Skip to main content

Les Canucks de Vancouver sont sur le respirateur artificiel...

LNH.com @NHL

VANCOUVER - Relaxer, demeurer positif, se concentrer sur le prochain match, recevoir de l'aide. Et gagner pour l'amour de Dieu!

Telle était la recette invoquée mercredi par les Canucks de Vancouver pour accéder aux séries éliminatoires après avoir digéré une défaite dévastatrice de 4-2 aux mains de l'Avalanche du Colorado.

"On ne peut pas s'attendre à voir des gars sauter au plafond ici parce qu'on a besoin d'aide", a reconnu l'entraîneur Alain Vigneault à propos d'une équipe qui n'a plus sa destinée en mains.

"Cela dit, a-t-il ajouté cependant, nous devons nous aider nous-mêmes."

Ce qui veut dire gagner les deux derniers matchs de la saison, à domicile contre les Oilers d'Edmonton jeudi et les Flames de Calgary samedi. Faute de quoi, les Canucks risquent fort de rater les séries une deuxième fois en trois ans.

Les Canucks peuvent toujours devancer les Flames, septièmes au classement dans l'Ouest avec quatre points d'avance.

Les Predators de Nashville sont plus accessibles puisqu'ils n'ont qu'un point d'avance au huitième rang. Ils complèteront leur saison contre les Blues de St.Louis jeudi et à Chicago le lendemain.

En cas d'égalité au classement, les Canucks auront l'avantage puisqu'ils auront remporté leurs séries contre les Flames et les Predators.

Mais les Canucks n'ont pas joué comme une équipe digne de participer aux séries dernièrement puisqu'ils viennent de perdre cinq de leurs six derniers matchs contre des équipes de leur division.

Et alors que les Predators ont surmonté un déficit de 3-0 mardi pour battre les Blues 4-3, les Canucks ont laissé filer une avance de 2-0 contre l'Avalanche.

En voir plus