Skip to main content

Les Ducks devront ajuster leur niveau d'énergie

La passion, l'exécution et la discipline font partie des objectifs des Ducks pour les prochains matchs de la Finale de l'Association de l'Ouest

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste LNH.com

 

NASHVILLE - Les Ducks d'Anaheim savent que les Predators de Nashville représentent un défi inhabituel en Finale de l'Association de l'Ouest.

Non seulement les Predators mènent la série 2-1 alors que le quatrième match aura lieu à Nashville jeudi (20 HE; NBCSN, CBC, TVA Sports), mais ils ont gagné 10 matchs de suite à domicile en séries au Bridgestone Arena, où ils semblent jouer avec plus d'énergie.

« C'est unique de la manière dont ils peuvent maintenir le rythme tout au long du match, a indiqué le défenseur des Ducks Cam Fowler. Vous allez voir des équipes qui le font en cours de saison, mais ils vont le faire par séquence. C'est assez rare de voir une équipe qui peut faire ça pendant 60 minutes. Mais c'est ce qu'ils font.

« Ils sentent qu'ils ont les joueurs et la vitess pour le faire, a dit Fowler. C'est efficace et ça les rend difficiles à affronter. »

Difficile certes, mais pas impossible.

« C'est important de croire qu'on peut le faire, a dit Fowler. Ensuite, tu peux aller dans les autres arénas et faire taire la foule. Nous parlons toujours de jouer simplement à l'étranger et je pense que nous avons prouvé que nous pouvons le faire. C'est au niveau de l'exécution maintenant. »

Les problèmes tactiques et les ajustements sont monnaie courante pour toutes les équipes. Les Ducks tentent aussi de trouver la bonne méthode pour obtenir de l'énergie, une chose dont ils ont manqué lors du troisième match.

« Nous avons évalué le troisième match et je crois que nous avons eu un bon départ, mais nous avons manqué d'essence, a indiqué l'entraîneur Randy Carlyle. Nous avons manqué d'émotion et il faut leur rendre crédit pour ça aussi.

« Quand je regarde ça, nous avons joué le septième match contre Edmonton il y a une semaine. Donc c'est quatre matchs en sept soirs, il faut comprendre qu'il y ait une baisse d'énergie dans notre équipe. Nous devons bien gérer le temps, les jours de congé et ce que nous pouvons faire pour retrouver de l'énergie. C'est la chose la plus importante. »

L'exécution, surtout pour créer des jeux avec la rondelle, sera au coeur des ajustements des Ducks.

« C'est une équipe très agressive, peut-être même plus à domicile quand ils ont la foule derrière eux, a dit Jakob Silfverberg. C'est difficle de jouer contre eux quand ils jouent à la ligne bleue et qu'ils conservent la rondelle. 

« Plusieurs fois, quand nous avons la rondelle, nous avons tendance à s'en débarrasser plutôt qu'à faire un jeu. Nous nous faison prendre sur les talons. Nous devons revenir avec de la vitesse et jouer avec un peu plus de confiance plutôt que de seulement envoyer la rondelle en fond de zone. »

Jouer de façon un peu plus intelligente pourrait aussi aider. Lors du troisième match, les Ducks ont écopé de deux pénalités en zone offensive et sur la deuxième, l'attaquant Chris Wagner a offert aux Predators un avantage numérique qui a mené au but gagnant de Roman Josi en fin de troisième période.

« Dans les bons matchs que nous avons joués, nous n'avons pas écopé de pénalités ni fait de choses stupides, a déclaré l'ailier droit Rickard Rakell. J'espère que nous pourrons contrôler nos émotions à l'avenir. »

En voir plus