Skip to main content

Les Capitals ont retouché à leurs deux derniers trios

L'ajout des Lars Eller et Brett Connolly pourrait s'avérer bénéfique en vue des séries

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

Après le repêchage de la LNH et l'avalanche d'activités sur le marché des joueurs autonomes, LNH.com analyse l'alignement de chaque équipe, maintenant que l'été est bien entamé. Aujourd'hui, les Capitals de Washington:
 

Après avoir été dominants en saison régulière, les Capitals de Washington ont connu une fin de parcours abrupte en séries éliminatoires, en se butant dès le deuxième tour aux éventuels champions de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh.

L'élimination en six matchs n'a pas ébranlé la foi au groupe en place du directeur général Brian MacLellan.

Après tout, les Capitals ont remporté le trophée des Présidents à l'aide d'un total record pour la concession de 56 victoires en 2015-16. MacLellan a identifié le renforcement des deux derniers trios comme principale nécessité. C'est dans cet optique qu'il a fait l'acquisition du joueur de centre Lars Eller et qu'il a mis sous contrat l'ailier droit Brett Connolly.

MacLellan a par ailleurs offert un contrat de 13,75 millions $ pour trois ans au joueur de centre Marcus Johansson, avant l'audience d'arbitrage salarial.

Les Capitals vont donc s'atteler à la tâche cette saison de tenter de gagner la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire, en misant sur le même noyau de vedettes.

MacLellan avait parlé d'une fenêtre d'opportunité pour l'équipe de deux saisons. Ce sera la deuxième.

Voici un survol de leur alignement après le repêchage et le marché des joueurs autonomes :


ACQUISITIONS IMPORTANTES: Lars Eller, C: Il a été acquis des Canadiens de Montréal afin de consolider le poste de troisième joueur de centre à la suite des difficultés que Mike Richards a éprouvées en séries éliminatoires. Le Danois qui mesure 6 pieds 2 pouces et qui pèse 207 livres a réussi 13 buts et récolté 26 points en 79 matchs, la saison dernière. Eller va obtenir du temps d'utilisation en supériorité et en infériorité numérique… Brett Connolly, AD: Jadis un espoir fort prometteur au moment où le Lightning de Tampa Bay l'a choisi au sixième rang de la séance de repêchage 2010, Connolly, 24 ans, n'a pas encore produit offensivement à un haut niveau dans la LNH. Il a tout de même connu une potable saison 2015-16 dans l'uniforme des Bruins de Boston, avec 25 points (neuf buts, 16 passes), tout en jouant un sommet en carrière de 71 matchs. Connolly (6 pieds 2 pouces, 193 livres) va bien s'imbriquer au sein de la troisième ou de la quatrième unité, dépendamment de ce que fera l'ailier droit Tom Wilson (sept buts, 16 passes la saison dernière) de l'occasion qu'on lui fournira d'évoluer au sein du troisième trio.


DÉPARTS CLÉS: Jason Chimera, AG: Le doyen de l'équipe à l'âge de 37 ans a été un des plus rapides patineurs et il a égalé un sommet personnel à l'attaque avec 20 points. Ça lui a permis d'obtenir un contrat de 4,5 millions $ pour deux ans des Islanders de New York… Mike Richards, C: Les Capitals croyaient que son expérience aiderait quand ils l'ont engagé vers la mi-saison. Le double gagnant de la Coupe Stanley âgé de 31 ans n'a plus rien dans le réservoir, lui qui a été blanchi en 12 rencontres en séries. Il a obtenu le statut de joueur autonome sans compensation, le 1er juillet… Michael Latta, C: Relégué à un rôle moins important à la suite de l'arrivée de Richards, Latta, âgé de 25 ans, est de nouveau tassé par la venue d'Eller. Les Capitals ont donc décidé de ne pas lui soumettre d'offre de contrat qualificative à titre de joueur autonome avec compensation. Il est maintenant un membre des Kings de Los Angeles, avec lesquels il a signé un contrat d'un an… Mike Weber, D: Acquis des Sabres de Buffalo le 23 février, Weber, 28 ans, n'a pris part qu'à 10 matchs en saison régulière et à deux autres en séries. Il est libre comme l'air.

COGNENT À LA PORTE: Jakub Vrana, AG: Le 13e espoir de la séance de repêchage 2014 a obtenu 34 points (16 buts, 18 passes) en 36 matchs la saison dernière avec Hershey, dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Il a ajouté huit buts et six passes en 21 rencontres en séries éliminatoires, aidant les Bears à atteindre la finale de la Coupe Calder… Zachary Sanford, A: Les Capitals l'ont convaincu de renoncer à ses deux dernières années d'admissibilité au Boston College afin de faire le saut chez les professionnels. L'athlète âgé de 21 ans a garni sa fiche de 39 points (13 buts, 26 passes) en 41 matchs à sa deuxième saison dans l'uniforme des Eagles… Travis Boyd, C: Le choix de sixième tour des Capitals (no 177) en 2011 a été le troisième meilleur marqueur des Bears, avec 53 points (21-32) en 76 matchs, la saison dernière. Boyd a fourni neuf points en 21 matchs en séries de la Coupe Calder… Madison Bowey, D: Le choix de deuxième tour (no 53) en 2013 a été le meilleur marqueur chez les défenseurs des Bears, avec 29 points (4-25) en 70 matchs, tout en affichant le meilleur différentiel (plus-22).

CE DONT ILS ONT ENCORE BESOIN: Le manque de profondeur en défense a été apparent contre les Penguins en séries. Pendant que Brooks Orpik a dû purger une suspension de trois matchs, l'entraîneur Barry Trotz n'a pas affiché beaucoup de confiance à l'endroit de Dmitry Orlov ou de Nate Schmidt, s'en remettant plutôt principalement aux trois meilleurs défenseurs de l'équipe - Matt Niskanen, John Carlson et Karl Alzner. Ce dernier était de plus incommodé par une hernie sportive. Les Capitals pourraient avoir dans leurs rangs un autre défenseur fiable, capable de faire partie d'un des deux premiers duos afin d'épauler Orpik, qui fêtera son 36e anniversaire de naissance le 26 septembre et qui a été limité à 41 matchs en raison de blessures la saison dernière.


À SURVEILLER POUR LES POOLERS: Quand les poolers pensent aux défenseurs des Capitals, le nom qui leur vient immédiatement en tête est celui de John Carlson. Les poolers qui évoluent dans une ligue multi-catégories devraient toutefois s'assurer de regarder du côté de Matt Niskanen. Si sa récolte de 32 points en 82 parties ne ressort pas particulièrement du lot, il fait cependant très bonne figure dans une variété d'autres statistiques. Il a en effet terminé parmi les 40 premiers défenseurs de la ligue pour les points en avantage numérique (16e), les tirs au but (36e), les mises en échec (22e), les tirs bloqués (29e) et le temps de glace total (10e). Un défenseur mésestimé qui pourrait devenir un véritable vol à votre prochain repêchage. - Sébastien Deschambault


ALIGNEMENT PROJETÉ

Alex Ovechkin - Nicklas Backstrom - T.J. Oshie

Marcus Johansson - Evgeny Kuznetsov - Justin Williams

Andre Burakovsky - Lars Eller - Tom Wilson

Daniel Winnik - Jay Beagle - Brett Connolly

Karl Alzner - Matt Niskanen

Brooks Orpik - John Carlson

Dmitry Orlov - Taylor Chorney

Braden Holtby

Philipp Grubauer

 

En voir plus