Skip to main content

Les cinq meilleurs espoirs des Predators

L'accent mis sur les attaquants au repêchage depuis deux ans va finir par rapporter des dividendes

par Robert Stanley / Correspondant NHL.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 30 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Predators de Nashville.

 

Les Predators de Nashville ont clairement mis l'accent sur le repêchage d'attaquants en 2014 et en 2015 afin de regarnir leur banque d'espoirs et les résultats sont probants.

En raison de la bonne profondeur au sein de la formation, les Predators ne sont pas pressés de voir leurs espoirs faire le saut dans la LNH, mais il reste qu'ils comptent de bons jeunes joueurs dans leur programme de développement.

 

Voici les cinq meilleurs espoirs des Predators, selon LNH.com:

1. Kevin Fiala, C

Comment a-t-il été obtenu: 1er tour (11e au total), repêchage 2014 de la LNH

La saison dernière: Milwaukee, LAH: 66 PJ, 18-32-50

Fiala a les outils qu'il faut à l'attaque pour jouer dans la LNH cette saison, mais les Predators se soucient davantage de son jeu sans la rondelle et du niveau de maturité qu'il affiche en dehors de la patinoire.

Les Predators aiment beaucoup le talent qu'a Fiala mais ils veulent qu'il apprivoise les hauts et les bas qui viennent avec la vie de hockeyeur professionnel. Fiala s'est attelé à cette tâche avec sérieux, si bien qu'il espère percer et commencer à jouer à temps plein avec les Predators quelque temps cette saison.

« Évidemment, tu veux accéder à la LNH le plus vite possible, mais j'ai [20 ans] en ce moment et je comprends que ça ne fonctionne pas toujours comme ça, a déclaré Fiala au camp de développement des Predators en juin. Il y a un processus à suivre, étape par étape. C'est comme ça. Tout le monde doit passer par là et c'est mon cas en ce moment. J'espère que ça va aboutir cette saison. »

Arrivée prévue dans la LNH: Cette saison

2. Vladislav Kamenev, AG

Comment a-t-il été obtenu: Choix de deuxième tour (42e) au repêchage 2014

La saison dernière: Milwaukee, LAH: 57 PJ, 15-22-37

On estime que Kamenev, un joueur de centre, a ce qu'il faut pour jouer éventuellement au sein d'un des deux premiers trios. Il est assez costaud (6 pieds 2 pouces, 205 livres) et habile pour être en mesure de faire la différence sur la patinoire, mais il devra continuer de gagner en maturité.

Kamenev a été solide à sa première saison à Milwaukee, alors qu'il récolté 37 points en 57 matchs. Son gabarit lui permet de remporter les batailles pour la rondelle le long des bandes et il est capable de se placer en bonne position autour du filet adverse. Kamenev passera fort probablement l'hiver à Milwaukee avant de rivaliser pour un poste dans un an.

Arrivée prévue dans la LNH: Saison prochaine

3. Juuse Saros, G

Comment a-t-il été obtenu: Choix de quatrième tour (99e) au repêchage 2013

La saison dernière: Milwaukee (LAH): 38 PJ, moyenne de 2,24, et pourcentage d'arrêts 0,920

Saros semble être le gardien d'avenir chez les Predators, celui qui prendra la place de Pekka Rinne quand il tirera sa révérence. Il est un peu plus petit (5-11, 180 livres) que les gardiens de premier plan qui évoluent présentement dans la LNH, mais il compense grâce à ses qualités athlétiques.

Saros bataillera pour le poste de gardien no 2 au camp d'entraînement cet automne. Mais idéalement, les Predators aimeraient qu'il dispute une autre saison complète et obtienne ainsi beaucoup de temps de jeu dans la LAH, avant de s'amener dans un rôle de réserviste dans la LNH.

Arrivée prévue dans la LNH: Saison prochaine

4. Dante Fabbro, D

Comment a-t-il été obtenu: Choix de premier tour (17e) au repêchage 2016

La saison dernière: Penticton, BCHL: 45 PJ, 14-53-67

Les Predators ont souvent repêché et développé de bons défenseurs. Fabbro pourrait être le prochain de la lignée.

Fabbro est un défenseur qui excelle dans les deux sens de la patinoire. Son coup de patin lui permet de soutenir l'attaque, mais aussi d'être fiable dans sa zone. Il s'alignera avec l'équipe de l'Université de Boston cette saison en tant que recrue et il restera en contact avec les Predators, qui chercheront à s'assurer qu'il continue de progresser.

« Pour le moment, j'y vais une année à la fois, a indiqué Fabbro. Je vais [à l'Université de Boston] pour jouer au hockey. Je veux accéder à la LNH. Si ça prend deux ans, ça prendra deux ans. Je suis content de faire partie de l'organisation. Je crois que Nashville doit se sentir à l'aise de m'avoir, et je dois apprendre à me sentir à l'aise aussi. Ça va dans les deux sens, mais c'est évident que c'est aux Predators de décider. »

Arrivée prévue dans la LNH: 2018-19

5. Yakov Trenin, C

Comment a-t-il été obtenu: Sélection de deuxième tour (55e) au repêchage 2015

La saison dernière: Gatineau, LHJMQ: 57 PJ, 26-35-61

Trenin ressemble à Kamenev en ce sens que c'est un joueur de centre qui a un bon gabarit (6 pieds 2 pouces, 205 livres) et qui a beaucoup d'atouts. Il a produit offensivement et il a lui aussi les qualités qu'il faut pour trouver place un jour au sein d'un des deux premiers trios des Predators.

Le directeur général des Predators David Poile a fait savoir cet été que le plan élaboré pour Trenin, c'est qu'il retourne jouer à Gatineau cet automne, dispute une saison complète à Milwaukee en 2017-18 et rivalise peut-être pour un poste avec les Predators en 2018-19.

Arrivée prévue dans la LNH: 2018-19

En voir plus