Skip to main content

Les Capitals ont trouvé bien des raisons pour expliquer leur défaite

Washington blâme son lent départ, des buts qui auraient pu être empêchés et une piètre gestion de la rondelle

par Katie Brown / Correspondante LNH.com

WASHINGTON - Ce fut facile pour l'entraîneur des Capitals de Washington Barry Trotz de pointer le moment où les choses ont mal tourné dans le revers des siens 3-2 aux mains des Penguins de Pittsburgh dans le match no 1 de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Est jeudi.

« Les deux premières minutes de la deuxième période, c'est là où les choses se sont gâtées », a affirmé Trotz. 

Le centre des Penguins Sidney Crosby a touché la cible deux fois en 54 secondes au début de la période médiane pour procurer à Pittsburgh une avance de 2-0 au Verizon Center.

L'attaquant des Capitals Alex Ovechkin a marqué tard au deuxième tiers, puis Evgeny Kuznetsov a nivelé la marque 2-2 à mi-chemin au troisième engagement, mais l'attaquant des Penguins Nick Bonino a brisé l'égalité avec moins de huit minutes à écouler.

Après un dernier assaut vers le filet défendu par le gardien de Pittsburgh Marc-Andre Fleury qui a également échoué, les Capitals étaient rassurés par le fait qu'ils avaient dominé les Penguins et qu'ils ne croyaient pas devoir changer grand-chose en vue du match no 2 de cette série quatre de sept qui sera présenté à Washington samedi. 

Les Capitals ont eu le dessus sur les Penguins 35-21 dans la colonne des tirs, ainsi que 83-41 dans les tentatives de tirs.

« Je ne crois pas que nous sommes frustrés, a assuré le gardien de Washington Braden Holtby. Je crois que nous réalisons que nous avons disputé un très bon match. Je sais que je dois être meilleur si nous voulons connaître du succès, et c'est un peu l'histoire du match. Nous avons bien joué, et si nous continuons à jouer de la sorte, nous allons connaître du succès. »

Holtby a expliqué que le premier but de Crosby et le but gagnant de Bonino sont ceux qu'il aurait aimé stopper. Trotz a jeté le blâme sur la piètre gestion de la rondelle et a ajouté que chaque but inscrit par les Penguins aurait pu être évité. 

Matt Niskanen a mentionné les batailles perdues pour la rondelle, surtout le long des rampes.

« Nous n'avons pas gagné suffisamment de batailles pour la rondelle tôt dans la rencontre, alors il nous a fallu un moment pour entrer dans le match, mais lorsque nous avons commencé à le faire, nous avons été très bons », a résumé Niskanen.

Connaître un meilleur départ a été un thème récurrent pour les Capitals au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, qui se sont amorcées avec une victoire en six matchs en première ronde contre les Maple Leafs de Toronto. 

Washington a décoché un seul tir au but au cours des 10 premières minutes jeudi, et leur deuxième lancer n'a été réussi que près de cinq minutes plus tard.

Lorsque les Capitals sont au sommet de leur art, ils dictent l'allure du jeu. Il y a eu des moments où ils y sont parvenus dans le match no 1, mais ils furent brefs.

« Nous ne pouvons jouer de la sorte contre cette équipe, a reconnu Ovechkin. Ils forment une formation expérimentée avec beaucoup de talent. Ils vont profiter de chacune de nos erreurs. Lorsque nous jouons notre manière, le match est bien différent. »

En voir plus