Skip to main content

Les Ducks devront déterminer si Niedermayer et Selanne sont dans leurs plans

LNH.com @NHL

ANAHEIM, Californie - Alors qu'ils éprouvaient toutes sortes d'ennuis en saison régulière, les Ducks d'Anaheim ont pris plusieurs décisions qui auraient pu signifier le début d'une phase de reconstruction.

En fait, ils fourbissaient leurs armes.

Après avoir effectué quelques modifications au sein de leur alignement, les champions de la coupe Stanley en 2007 sont passés d'une formation marginale en séries d'après-saison en réelle menace pour les équipes rivales de l'association Ouest.

Ils ont d'abord éliminé les récipiendaires du trophée du Président - les Sharks de San Jose - en première ronde, puis ont poussé les champions en titre à la limite au cours de la demi-finale de l'Ouest.

Il aura fallu l'insistance de Daniel Cleary devant le filet du gardien Jonas Hiller à trois minutes de la fin de la troisième période du septième match de la série face aux Red Wings de Detroit pour finalement éliminer les Ducks.

Même si certains changements au sein de l'organisation sont à prévoir au cours des prochains mois, la fin de saison régulière et le parcours éliminatoire des Ducks sont de bons inidicateurs de la solidité de la concession.

"Ce groupe de joueurs nous a permis de connaître trois bons cheminements éliminatoires en quatre saisons, et je ne vois pas pourquoi cela ne pourrait pas continuer", a déclaré le directeur général Bob Murray.

"Nous ne sommes pas en reconstruction présentement, et en fait je n'aime pas ce mot", a-t-il ajouté.

Alors que les Ducks devront faire face aux mêmes interrogations que lors de la conquête de la coupe Stanley en 2007 - à savoir si les vétérans Rob Niedermayer, âgé de 35 ans, et Teemu Selanne, âgé de 38 ans, reviendront - Murray a déjà ajusté son équipe afin de palier la perte possible de ces deux éléments.

Les Ducks peuvent également compter sur le retour d'excellents attaquants en Ryan getzlaf, Corey Perry et Bobby Ryan.

Les défenseurs Chris Pronger, et les nouvelles acquisitions Ryan Whitney et James Wisniewski, formeront une brigade solide à la ligne bleue.

Le gardien Hiller a offert de bonnes prestations en séries éliminatoires et amorcera l'an prochain sa troisième saison dans la LNH. En compagnie du vainqueur du trophée Conn Smythe en 2003, Jean-Sébastien Giguère, ce tandem risque d'être l'un des meilleurs dans la ligue la saison prochaine.

Le noyau de joueurs étant déjà en place, si Niedermayer et Selanne décident de ne pas revenir, Murray disposera d'assez d'espace sous le plafond salarial pour ne pas avoir à commettre les mêmes erreurs que Brian Burke en 2007, alors qu'il avait offert des contrats de deux ans à Todd Bertuzzi (huit millions $US) et Mathieu Schneider (11 millions $).

"Nous disposons de plus d'espace sous le plafond, nous sommes sortis de ce bourbier", a confié Murray.

L'organisation sait cependant qu'elle est bien meilleure avec la présence de Niedermayer dans ses rangs.

"Nous ne sommes pas si loin d'une autre conquête, nous pourrions connaître un autre bon parcours la saison prochaine, mais tout dépend de Scotty", a commenté Murray.

Quoiqu'il en soit, les deux vétérans ont indiqué qu'ils désiraient encore être de la partie l'an prochain pour participer aux Jeux olympiques de Vancouver.

Par ailleurs, les Ducks devront déterminer ce qu'ils entendent faire du dossier du défenseur François Beauchemin.

Ce dernier a raté 62 matches en saison régulière en raison d'une déchirure ligamentaire, mais a rebondi et offert de solides performances en séries éliminatoires. Il a bénéficié d'autant de temps de jeu que Pronger et Niedermayer certains soirs, et pourrait représenter un investissement intéressant sur le marché des joueurs autonomes.

Les attaquants Todd Marchant et Rob Niedermayer seront également des joueurs autonomes sans restriction cet été.

En voir plus