Skip to main content

Les Capitals au deuxième tour grâce à Holtby et la défensive

Le gardien et quelques héros méconnus ont aidé Washington à vaincre les Penguins au deuxième tour

par Brian McNally / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH -- Les Capitals de Washington ont accédé à la finale de l'Association de l'Est pour la première fois depuis 1998 grâce à une victoire de 2-1 en prolongation contre les Penguins de Pittsburgh lors du match no 6 de leur série de deuxième ronde.

Washington présentait une fiche de 1-9 dans son histoire en séries éliminatoires de la Coupe Stanley face aux Penguins, sa seule victoire remontant à 1994, quand les Capitals ont disposé de Pittsburgh en six parties en quarts de finale. Les Capitals affronteront le Lightning de Tampa Bay en finale de l'Association de l'Est.

Voici cinq raisons pour lesquelles les Capitals sont passés au prochain tour:

1. Braden Holtby

Le jeu exemplaire du gardien s'est poursuivi après la première ronde face aux Blue Jackets de Columbus, alors qu'il a remplacé Philipp Grubauer dans le match no 2, lui qui n'avait ps obtenu le départ dans le match d'ouverture d'une série pour la première fois depuis 2011. Holtby a repoussé 151 des 164 lancers qu'il a reçus des Penguins (pourcentage d'arrêts de ,921). Après deux rondes des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, Holtby présente une moyenne de buts alloués de 2,04 et un pourcentage d'arrêts de ,926.

Video: WSH@PIT, #6: Holtby vole Schultz en fin de deuxième

2. Surmonter l'adversité

Les Capitals ont remporté le match no 6 malgré l'absence de trois attaquants du top-6 -- Tom Wilson (suspendu), Nicklas Backstrom (haut du corps) et Andre Burakovsky (haut du corps). Wilson a également été suspendu pour les matchs no 3 et no 4, tandis que Burakovsky a raté toute la série.

« Ce groupe est résilient, a déclaré l'entraîneur Barry Trotz. Je savais pendant toute la journée que nous allions l'emporter. Je ne sais pas pourquoi, mais ce groupe est très résilient. »

3. La filière russe

La série s'est amorcée avec un but à forces égales d'Evgeny Kuznetsov sur une passe d'Alex Ovechkin à la 17e seconde du match no 1, puis elle s'est terminée de la même façon à 5:27 de la prolongation lors du match no 6.

Video: WSH@PIT, #6: Kuznetsov joue les héros pour Washington

Kuznetsov et Ovechkin ont amassé six buts et sept mentions d'aide face aux Penguins. Leur compatriote Dmitry Orlov a récolté la deuxième mention d'aide sur le but gagnant de Kuznetsov pour envoyer Ovechkin au troisième tour des séries pour la première fois de sa carrière de 13 saisons dans la LNH.

« J'ai repéré [Kuznetsov] et j'ai envoyé la rondelle dans l'espace libre pour qu'il fasse ce qu'il fait de mieux, a dit Ovechkin. Ça me plaît beaucoup. Je n'ai jamais été dans cette situation auparavant et j'ai hâte de jouer [en finale d'association]. »

4. Héros méconnus

En l'absence de Backstrom, Burakovsky et Wilson pendant certains moments de la série, Washington avait besoin que d'autres joueurs prennent le relais, et ils l'ont fait. L'attaquant recrue Jakub Vrana, muté au premier trio pour remplacer Wilson, a inscrit le but gagnant du match no 5. Les attaquants Nathan Walker et Travis Boyd ont effectué leurs débuts en séries éliminatoires lors du match no 6. Walker, qui a été soumis au ballottage deux fois cette saison, a récolté une aide sur le but d'Alex Chiasson, qui avait assisté au camp d'entraînement des Capitals en septembre en vertu d'un essai professionnel. Walker n'avait joué aucun match depuis le 15 avril, quand il portait l'uniforme des Bears de Hershey dans la Ligue américaine de hockey.

Video: WSH@PIT, #6: Chiasson bat Murray et ouvre la marque

5. Défense hermétique

Les Capitals y sont allés d'un effort collectif afin de limiter les Penguins à 14 buts (2,33 par match), et ne leur ont jamais permis d'en marquer plus de trois dans n'importe quel match. Holtby a brillé, mais l'engagement de l'équipe envers le jeu défensif était plus évident par rapport aux saisons précédentes. Les Capitals ont limité Pittsburgh à neuf buts à forces égales, ils n'ont cédé qu'un total de quatre buts aux défenseurs et aux trois derniers trios des Penguins, et ils ont blanchi le redoutable premier trio de Jake Guentzel, Sidney Crosby et Patric Hornqvist dans les deux derniers affrontements de la série.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.