Skip to main content

Une chance pour le CH de refouler les Sénateurs

L'entraîneur Claude Julien a encore frais à la mémoire la défaite que les Canadiens ont subie à Ottawa en début de saison

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Gagner le premier match d'une série aller-retour, c'est bien. Gagner les deux, c'est mieux! C'est ce que les Canadiens de Montréal auront en tête d'accomplir à Ottawa, jeudi (19 h 30 (HE); RDS, TSN2, TSN5). Après avoir vaincu les Sénateurs 5-2 au Centre Bell mardi, les Canadiens vont tenter de les refouler à six points d'eux au classement.
 

Les Canadiens doivent être prêts à retrouver des Sénateurs plus coriaces au Centre Canadian Tire, où ils montrent une excellente fiche (9-4-2) qui est le reflet dans une cuillère de leur rendement à l'étranger (3-9-1).

À LIRE AUSSI: Les Sénateurs méconnaissables sur la route | CH: Les meilleurs ont enfin été les meilleurs

Qu'est-ce que les Sénateurs font de si différent à la maison? 

« Je ne sais pas », a répondu l'entraîneur Claude Julien à l'issue de la séance d'entraînement de l'équipe, mercredi. « Nous les avons affrontés une fois à Ottawa cette saison. Nous menions 3-1 et nous avions échappé le match. Ça, je m'en souviens. »

Le 20 octobre, le CH s'était donné une avance de 3-1 en première période avant de voir les Sénateurs créer l'égalité 3-3 au deuxième vingt et l'emporter en prolongation grâce au deuxième but de la soirée de Mark Stone.

Video: MTL@OTT: Stone donne la victoire aux Sénateurs 

« Il y a des équipes qui jouent avec plus de confiance à la maison, a ajouté Julien. Même si nous les avons battus mardi, les Sénateurs jouent du bon hockey. Ils comptent sur plusieurs bons jeunes qui sont en pleine progression. C'est leur objectif cette saison, progresser. Et quand tu travailles fort, tes chances de gagner augmentent. »

Comme les Sénateurs, les Canadiens sont en mode apprentissage, comme le dit Julien.

« Nous avons un groupe qui cherche à apprendre. Nous faisons des progrès et nous exigerons des gars qu'ils soient encore meilleurs à l'approche de la deuxième moitié de la saison. »

L'entraîneur ne devrait pas apporter de changement à la formation, selon ce qu'on a vu à l'entraînement mercredi.

« Il reste une journée complète avant le match. On verra », a-t-il toutefois précisé, avant de confirmer plus tard que Carey Price sera de nouveau devant le filet.

Kulak va bien

S'il y a une certitude, c'est que l'expérimentation de Brett Kulak aux côtés du vétéran Shea Weber va se poursuivre pour un quatrième match de suite.

« Kulak peut préconiser son style en évoluant avec Weber. Il peut faire ce qu'il fait bien, en sachant qu'il a un partenaire très fiable », a relevé Julien.

Il a évoqué que le jeune Victor Mete avait profité de conditions gagnantes semblables en évoluant avec Weber, la saison dernière.

« Kulak est plus expérimenté, lui », a-t-il dit au sujet de l'ancien défenseur des Flames de Calgary âgé de 24 ans.

Juulsen : dimanche, peut-être

Le défenseur Noah Juulsen a accompagné l'équipe pour son périple de trois rencontres. La fracture de la joue gauche qu'il a subie le 19 novembre ne représente plus un obstacle pour son retour au jeu. Juulsen peut s'entraîner sans restriction avec une grille-protectrice. Il pourrait revenir au jeu contre les Blackhawks de Chicago, dimanche.

« Je me sens bien et prêt à jouer. On parlait d'une absence prévue de deux semaines, ce sera le cas. J'ai été chanceux de ne pas avoir eu à subir d'opération », a souligné Juulsen, mercredi.

Le défenseur âgé de 21 ans a effectivement été chanceux dans sa malchance. Il s'est blessé après avoir été atteint au visage à deux reprises en l'espace d'une dizaine de minutes au début de la rencontre face aux Capitals de Washington.  

« Quelles étaient les chances que je reçoive la rondelle exactement sur la même joue en si peu de temps? Si je n'avais pas eu à aller à l'hôpital, j'aurais été me procurer un billet de loterie! », a-t-il lancé.

Juulsen a dit avoir eu davantage la frousse que quand il a été victime d'une fracture de la mâchoire dans les rangs juniors, avec les Silvertips d'Everett, vers la fin de la saison 2015-16.

« C'était plus angoissant parce que j'ai été touché près de l'œil », a-t-il dit.

Il a fait savoir qu'il devra porter la grille-protectrice pendant environ un mois à son retour au jeu.

Formation des Canadiens à l'entraînement, mercredi

Jonathan Drouin - Max Domi - Andrew Shaw
Tomar Tatar - Phillip Danault - Brendan Gallagher
Paul Byron - Jesperi Kotkaniemi - Artturi Lehkonen
Kenny Agostino - Michael Chaput - Matthew Peca
Charles Hudon - Nicolas Deslauriers

Brett Kulak - Shea Weber
David Schlemko - Jeff Petry
Mike Reilly - Jordie Benn
Xavier Ouellet - Noah Juulsen

Carey Price
Antti Niemi

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.