Skip to main content

Les Devils demeurent une énigme en vue de leur série contre les Hurricanes

LNH.com @NHL

NEWARK, New Jersey - Les Hurricanes de la Caroline ont conclu la saison régulière le vent dans les voiles, alors on sait pas mal à quoi s'attendre d'eux à l'occasion du premier tour des séries éliminatoires.

Les Devils du New Jersey sont une autre histoire et ce, même s'ils ont remporté quatre de leurs cinq dernières rencontres.

Que les joueurs veuillent l'admettre ou non, l'équipe de Brent Sutter traînera un boulet au moment d'amorcer sa série au Prudential Centre, mercredi.

Avant leur bonne séquence de fin de saison, les Devils ont connu une série de six revers.

Et ils n'ont pas été favorisés par les changements au classement survenus au cours du dernier week-end. Les Canes, qui ont glissé du cinquième au sixième rang dans l'Association Est, ont battu les Devils trois fois en quatre sorties, la seule défaite survenant la fin de semaine dernière, quand la Caroline a accordé un repos au gardien Cam Ward.

Les Devils devront aussi chercher à oublier leurs souvenirs d'il y a un an. Le New Jersey avait également connu une baisse de régime en fin de campagne à ce moment-là, avant d'être éliminé par les Rangers de New York en cinq matchs lors du premier tour. Les Devils avaient subi la défaite à chacun de leurs trois matchs à domicile.

"La façon dont les choses se sont déroulées l'an dernier, alors qu'on n'a pas remporté un seul de nos matchs chez nous, il faudra réagir tout de suite", a déclaré Zach Parise, le meneur au chapitre des buts chez les Devils cette saison, avec 45.

Après la séance d'entraînement de mardi, Sutter a insisté pour dire que les problèmes connus dans les séries de l'an dernier ont été circonscrits... l'an dernier.

"L'an dernier, l'équipe ne jouait pas très bien, elle n'était pas au niveau où elle devait être, a noté Sutter. C'est peut-être pourquoi j'ai été aussi dur avec eux depuis un mois.

"Je pense qu'il y a une semaine à 10 jours, nous avons recommencé à trouver le droit chemin. Je pense que tout le monde sait ce qu'il faut faire. Cette année, la composition de l'équipe n'est pas la même, l'attitude n'est pas la même."

Et l'adversaire ne sera pas le même.

Peu importe le nombre de points qui les séparent au classement, les séries Devils-Rangers sont toujours imprévisibles à cause de la rivalité entre les deux équipes. Même les matchs à domicile ne sont pas vraiment des matchs à domicile.

"Tu travailles fort pour obtenir l'avantage de la patinoire et il faut en profiter, a souligné Martin Brodeur. L'an dernier, ç'a été difficile.

"Pour une raison quelconque, on n'avait pas l'impression d'être chez nous dans les séries. (Mercredi soir), on va se sentir chez nous pour la première fois dans les séries. ??a va être une belle sensation. L'an dernier n'a pas été une expérience très plaisante, on n'a pas bien joué et les partisans ont eu de la difficulté à montrer leur soutien envers l'équipe.

"??a va être différent cette année."

En voir plus