Skip to main content

Les Canadiens subissent une 3e défaite de suite

Leon Draisaitl marque l'unique filet de la séance de tirs de barrage

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Oilers d'Edmonton ont mis fin à une série de trois revers en venant à bout des Canadiens de Montréal 1-0 aux tirs de barrage, dimanche.

Le but de Leon Draisaitl dans la séance des tirs a été l'unique de l'après-midi au Centre Bell. Alexander Radulov, Paul Byron et Max Pacioretty n'ont pas pu déjouer Cam Talbot.

Mark Letestu a été le seul autre tireur des Oilers (29-18-8), qui ont été à la hauteur de leur réputation d'une des meilleures équipes de la LNH à l'étranger -- fiche de 16-9-5.

Ils se sont montrés avaricieux en défense en ne permettant que 22 lancers en temps réglementaire et en prolongation.

Défaits dans une troisième rencontre d'affilée, les Canadiens (30-16-8) ont eu de la difficulté à s'approcher du filet de Talbot.

« Nous avons été compétitifs. Les Oilers sont un autre club pesant, avec beaucoup de talent et de vitesse, a reconnu l'entraîneur Michel Therrien. Nous venons d'affronter deux très bonnes équipes. C'était pour nous un quatrième match en l'espace de six jours. »

Video: Résumé : Le CH perd 1 à 0 en fusillade

À sa troisième présence seulement au Centre Bell cette saison, le gardien réserviste du Tricolore Al Montoya a bien gardé le fort, avec 32 arrêts.

« Il a été formidable, a déclaré le défenseur Shea Weber. Il a livré un de ses meilleurs matchs de la saison et c'est la raison pour laquelle nous avons eu la chance de l'emporter. »

Montoya n'a pas encore accordé de buts en temps réglementaire ou en surtemps au Centre Bell cette saison. Il n'en n'était qu'à sa troisième présence en action à Montréal, ayant blanchi les Penguins de Pittsburgh le 18 octobre et n'ayant pas permis de but en relève à Carey Price en 30:31 minutes face aux Sharks de San Jose le 16 décembre.

« J'essaie simplement d'avoir du plaisir, a commenté Montoya. Je sais ce que je peux faire. Carey se tape le gros de la tâche. Ça n'arrive pas souvent que je joue à domicile. Ç'a été le 'fun', même si c'est plate que nous n'ayons pas récolté les deux points. »

Chez les Oilers, le meilleur marqueur de la LNH Connor McDavid disputait son 100e match en carrière. McDavid, premier choix au total des Oilers au cours de la séance de repêchage 2015, a 108 points à son dossier. C'est le quatrième meilleur total chez les joueurs actifs après leur 100e match.

Sidney Crosby des Penguins de Pittsburgh avait 132 points après 100 matchs, Alex Ovechkin des Capitals de Washington 128 et Evgeni Malkin des Penguins 114.

« C'est toujours un défi d'affronter un joueur de son calibre, a souligné Therrien. Shea Weber et Alexei Emelin ont fait de l'excellent travail en défense et le trio de Tomas Plekanec qui a plus souvent qu'autrement été opposé au trio de McDavid.

« Rendu en fusillade, ça peut aller d'un bord ou de l'autre. »

But du match

Draisaitl qui déjoue Montoya comme premier tireur des Oilers en fusillade.

Video: EDM@MTL: Draisaitl marque le but décisif en fusillade

Arrêt du match

Montoya contre McDavid qui s'est amené en échappée en prolongation. Montoya ne sait pas trop comment, mais il a fait l'arrêt, la rondelle s'immobilisant directement sous sa jambière gauche.

Video: EDM@MTL : Montoya se dresse devant McDavid en prol.

Sous le radar

Fait inusité, le défenseur Alexei Emelin a été le joueur des Canadiens qui a obtenu le plus de tirs cadrés, avec quatre sur les 22 au total de l'équipe.

Video: EDM@MTL: Talbot sort la jambière et frustre Emelin

Jeu du match

Andrei Markov qui tue dans l'œuf une menace à trois des Oilers, impliquant Connor McDavid, en deuxième période. Le défenseur a habilement intercepté la tentative de passe de Leon Draisaitl vers Patrick Maroon.

Ce qu'ils ont dit

« Nous sommes à notre mieux quand nous utilisons notre rapidité, que nous tentons de déborder les défenseurs adverses et que nous sommes affamés près du filet. Les gars étaient peut-être moins affamés aujourd'hui parce que c'était notre deuxième match en autant de jours, mais il faut trouver une façon de batailler plus fort. J'ai tout de même vraiment apprécié l'effort de l'équipe » -- L'attaquant Phillip Danault des Canadiens.

« Ça fait partie du plan de nos rivaux d'essayer de fermer le jeu à outrance en zone neutre en raison de Connor (McDavid) et de sa grande vitesse. C'est la stratégie que plusieurs équipes mettent de l'avant, avec raison. Si j'étais à leur place, je ferais la même chose. Mais il (McDavid) parvient tout de même à créer des occasions de marquer. Il aurait pu facilement obtenir un tour du chapeau, mais Montoya a été très solide. » -- L'ailier Milan Lucic des Oilers.

Ce qu'il faut savoir

Michel Therrien a parlé d'eux comme une équipe pesante : les Oilers ne ménagent pas les coups d'épaule cette saison. Ils sont une des équipes les plus robustes de la ligue, pointant au quatrième rang au chapitre des mises en échec. Dimanche encore, ils ont nettement eu l'avantage 41-25 dans la colonne des mises en échec. Le défenseur Adam Larsson et l'ailier Milan Lucic ont sonné la charge, avec sept chacun. Mark Letestu, 5 pieds 10 pouces et 197 livres, a suivi avec six mises en échec. Emelin et Nathan Beaulieu ont été les plus actifs sur ce plan, avec quatre coups d'épaule chacun.

La suite

Canadiens : Amorcent un court périple de deux matchs à Denver mardi face à l'Avalanche du Colorado (21h HE; RDS, SNE, ALT, NHL.TV)

Oilers : Profitent d'une semaine de répit ou presque avant d'accueillir les Blackhawks de Chicago, samedi (22h HE; CBC, SN, WGN, NHL.TV)

En voir plus