avec le sourire. On vient d'aller chercher Antoine. On a des gars comme Filip Zadina, moi, Jared McIsaac. On va avoir une très bonne équipe, mais une chimie encore meilleure. »

Fortier à la bonne place

Tous les espoirs vous diront qu'ils sont très heureux de se retrouver au sein de l'organisation qui les a repêchés, mais c'est d'autant plus vrai pour Gabriel Fortier. Lorsqu'il a entendu son nom être prononcé par le Lightning au 59e échelon, le petit attaquant du Drakkar de Baie-Comeau savait qu'il venait d'aboutir au bon endroit.

Le rapide patineur de 5 pieds 10 pouces et 172 livres se retrouve au sein d'une formation qui possède déjà une bonne filière de talents québécois et qui sait historiquement faire confiance aux joueurs de petite stature.

« Ils ont beaucoup de Québécois, mais aussi beaucoup de joueurs à petit gabarit mais qui travaillent extrêmement fort, a indiqué Fortier. C'est mon style de jeu, alors je trouve que c'est bon pour moi. J'ai eu une rencontre avec le dépisteur Michel Boucher durant la saison ainsi qu'au Combine (Séance d'évaluation des espoirs). Ça s'est bien passé, nous avons eu une bonne conversation. »

Il aura certainement des joueurs sur lesquels il pourra prendre exemple à Tampa, dont son compatriote Yanni Gourde, qui n'a jamais eu la chance d'être repêché.

« Tyler Johnson et Gourde, ce sont deux joueurs talentueux, qui travaillent extrêmement fort. Il faut que j'améliore certains aspects de mon jeu pour être plus comme eux », a-t-il expliqué.

« Offensivement, je dois avoir plus de confiance avec la rondelle. Je suis capable de patiner avec et faire les jeux, pas seulement dégager la rondelle et patiner en malade. Je dois faire plus de jeux. »

Les autres québécois repêchés samedi

  • Olivier Rodrigue, EDM (no 62)
  • Xavier Bernard, NJD (no 110)
  • Samuel Houde, MTL (no 133)
  • Kevin Mandolese, OTT (no 157)
  • Alexis Gravel, CHI (no 162)
  • Mathias Laferrière, STL (no 169)
  • Zachary Emond, SJS (no 176)
  • Shawn Boudrias, MIN (no 179)
  •  Xavier Bouchard, VGK (no 185)
  • Zachary Bouthillier, TOR (no 209)
En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.