Skip to main content

Les DG recommandent un changement dans la règle du hors-jeu

Ils ont voté pour permettre aux joueurs d'être considérés en jeu si l'un de leurs patins est à cheval au-dessus de la ligne bleue sans qu'un contact avec la glace soit fait

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

BOCA RATON, Floride - Les directeurs généraux ont voté mardi en faveur d'un changement à l'application de la règle du hors-jeu pour permettre aux joueurs d'être considérés en jeu si l'un de leurs patins est à cheval au-dessus de la ligne bleue, peu importe s'il y a un contact avec la glace.

Les DG soumettront la recommandation au Comité de compétition de la LNH/AJLNH pour permettre une interprétation plus flexible de la règle du hors-jeu, dans l'espoir que ce changement engendrera moins de contestations des entraîneurs pour hors-jeu et que plus de buts contestés demeureront valides. 

À LIRE AUSSI : La procédure du gardien d'urgence n'a pas besoin de changer selon les DGLes modifications aux règlements ont des effets positifs

S'il est approuvé par le Comité de compétition, le changement doit ensuite être accepté par le Bureau des gouverneurs de la LNH, alors que la règle pourrait entrer en vigueur aussi tôt que la saison prochaine.

« Il y a eu tellement de buts valides qui ont été refusés pour quelque chose qui ne changeait rien sur le jeu », a noté le DG des Hurricanes de la Caroline Don Waddell. « C'est ce qui est frustrant parfois. Nous voulons des buts, nous marquons de beaux buts, mais ça adonne qu'un joueur traverse la ligne bleue au mauvais moment. »

La LNH a confirmé que 18 contestations d'entraîneur en 1015 matchs joués cette saison l'ont été pour un patin à cheval au-dessus de la ligne bleue, sans contact avec la glace. Quatorze de ces buts ont été refusés. Il y avait eu 26 cas similaires en 1015 rencontres la saison dernière, alors que 16 filets avaient été refusés.

« Quand nous nous sommes réunis [lundi], notre groupe trouvait que c'était difficile de regarder un match, surtout avec le talent que possèdent nos joueurs, et de voir qu'un but spectaculaire pouvait être contesté et que nous refusions de tels buts parce que l'orteil d'un joueur est un peu détaché de la glace ou qu'il est en mouvement pour traverser la ligne bleue, alors que la majeure partie de son corps est encore en zone neutre, mais que son patin ne touche pas la glace », a expliqué le vice-président principal des opérations hockey Kris King. « Les DG trouvaient que, dans la majorité des cas, le joueur hors-jeu n'était même pas impliqué dans l'attaque. Ils ont jugé que le patin dans les airs n'avait eu un impact sur aucun de ces buts. »

King a indiqué que l'interprétation de la règle du hors-jeu ne devrait pas nécessiter un changement dans l'énoncé du règlement (83.1), qui stipule qu'« un joueur est considéré en jeu lorsque l'un de ses patins est en contact, ou est de son côté de la ligne, au moment où la rondelle traverse complètement la ligne bleue. »

« Ce n'est pas un changement dans la règle, c'est plutôt un changement dans l'application de la règle, soit qu'il n'est pas requis que le patin soit en contact avec la glace, mais qu'il peut être au-dessus de la ligne lorsque la rondelle la traverse », a expliqué King.

C'est un changement d'opinion chez les DG, qui débattent du bien-fondé de ce changement depuis quatre ans.

Auparavant, ils ne voulaient pas procéder au changement parce qu'ils étaient inquiets qu'un patin dans les airs puisse avoir un impact négatif sur la sécurité des joueurs. Ils pensaient également que ç'aurait été plus difficile pour les juges de ligne de déterminer si le patin était en jeu ou non.

Cela dit, King a indiqué que des juges de ligne lui ont fait savoir qu'il est plus facile pour eux de déterminer si un patin est au-dessus de la ligne bleue plutôt que de déterminer si un morceau de la lame est encore en contact avec la glace lorsque la rondelle a traversé la ligne bleue complètement.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.