Skip to main content

Les Capitals à l'aise de ne pas être actifs

Le directeur général MacLellan se contente de s'entendre avec Connolly, et de donner une chance à ses espoirs

par Katie Brown / Correspondante LNH.com

ARLINGTON, Virginie - Le directeur général des Capitals de Washington Brian MacLellan a indiqué qu'il se sentait un peu laissé de côté lorsqu'il a regardé l'avalanche de contrats accordés aux joueurs autonomes vendredi.

Les Capitals n'avaient pas prévu y aller de grandes embauches, avec un peu moins de 8,9 millions $ d'espace sous le plafond salarial à l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

 

« Nous étions dans un marché différent, nous tentions de trouver un joueur qui allait accepter un certain salaire, qui possédait un certain potentiel et qui pourrait devenir un bon joueur pour nous », a expliqué MacLellan.

Le joueur qui remplissait ces critères pour les Capitals était l'attaquant Brett Connolly, qui a accepté un contrat d'un an d'une valeur de 850 000 $ avec Washington vendredi. Connolly, âgé de 24 ans, a connu sa meilleure saison en carrière avec une récolte de 25 points en 71 matchs avec les Bruins de Boston la saison dernière. Il a été repêché par le Lighting de Tampa Bay avec le sixième choix au total du repêchage 2010 de la LNH.

« Brett possède beaucoup de potentiel, a affirmé MacLellan. Il possède de bonnes aptitudes offensives qui n'ont pas encore été entièrement exploitées, du moins dans notre esprit, et probablement dans le sien aussi. Nous espérons pouvoir profiter de cela. Il est doté d'un bon gabarit, il patine bien, il a de bonnes mains et il possède un bon tir. »

MacLellan a ajouté que Connolly, qui a amorcé sa carrière dans la LNH avec le Lightning en 2011, avait peut-être fait le saut dans la LNH trop rapidement, mais il espère que Connolly pourra se retrouver avec les Capitals.

« Nous allons tenter de lui permettre d'atteindre son plein potentiel, et il va tenter de faire la même chose, a évoqué MacLellan. Nous avons considéré qu'il s'agissait d'une bonne occasion pour lui de jouer avec nous et de profiter de ses aptitudes. »

Connolly pourrait évoluer sur le troisième et le quatrième trio, mais cela ne sera pas déterminé avant le camp d'entraînement. Il y aura deux postes disponibles sur les deux derniers trios en raison des départs de Jason Chimera et Mike Richards. Chimera a accepté une entente de deux ans d'une valeur de 2,25 millions $ avec les Islanders de New York, tandis que Richards est toujours joueur autonome sans compensation.

MacLellan a admis que les Capitals avaient espéré garder les services de Chimera, qui a porté les couleurs de Washington au cours des sept dernières saisons, mais qu'il n'avait pu satisfaire ses demandes salariales.

« Il a été un bon joueur pour nous, a noté MacLellan. Un gars drôle, avec une bonne personnalité. C'est décevant de le voir partir, mais il arrive parfois qu'il faille passer à autre chose. »

Avec Connolly qui devrait s'emparer d'un des deux postes libres, MacLellan a indiqué qu'il souhaitait donner à un de ses espoirs la chance d'obtenir l'autre. Il ne croit pas que les Capitals vont procéder à d'autres mouvements de personnel.

« Idéalement, à moins que quelque chose de terriblement tentant se présente à nous, soit un joueur qui pourrait vraiment nous aider et qui toucherait un petit salaire, je m'attends à ce que nous gardions ce poste libre pour un de nos jeunes joueurs, ou que nous procédions à une rotation pour ce poste, a expliqué MacLellan. Nous allons utiliser ce poste pour garder un peu de flexibilité, à moins qu'une option très intéressante se présente. »

Après l'embauche de Connolly, Washington possède 8 millions $ sous le plafond salarial, selon GeneralFanager.com. Les Capitals doivent encore s'entendre avec deux joueurs autonomes avec compensation, l'attaquant Marcus Johansson et le défenseur Dmitry Orlov. L'attaquant Tom Wilson, qui aurait pu devenir joueur autonome avec compensation, a accepté un contrat de deux ans d'une valeur de 4 millions $ jeudi.

 

En voir plus