Skip to main content

Les défenseurs des Bruins bataillent pour un poste en Chine

Le premier match préparatoire contre les Flames pourrait aider Boston à prendre une décision

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

SHENZHEN, Chine - Ils se posaient tous la question. En entamant le camp d'entraînement, les huit défenseurs du calibre de la LNH au sein de la formation des Bruins de Boston savaient que certains d'entre eux pourraient ne pas jouer tous les soirs. Ils savaient que deux d'entre eux seraient contraints à regarder chacun des matchs de la galerie de presse. Ils ne savaient pas comment les choses allaient tourner.

C'est devenu un peu plus clair, mardi, quand les Bruins ont échangé le défenseur Adam McQuaid aux Rangers de New York en retour du défenseur Steven Kampfer, d'un choix de quatrième ronde au repêchage 2019 et d'un choix conditionnel de septième tour en 2019 avant de s'envoler pour les Matchs en Chine 2018 de la LNH présentés par O.R.G. Packaging.

« Je ne savais pas trop ce qui allait se produire », a avoué Charlie McAvoy après l'entraînement de vendredi au Universiade Sports Center, là où les Bruins affronteront les Flames de Calgary lors de leur premier match préparatoire samedi (2 h 30 HE, NHLN, SN). « On savait qu'il y avait huit défenseurs qui ont joué tous les matchs la saison dernière.

À LIRE : Les Rangers acquièrent McQuaid des Bruins | McAvoy à la conquête de l'Empire du Milieu

« Chacun d'entre nous pense qu'il peut jouer chaque soir. Mais quand tu penses au fait que nous n'avons pas été en mesure de demeurer en santé lors de nos deux derniers parcours éliminatoires, tu te dis que peut-être que l'équipe va entamer la saison de cette façon, au cas où. »

Au lieu, la transaction de McQuaid permettra à l'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy d'avoir un peu plus de facilité lorsque viendra le temps de faire son alignement chaque soir. Ça commence avec les deux matchs préparatoires de Boston contre Calgary en Chine.

Même si les Bruins ont laissé Zdeno Chara et Torey Krug à Boston pour ménager Chara et en raison de la fracture de la cheville subie par Krug à la fin de la saison dernière, ils ont emmené cinq de leurs sept défenseurs, et ils auront l'occasion de les suivre de près.

Alors que McAvoy, Kevan Miller et Brandon Carlo sont pratiquement assurés d'un poste du côté droit, il y aura beaucoup de compétition sur le flanc gauche.

Derrière Chara et Krug, on retrouve le nouveau venu John Moore ainsi que Matt Grzelcyk. Moore, qui a signé un contrat de cinq ans d'une valeur annuelle moyenne de 2,75 millions $ le 1er juillet, et Grzelcyk sont chacun en Chine. Moore était jumelé à McAvoy à l'entraînement de vendredi, tandis que Grzelcyk patinait avec Miller.

Video: NJD@WSH: Moore bat holtby sur réception

Moore sait qu'il est en audition pour un poste.

« À chaque camp d'entraînement, ma philosophie est de me présenter et d'obtenir un poste en étant à mon meilleur », a expliqué Moore, qui a ajouté avoir joué à quelques reprises du côté droit. « Je n'arrive pas avec l'impression que quelque chose m'est dû. Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne dans cette ligue. Il y a plusieurs défenseurs très talentueux ici. Comme tout le monde, c'est l'occasion pour moi de démontrer mon savoir-faire. »

Mais il y a désormais un défenseur de moins.

« Je pense que la partie la plus désagréable est que j'aurais eu à dire à deux joueurs qu'ils ne joueraient pas chaque soir. C'est toujours bon d'avoir de la profondeur, donc il y a du positif et du négatif », a expliqué Cassidy.

La profondeur a été un problème pour les Bruins lors de leurs deux derniers parcours en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. En 2017, Carlo, Krug, McQuaid et Colin Miller étaient à l'écart du jeu en raison de blessures lorsque Boston s'est incliné en six matchs contre les Sénateurs d'Ottawa dans la série de première ronde de l'Association de l'Est. En 2018, les Bruins ont perdu Carlo et Krug, et ils ont été vaincus en cinq rencontres par le Lightning de Tampa Bay au deuxième tour. La direction des Bruins est donc bien consciente de l'importance d'avoir des remplaçants de qualité.

Video: PIT@BOS: Grzelcyk marque son premier but dans la LNH

Cela dit, la décision d'échanger McQuaid avait du sens. Il y a moins de congestion à la ligne bleue, et certains des joueurs sont moins nerveux.

« Je dirais que je suis un peu plus calme, a dit Carlo. Les huit défenseurs suscitaient beaucoup de questions chez certains joueurs à l'aube du camp d'entraînement. Mais au final, tu ne sais jamais, car les sept gars peuvent jouer chaque soir. Ce sera donc intéressant à voir. Mais je pense que nous avons un bon noyau pour la suite des choses. »

McAvoy est allé un peu plus loin.

« Je crois que notre brigade défensive sera très spéciale, a-t-il dit. Je le crois vraiment. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.