Skip to main content

Les Canucks se préparent à se débrouiller sans Roberto Luongo

LNH.com @NHL

VANCOUVER, B.C. - Les Canucks de Vancouver ont tenté de faire comme si rien d'extraordinaire n'était arrivé, lundi, malgré la nouvelle à l'effet que leur gardien vedette Roberto Luongo avait subi une blessure qui le forcera à s'absenter pour une longue période.

Gilles Lupien, l'agent de Luongo, a déclaré à cyberpresse.ca à Montréal que le capitaine des Canucks souffre de ce qu'on croit être une blessure à l'aine et qu'il ne pourra pas revenir au jeu avant quatre à cinq semaines.

Les Canucks, eux, ont indiqué que l'état de Luongo serait réévalué de semaine en semaine.

"On ne sait pas", a quant à lui commenté Luongo, lundi soir, lors d'un point de presse tenu après qu'il eut rencontré les médecins de l'équipe et subi un examen d'imagerie à résonance magnétique. "C'est la première fois que je subis une blessure du genre.

"Je vais travailler fort avec les thérapeutes, tenter de guérir le plus vite possible, mais je ne sais vraiment pas combien de temps ça va prendre."

Luongo s'est blessé tôt durant le match de samedi à Pittsburgh en effectuant ce qui semblait être un arrêt de routine sur un tir de Philippe Boucher. Il est lentement tombé sur la patinoire et il a eu besoin d'aide pour quitter la glace. Il semblait souffrir de la jambe gauche.

"Je gère les gars qui sont en santé, a déclaré l'entraîneur-chef Alain Vigneault avant le match de lundi soir contre les Red Wings de Detroit. "Pour nous, ça continue comme en temps normal."

Reste que plusieurs des coéquipiers de Luongo semblaient se préparer à poursuivre sans lui.

"Tu ne veux jamais voir ton capitaine tomber au combat, surtout un joueur de ce niveau, le meilleur joueur de l'équipe en fait, a souligné l'attaquant Ryan Kesler. C'est sûr que ça fait mal, mais il faut aller de l'avant."

Luongo étant à l'écart, le gros du boulot devra être abattu par le gardien réserviste Curtis Sanford, qui a fait face à une mer de micros, lundi.

"Nos joueurs jouent bien devant Curtis, et Curtis est un gardien d'expérience de la LNH... et il fera du bon travail pour nous", a dit Vigneault.

"C'est un beau défi pour les joueurs de notre noyau. Je trouve que nous avons bien répondu cette année quand il y avait un défi à relever."

Sanford a dit ne pas savoir pendant combien de temps il jouera le rôle de gardien no 1, mais il a reconnu que remplacer Luongo ne sera pas une tâche facile.

"C'est évident qu'il y a beaucoup de pression mais c'est la raison pour laquelle nous jouons au hockey, a affirmé Sanford, un habitué des ligues mineures. C'est quelque chose qu'il faut apprivoiser. Ca te met en état d'alerte et tu te présentes sur la glace avec le désir de donner ton maximum."

Luongo, le joueur le mieux payé des Canucks en raison de son salaire annuel de 7 millions $ US, s'est blessé moins de cinq minutes après le début du match que Vancouver a remporté 3-1. Il avait commencé à sortir sa jambière gauche quand le tir de Boucher a changé de direction. Il a tenté de s'ajuster mais il a fini par se retrouver face contre la glace, tordu par la douleur pendant de longues minutes avant que des coéquipiers ne l'aident à rentrer au vestiaire.

Sanford a complété la rencontre, bloquant 17 des 18 tirs dirigés vers lui.

"Ca dégonfle mais c'est un dur, a dit Sanford de la blessure à Luongo. J'ai déjà subi une déchirure à l'aine, c'était pas mal grave, et ce n'était pas plaisant. C'a pris quatre mois avant que je recommence à jouer. Tu te présentes au boulot à chaque jour et tu fais tout ce qu'il faut pour favoriser la guérison."

Luongo, qui amorce 75 matchs par saison en moyenne, mène présentement la LNH avec cinq blanchissages et il était au sommet de sa forme quand il s'est blessé. Plus tôt ce mois-ci, il a blanchi l'adversaire pendant une séquence de 232 minutes et 36 secondes pour ainsi améliorer le record d'équipe de 201:08 qu'il avait lui-même établi.

Selon le défenseur Shane O'Brien, l'équipe est confiante que Sanford brillera dans son nouveau rôle.

"Il a de grands souliers à chausser, mais nous travaillons le plus fort possible pour essayer de limiter les occasions de marquer, a affirmé O'Brien. Si nous faisons ça, nous savons que Curtis effectuera les arrêts."

En voir plus