Skip to main content

Les Devils voudront éviter d'avoir à disputer un 7e match face aux Hurricanes

LNH.com @NHL

NEWARK, New Jersey - Après quatre matches de suite décidés par une déviation, un rebond ou une mêlée devant le filet, les Devils du New Jersey veulent éviter d'avoir à disputer un septième et ultime match face aux Hurricanes de la Caroline.

"Nous ne pouvons pas leur permettre de revenir dans la série, a dit le centre John Madden, dont l'équipe mène la confrontation 3-2. Nous ne voulons pas d'un septième match qui déciderait tout. Nous avons la chance d'éliminer une équipe, et c'est là notre objectif."

Ni l'une ni l'autre des équipes n'a encore gagné deux matches de suite, dans la série: voilà la tendance que les Devils tenteront de changer lors du sixième match à Raleigh, dimanche.

Martin Brodeur a égalé le record de Patrick Roy pour les jeux blancs en séries avec 23, jeudi soir, stoppant 44 tirs pour mener les siens vers un gain de 1-0 au New Jersey. Son vis-à vis Cam Ward a été presque aussi brillant, ne cédant qu'une fois en 42 tirs.

"Les deux équipes ont bien joué, a dit le centre Rod Brind'Amour des Hurricanes. Je ne pense pas que l'avantage va d'un côté plus que l'autre. Je dirais que ça serait problématique si nous n'avions tiré que cinq fois au but à chaque match, mais nous créons de l'attaque. Nous allons simplement tout donner, et nous verrons bien ce qui arrivera."

Ward, joueur par excellence des séries en 2006, croit que les 'Canes ont une équipe capable de résister à la pression d'un match qui pourrait être sans lendemain.

"Regardez dans le vestiaire. Ces gars-là en particulier étaient ici en 2006 quand l'équipe a gagné la coupe Stanley, a dit Ward en regardant en direction d'Eric Staal, Brind'Amour et Ray Whitney. Je pense que l'expérience peut certainement vous aider. Même si c'est un sixième match, nous devons jouer comme si ce serait le dernier match de la série."

Brodeur a par ailleurs dit que la journée de congé serait bénéfique pour les deux équipes, qui ne se sont pas entraînées vendredi. Le gardien québécois a subi une coupure longue de quatre pouces à la cheville droite, jeudi, lorsqu'il est entré en collision avec l'attaquant adverse Chad LaRose.

"Physiquement il n'y a pas de problème, a dit Brodeur. Il y a une petite raideur et une petite cicactrice, mais je vais être correct."

En voir plus