Skip to main content

Les Capitals à la croisée des chemins après leur récente élimination

Le futur est incertain pour le capitaine Alex Ovechkin et l'entraîneur Barry Trotz après un autre tournoi printanier en deçà des attentes

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - L'organisation des Capitals de Washington se trouve à la croisée des chemins, alors que l'ailier gauche Alex Ovechkin et l'entraîneur Barry Trotz se trouvent au centre des interrogations.

Les Capitals ont encore une fois été incapables de répondre aux attentes en s'inclinant devant les Penguins de Pittsburgh en deuxième ronde de l'Association de l'Est, alors que leur saison a pris fin avec un revers crève-cœur de 2-0 dans le match no 7 mercredi. L'organisation fait maintenant face à un futur incertain.

Même si les Capitals avaient atteint la finale de l'Association de l'Est pour la première fois depuis 1998 et remporté la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire de 43 ans, certains changements auraient été inévitables en raison de l'autonomie de certains joueurs et de contraintes liées au plafond salarial. Le directeur général Brian MacLellan l'avait reconnu en déclarant avant le début de la saison précédente que ce groupe de joueur possédait une fenêtre de deux ans pour remporter un championnat. 

Mais de voir cette fenêtre se refermer aussi abruptement pourrait forcer MacLellan, et peut-être même le propriétaire Ted Leonsis, à prendre des décisions encore plus difficiles concernant Ovechkin et Trotz.

Ovechkin, le capitaine de Washington, demeure le visage des Capitals et n'ira probablement nulle part avec quatre saisons à écouler à son contrat de 13 ans d'une valeur de 124 millions $, assorti d'une clause de non-échange limitée et d'un salaire annuel moyen de 9 538 462 $, selon CapFriendly.com. Mais Ovechkin va avoir 32 ans le 17 septembre, et après avoir vu son temps de glace diminuer en saison régulière et avoir été rétrogradé au troisième trio pour les trois derniers matchs contre les Penguins, certaines questions sont soulevées par rapport à son rôle futur.

La Fédération russe de hockey a indiqué jeudi qu'Ovechkin n'allait pas prendre part au Championnat du monde de hockey de la FIHG en raison d'une blessure au bas du corps. Les Capitals n'ont pas encore commenté la blessure d'Ovechkin, qu'il s'est peut-être infligée sur une mise en échec basse de l'attaquant Nazem Kadri qui l'a atteint à la jambe gauche dans le match no 5 de la première ronde contre les Maple Leafs de Toronto, mais cela pourrait expliquer pourquoi Trotz a décidé de l'employer sur le troisième trio.

Cela pourrait aussi expliquer pourquoi Trotz a évité de répondre à une question portant sur le rendement d'Ovechkin au terme du match no 7, alors qu'il a déclaré : « Émotivement en ce moment, je ne veux pas répondre à cette question. Nous gagnons et nous perdons en équipe. Il s'agit probablement de ma meilleure réponse en ce moment. »

On risque d'en apprendre davantage au cours de la journée de départ des Capitals vendredi, mais Ovechkin a été inconstant en séries, terminant le tournoi printanier avec huit points (cinq buts, trois passes) en 13 parties. Il a été limité à un point (un but dans le match no 5) au cours des trois dernières rencontres, et son incapacité à rejeter le disque derrière le défenseur des Penguins Justin Schultz dans le match no 7 a contribué au but de l'attaquant Patric Hornqvist à 4:14 de la troisième période, ce qui portait l'avance des Penguins à 2-0.

En saison régulière, Ovechkin a touché la cible à 33 reprises, son plus faible total au cours d'une saison complète depuis 2010-11, lui qui venait de connaître trois saisons de plus de 50 buts de suite. Il a néanmoins accepté sans se plaindre tout ce que Trotz lui a demandé de faire, ce qui inclut sa rétrogradation sur le troisième trio, et Trotz l'a souvent louangé pour cela.

Les Capitals ont remporté le trophée des Présidents trois fois, dont au cours des deux dernières campagnes, et ont terminé au premier rang de leur section à sept reprises depuis l'arrivée d'Ovechkin dans la LNH il y a 12 saisons. Principalement à cause de lui, le Verizon Center est plein à chacun des matchs, ce qui n'était pas le cas avant qu'il ne débarque en 2005. 

Ils n'ont toutefois pas été en mesure d'effectuer le travail en séries. D'être à nouveau éliminés par les Penguins, qui les avaient aussi vaincus en deuxième ronde la saison dernière, rend le tout encore plus difficile.

Ovechkin a été incapable d'expliquer ces ratés mercredi, déclarant : « C'est difficile à dire en ce moment. Les sensations ne sont simplement pas là. »

Trotz, âgé de 54 ans, n'a pas non plus été en mesure de résoudre l'énigme au cours de ses trois saisons à la barre des Capitals. Au cours de ses 18 saisons dans la LNH à titre d'entraîneur, les 15 premières derrière le banc des Predators de Nashville, il n'a jamais franchi la deuxième ronde. 

Trotz, qui a remporté le trophée Jack Adams à titre de meilleur entraîneur de la LNH la saison dernière, est encore sous contrat pour une saison. MacLellan et Leonsis devront décider s'ils lui accorderont une prolongation de contrat, s'ils vont le laisser diriger l'équipe avec son contrat qui arrivera à échéance l'an prochain, ce qui ajouterait certainement de l'incertitude à une saison qui promet d'être cruciale, ou de le laisser aller.

Cette décision pourrait dépendre de l'approche que prendront les Capitals. S'ils tentent de rebâtir rapidement, ce que les Penguins ont fait après avoir perdu en première ronde il y a deux saisons, afin de retenter leur chance immédiatement pour la Coupe Stanley alors qu'il reste encore de bonnes saisons à Ovechkin et au centre de 29 ans Nicklas Backstrom, MacLellan devra décider s'il croit que Trotz peut gagner en séries.

Si MacLellan croit qu'il vaut mieux pour les Capitals de faire un pas en arrière pendant quelques saisons en faisant l'acquisition de jeunes joueurs, Trotz pourrait être le meilleur entraîneur pour soutirer le maximum de ce groupe pendant la transition.

Peu importe, les Capitals auront un visage différent la saison prochaine. Les attaquants T.J. Oshie, Justin Williams, et Daniel Winnik, ainsi que les défenseurs Karl Alzner et Kevin Shattenkirk pourront devenir joueurs autonomes sans compensation le 1er juillet. Les attaquants Evgeny Kuznetsov et Andre Burakovsky, les attaquants Dmitry Orlov et Nate Schmidt, ainsi que le gardien auxiliaire Philipp Grubauer pourront quant à eux devenir joueurs autonomes avec compensation et vont vraisemblablement obtenir des hausses de salaire substantielles. Washington va également perdre un joueur au profit des Golden Knights de Vegas dans le cadre du repêchage d'expansion de la LNH.

« Il y a de bons joueurs qui vont partir, a noté le défenseur Matt Niskanen. C'est ainsi que les sports professionnels fonctionnent. C'est purement mathématique. »

Mais les décisions qui seront prises au sujet d'Ovechkin et de Trotz vont aller bien au-delà des mathématiques. Puisque leurs succès en saison régulière ne se sont pas transposés en succès en séries éliminatoires, les Capitals pourraient devoir trouver une autre équation qui pourrait les mener dans une direction différente.

En voir plus