Skip to main content

Les Coyotes doivent se renforcer à l'attaque selon Chayka

Le DG de l'Arizona discute d'un Schmaltz en santé, du développement de ses espoirs et de la situation de Raanta

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Les Coyotes de l'Arizona ont récolté 10 victoires et 16 points de plus au classement cette saison par rapport à la précédente, en vertu d'une fiche de 39-35-8, et leur total de 86 points est le plus élevé qu'ils aient obtenu au cours d'une campagne depuis qu'ils en ont inscrit 89 en 2013-14.

« Il s'agit d'un groupe qui affiche une belle résilience, qui joue régulièrement avec ardeur, a fait remarquer le directeur général des Coyotes John Chayka. Nous avons bien joué défensivement. Nous étions parmi les cinq premiers pour les buts accordés (2,68 par match, bon pour une égalité au cinquième rang dans la LNH). Quand tu essaies de bâtir les fondations, ce sont là les choses que tu espères mettre en place, le genre de mentalité dont les gens parlent. »

À LIRE AUSSI: Skinner, la première étape du plan des Sabres pour retourner en séries | Yzerman discute des plans estivaux des Red Wings

Mais les Coyotes ont été exclus des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une septième année de suite, terminant à quatre points de l'Avalanche du Colorado et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Ouest, en bonne partie parce qu'ils se sont contentés d'une égalité en 28e place dans la Ligue pour les buts marqués (209).

Ils n'ont pas aligné un seul marqueur de 20 buts - les attaquants Alex Galchenyuk et Brad Richardson en ont chacun inscrit 19 - tandis que l'attaquant Clayton Keller a été le meilleur marqueur de l'équipe avec 47 points (14 buts, 33 passes). L'attaquant Nick Schmaltz, qui a été obtenu des Blackhawks de Chicago dans le cadre d'une transaction réalisée le 25 novembre, a inscrit 14 points (cinq buts, neuf aides) en 17 matchs avec les Coyotes avant qu'une blessure au bas du corps mette fin à sa saison.

Video: WPG@ARI: Galchenyuk a raison de Hellebuyck en A.N.
 
« Nous avons eu beaucoup de blessés, nous avons de jeunes attaquants qui ont besoin de produire davantage offensivement, mais nous avons une bonne base sur laquelle bâtir et je suis enchanté de pouvoir bâtir sur cette base-là », a déclaré Chayka.

Au cours d'un entretien avec NHL.com portant sur une variété de sujets, Chayka a indiqué quels sont ses souhaits en vue de la saison morte et quels jeunes joueurs pourraient potentiellement jouer pour les Coyotes la saison prochaine, en plus d'aborder la situation du gardien Antti Raanta.
 
À quel point prévoyez-vous être actif cet été? Envisagez-vous de bouger du côté du marché des joueurs autonomes ou celui des transactions?
 
« C'est dans ma nature d'explorer toutes les avenues, tout ce qui pourrait permettre d'ajouter de la valeur à notre groupe. Je ne vais pas explorer des scénarios qui sont redondants ou qui créent de la valeur négative. J'ai tout regardé, notamment la voie des transactions à ce stade-ci, et nous sommes au courant du potentiel que représente le groupe de joueurs autonomes. Nous verrons à quel point ça va évoluer au fil de la saison morte. Mais je ne saurais dire si nous allons être actifs dans un cas ou dans l'autre. »
 
Avez-vous une liste de souhaits en vue de la saison morte en ce qui a trait aux améliorations que vous voulez apporter à votre équipe?
 
« Il faut marquer plus de buts. Nous continuons d'évaluer jusqu'à quel point la solution pourra venir de l'interne, ou s'il faut aller chercher de l'aide à l'extérieur. Quel est l'impact des blessures que certains de nos joueurs ont subies? Quel pourrait être l'impact de certains de nos jeunes qui progressent et qui évoluent? Ce sont là les grandes questions que nous nous posons. Évidemment, si la possibilité d'ajouter à notre groupe d'attaquants se présente, ce serait là quelque chose que nous serions prêts à envisager. Mais il faudrait que la bonne occasion se présente pour nous pousser à bouger. »
 
À quel point serez-vous meilleurs offensivement en pouvant tout simplement compter sur les services d'un Nick Schmaltz en santé pendant une saison complète?
 
« Nick est un joueur de centre qui peut patiner, qui peut compléter des jeux en passant par le centre de la patinoire, qui peut transporter la rondelle, qui excelle dans les entrées de zone, et aussi en avantage numérique en se plaçant le long de la bande. Ce sont tous là des aspects du jeu qui, en gros, viennent combler des lacunes que nous avons. L'avoir en santé pendant une saison complète, au camp d'entraînement sous les ordres de notre personnel, toutes ces choses-là… Je pense qu'il pourrait connaître une excellence saison. »

Video: ARI@ANA: Schmaltz donne la victoire aux Coyotes
 
Où en êtes-vous dans le dossier Antti Raanta?
 
« Il a recommencé à faire ce qu'un gardien fait. En fin de saison, il avait recommencé à s'entraîner, à recevoir des tirs, à faire ce qu'un gardien fait, ce qui est important parce que maintenant, il a une saison morte au complet devant lui non pas pour faire de la réadaptation, mais pour avancer. Il va bien. Je pense que cette première année-là, à apprendre le métier de partant et le fardeau de travail que ça implique, c'était important pour lui. Il a pu s'habituer à cette charge et bâtir là-dessus, afin d'améliorer son endurance et sa force physique. Quand il est devant le filet, c'est un gardien de niveau élite. Nous avons besoin de l'avoir devant le filet. Quand il est devant le filet, il est aussi bon que n'importe qui dans cette Ligue quand vient le temps d'arrêter la rondelle. Il est la colonne vertébrale de notre équipe. »
 
Est-ce qu'un des objectifs cet été, c'est de déterminer quel est le fardeau de travail idéal pour Raanta afin qu'il soit disponible pour davantage que les 12 matchs qu'il a disputés cet hiver, et les 47 rencontres qu'il a livrées en 2017-18?
 
« Nous avons Darcy Kuemper, qui a conclu la saison sur une séquence incroyable. Il a été notre joueur le plus utile dans le dernier droit et il a montré qu'il pouvait en prendre beaucoup, disputer plusieurs matchs d'affilée et quand même s'entraîner fort et afficher la durabilité qu'on aime voir chez un gardien. Nous sommes dans l'heureuse situation d'avoir, à nos yeux, deux gardiens no 1, et ça nous permet de vraiment gérer leur charge de travail, de les mettre dans une position où ils pourront avoir du succès. Une des choses que nous savons à l'aide du suivi des données biométriques que nous faisons, c'est que la charge de travail d'un gardien s'accroît non seulement dans les matchs, mais aussi à l'entraînement et c'est exponentiel comparé à un patineur. C'est une chose dont nous sommes conscients en bâtissant notre équipe et nous sommes enchantés d'avoir deux gardiens qui peuvent faire en sorte que l'un et l'autre restent alertes, en santé, et soient en position d'avoir du succès. » 

Video: CGY@ARI: Raanta stoppe Lindholm en tir de punition
 
Les Coyotes ont repêché neuf joueurs à chacune des deux dernières saisons. Vos espoirs ont-ils progressé de la bonne façon cette saison, à tel point que vous envisagez d'intégrer certains d'entre eux à votre formation de la LNH la saison prochaine?
 
« Barrett (Hayton, cinquième choix du repêchage 2018 de la LNH) est le cas évident du joueur qui a franchi une étape importante offensivement. Il a bien joué au [Championnat mondial junior 2019 de la FIHG], il affiche une belle maturité, il est intelligent, c'est un centre qui excelle sur les 200 pieds de la surface de jeu. Nous souhaitons qu'il connaisse un gros été. Ce qui est bien avec notre groupe, c'est que par le passé, nous avions des jeunes qui avaient dû occuper des postes importants parce que nous avions des postes à combler, que nous n'avions pas pu pourvoir à l'aide de joueurs autonomes ou de transactions; mais maintenant, pour que nos jeunes décrochent des postes importants, ils devront ravir le poste à quelqu'un qui est déjà là et ça fait de la bonne compétition à l'interne.

« (Le défenseur) Kevin Bahl (réclamé au 55e rang du repêchage 2018 de la LNH) a eu une bonne saison, il s'est rendu en finale (de la Ligue de hockey de l'Ontario) avec Ottawa, il a été un élément important de son équipe. (Le défenseur Pierre-Olivier) Joseph (réclamé au 23e rang du repêchage 2017 de la LNH) a continué de progresser et d'évoluer, et il se retrouvera dans les rangs professionnels la saison prochaine, je suis enchanté de le voir franchir cette étape. Ce sont ces joueurs-là qui se sont distingués. »
 
Vous avez le 14e choix du premier tour lors du prochain repêchage. Comment évaluez-vous le bassin de joueurs auquel vous aurez accès à ce rang? Allez-vous cibler une position en particulier?
 
« Le bassin de joueurs est assez vaste. C'est difficile à prédire. Nous sommes à un rang où il faudra voir comment les choses se passent avant de réagir. Nous sommes persuadés de pouvoir mettre la main sur un joueur qui fera partie de notre noyau; c'est notre but, d'obtenir un joueur qui fera partie de notre noyau, qui peut jouer avec nous et faire partie du groupe pendant de nombreuses années. Si nous y arrivons, nous savons que nous avons déjà de bons jeunes joueurs sous la main et en obtenir un autre à ce 14e rang, ça nous permettra d'aspirer à de belles choses dans les années à venir.

« Le premier tour donne l'impression qu'il y a de très bons attaquants en première moitié de tableau, des joueurs qui peuvent marquer, des joueurs qui jouent avec rythme. Ce sont des atouts qui nous intéressent. Cela dit, nous avons choisi neuf défenseurs ces deux dernières années. S'il y a un défenseur qui s'avère disponible, nous n'avons rien contre le fait d'en réclamer un autre. Nous verrons comment ça tombe une fois rendu à notre tour… C'est ce genre de situation où tu dois prendre le meilleur joueur à sa position. Notre situation est bonne au poste de centre maintenant avec Barrett qui s'en vient, Nate Schnarr qui rejoint les rangs professionnels, alors nous avons des joueurs de centre, ce qui est bien comme situation. Tu veux le meilleur joueur à sa position, mais s'il devait y avoir un ailier qui peut marquer des buts, nous venons de connaître une saison où nous n'avons pas marqué assez de buts, alors ce serait un élément intéressant compte tenu de ce que nous voulons accomplir. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.