Skip to main content

Les Devils sont toujours à leur mieux à l'approche des séries éliminatoires

LNH.com @NHL

MONTREAL - Les Devils du New Jersey ne sont jamais aussi redoutables qu'en fin de saison. Cette équipe semble trouver son inspiration à l'approche des séries éliminatoires.

L'an dernier, les Devils ont remporté six de leurs huit derniers matchs (6-2-0) pour coiffer les Penguins de Pittsburgh au premier rang de la section Atlantique. Il y a deux ans, ils avaient conclu la saison en inscrivant 11 victoires d'affilée pour ravir le titre aux Flyers de Philadelphie et aux Rangers de New York.

"Nous sommes toujours à notre mieux à ce temps-ci de l'année, fait valoir Zach Parise dans une entrevue au quoditien Newark Star-Ledger. Nous avons l'expérience de ce genre de matchs. Plusieurs joueurs ont déjà gagné. En plus, nous misons sur Martin Brodeur. Il nous donne confiance. Nous savons que l'adversaire aura du mal à le déjouer."

Patrik Elias confirme les propos de Parise.

"On s'améliore à mesure qu'on avance en saison. Et je m'inclus là-dedans, dit Elias. Ca prend toujours un certain temps avant de tout mettre en place. C'est encore plus vrai cette année. Nous avons dû intégrer plusieurs nouveaux joueurs. Maintenant, nous jouons avec confiance. C'est également rassurant de savoir que Marty (Brodeur) est devant le filet."

En mode séries

Cette année encore, les Devils sont en mode séries à un mois des éliminatoires. Ils ont remporté leurs trois derniers matchs et une victoire contre le Canadien, mardi soir, au Centre Bell, augmentera leur avance en tête de l'Association Est. Les Devils ont 86 points, un de plus que le Tricolore et les Penguins, ex aequo à 85 points. Les hommes de Brent Sutter ont toutefois livré un match de moins que Montréal et Pittsburgh.

"On dispute nos matchs dans une ambiance de séries, dit Sutter. C'est comme ça depuis 10 ou 12 rencontres.

"Ces matchs sont difficiles, ajoute l'entraîneur des Devils. C'est pourquoi nous devons être forts mentalement. Et je dirais que ce groupe l'est de plus en plus."

Le rendement de l'équipe lui donne raison. Les Devils ont conservé un dossier de 10-2-2 à leurs 14 derniers matchs. Durant cette période, ils ont limité l'adversaire à seulement 25 buts, soit une moyenne de 1,78 but par match.

Brodeur en forme

Le Canadien affrontera les Devils pour la quatrième et dernière fois de la saison. Après avoir perdu le premier match 4-0 au Prudential Center, le Tricolore a inscrit deux victoires, l'emportant 4-3 au New Jersey à la suite d'une brillante remontée en troisième période, puis 2-1 au Centre Bell.

Brodeur sera déterminé à venger ces échecs. Le gardien natif de St-Léonard est au mieux de sa forme puisqu'il vient d'être désigné étoile de la semaine en compagnie d'Alexander Ovechkin et Joe Thornton. Durant la période du 3 au 9 mars, il a conservé un dossier de 3-0-0, une moyenne de 0,98 et un taux d'efficacité de ,972.

Brodeur compte 38 victoires. Il lui en manque deux pour atteindre le plateau des 40 victoires dans une septième saison, un record de la LNH. Il deviendra aussi le premier gardien de l'histoire à inscrire consécutivement trois saisons de 40 victoires et plus.

Il entreprendra mardi soir un 29e match d'affilée.

En bref

Zach Parise est l'attaquant le plus productif des Devils. Le jeune Américain natif du Minnesota a marqué 30 buts et récolté autant de passes. Parise a réussi cinq buts à ses trois derniers matchs.

-

Les Devils pourraient affronter le Canadien privés des défenseurs Paul Martin et Colin White. Martin est blessé à un pied tandis que White soigne une blessure dont la nature n'a pas été précisée.

En voir plus