Skip to main content

Les Ducks éprouvent à nouveau des ennuis en troisième et s'inclinent

Anaheim pourrait subir l'élimination dans le match no 6 de la finale de l'Association de l'Ouest lundi

par Lisa Dillman @reallisa / Journaliste NHL.com

ANAHEIM - Une formation qui aurait pu être surnommée « Équipe troisième période » a frappé un mur au moment le plus important de la finale de l'Association de l'Ouest.

Il s'agit des Ducks d'Anaheim.

Ces mêmes Ducks à qui tout semblait sourire en troisième période depuis le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Tout semblait possible pour eux tard dans les rencontres, alors qu'ils semblaient élever leur jeu d'un cran lorsque la pression atteignait son maximum. Le plus bel exemple de cela étant leur remontée historique contre les Oilers d'Edmonton en deuxième ronde, alors qu'ils avaient inscrit trois buts dans les dernières 3:16 du match no 5.

Ils semblent maintenant avoir perdu tous leurs moyens au troisième tiers.

Ils ont été dominés 6-0 en troisième période au cours des trois derniers matchs contre les Predators de Nashville. Nashville se trouve maintenant à une victoire d'une première participation à la Finale de la Coupe Stanley après l'avoir emporté 3-1 contre Anaheim dans le match no 5 au Honda Center samedi. 

Les Predators mènent la série quatre de sept 3-2 alors que le match no 6 aura lieu à Nashville lundi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

Un autre revers, et la fenêtre d'opportunité des Ducks se refermera violemment une autre fois.

Soudainement, les Ducks doivent répondre à plusieurs questions. Il y a l'état de santé de leur gardien numéro un John Gibson, qui a subi une blessure au bas du corps au cours de la première période, et qui n'a pas disputé les deux derniers engagements. 

L'attaquant Rickard Rakell, qui a mené les Ducks avec 33 buts en saison régulière, a raté le match no 5 en raison d'une blessure au bas du corps et sera réévalué sur une base quotidienne. 

Les Predators, cependant, étaient privés de deux de leurs leaders, les attaquants Mike Fisher et Ryan Johansen, ce dernier étant à l'écart du jeu pour le reste des séries après avoir été opéré à la cuisse gauche.

« C'est le hockey des séries, a souligné le capitaine des Ducks Ryan Getzlaf. Si vous regardez leur alignement, ils sont tout aussi amochés que nous. C'est ainsi que les choses se passent en séries. »

Leurs ratés en troisième période ont toutefois été au centre des discussions samedi. Ils ont obtenu un tir au filet au cours des dernières 3:28.

Comment les Ducks peuvent-ils mieux terminer la rencontre dans le match no 6?  

« Peut-être creuser l'écart avant d'en arriver à ce point, a philosophé l'entraîneur Randy Carlyle. Lorsque vous jouez en finale d'association, vous n'affrontez pas des équipes de deuxième ordre. Vous affrontez de bonnes équipes, bien structurées et travaillantes. Pour se rendre jusqu'ici, il faut beaucoup de détermination, et vous jouez contre des équipes qui ont mérité leur place.

« Je ne vois donc pas cela comme un élément incroyablement négatif. Tout ce que je sais, c'est qu'ils mènent la série 3-2. Nous allons nous déplacer dans leur amphithéâtre, où nous avons déjà gagné. J'ai donc le sentiment que notre groupe peut aller dans n'importe quel amphithéâtre et bien jouer pour nous donner une chance de connaître du succès. »

Le centre Ryan Kesler a récolté un point en cinq matchs contre Nashville et a marqué un seul but en 16 matchs en séries, soit dans le match no 3 contre les Oilers. L'attaquant Andrew Cogliano a été blanchi contre les Predators, tout comme Getzlaf dans quatre des cinq duels, incluant les trois derniers.

Les unités spéciales ont à nouveau été problématiques. Les Ducks ont affiché un rendement de 0-en-4 sur le jeu de puissance, et Nashville a obtenu son premier but en avantage numérique, dans la dernière minute de la deuxième période pour créer l'égalité 1-1.

Carlyle avait ceci à dire au sujet de la bataille des unités spéciales : « Il faut toujours se donner la sensation que vous allez vous donner une chance de gagner en remportant cette petite bataille au cours de la rencontre.

« Est-ce une source d'inquiétude? Absolument, c'est un problème. Mais il y a bien des facettes qui ont posé problème ce soir. Encore une fois, nous n'allons pas baisser la tête et croire que tout est terminé. Nous allons oublier tout cela et nous allons nous préparer pour le prochain match. Nous allons recharger nos batteries et nous allons chercher à disputer un meilleur match que nous l'avons fait ce soir. »

Néanmoins, ce match ressemble à une chance ratée par les Ducks.

Getzlaf n'a même pas hésité lorsque cette description lui a été soumise.

« À 100 pour cent, a-t-il opiné. J'ai trouvé que nous avions beaucoup d'énergie en début de match, et celle-ci a semblé diminuer au fil de la partie. Nous devons faire du meilleur travail afin de continuer à faire ce qui est prévu dans notre plan de match. »

En voir plus