Skip to main content

Le CH en mode apprentissage

Les troupiers de l'entraîneur Claude Julien ont intérêt à être de bons élèves

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal étaient dans le portrait des séries éliminatoires pas plus tard que la semaine dernière. L'entraîneur Claude Julien a affirmé à l'issue d'un deuxième match de suite dimanche qu'ils sont actuellement en mode apprentissage.

Le Tricolore a intérêt à apprendre vite avant de trop dégringoler au classement, lui qui a encaissé un six revers en sept rencontres (1-5-2).

Les Sharks de San Jose leur ont donné un cours sur l'art de bien amorcer les rencontres. Ils devraient le visionner et le revisionner parce que le problème est récurrent depuis quelque temps. Le Tricolore a de la difficulté à commencer les matchs à la même heure que ses adversaires.

« Nous n'avons pas commencé le match à temps », a acquiescé l'entraîneur Claude Julien à l'issue de la défaite de 3-1 des siens. « Nous sommes une jeune équipe qui continue d'essayer de s'améliorer. Apprendre à gagner, ça fait partie de l'évolution d'une jeune équipe.

« Même si nous avons bien joué à partir de la deuxième période, nous devons être prêts pour des matchs comme celui-là, a-t-il poursuivi. Nous savions que les Sharks seraient solides, après les quatre défaites qu'ils venaient de subir. C'est une équipe aguerrie qui a énormément de vécu en séries éliminatoires. Ils ont bien réagi, pas nous. Par le temps que nous nous sommes mis en marche, les dégâts avaient été faits. Nous avons été incapables de renverser la vapeur. Nous devons apprendre de matchs semblables. Nous ne pouvons pas penser commencer les matchs comme nous le faisons dernièrement et espérer gagner. »

À LIRE AUSSI : Les Sharks se sortent enfin la tête de l'eauLe meilleur pour la fin pour San Jose

C'est la principale raison pour laquelle le CH glisse au classement, lui qui montre une fiche de 2-4-2 dans ses huit derniers matchs au Centre Bell.

« Les Sharks avaient joué samedi comme nous. Ils ont fait le trajet de quelques heures entre Ottawa et Montréal. Nous avons joué chez nous en soirée, a noté Julien. Aucune équipe n'était avantagée. Nous aurions donc dû partir sur un pied d'égalité avec eux. Ils sont sortis beaucoup mieux que nous, comme une équipe expérimentée qui a dans ses rangs des joueurs qui ont beaucoup joué en séries et même en Finale de la Coupe Stanley. Nous aurions dû être aussi prêts qu'eux. Nous devons apprendre ces choses-là. »

Video: SJS@MTL: Burns double l'avance sur le 5-contre-3

Julien a cité comme exemple l'attaquant recrue Jesperi Kotkaniemi, après avoir insisté pour dire que le Finlandais ne montre pas de signe de ralentissement.

« Un jeune de 18 ans qui joue deux matchs en autant de soirs a le droit d'apprendre comme les autres, a-t-il avancé. C'est davantage pour lui une affaire de gérer ces situations-là parce que je trouve qu'il continue de bien faire. Je lui ai même dit dimanche qu'il me surprenait. Ça va arriver qu'il connaisse de moins bons matchs, comme ça arrive à tout le monde. Je trouve qu'il patine et qu'il fait de bons jeux, comme la passe qui a envoyé Paul Byron en échappée en troisième période. »

Després de retour

Les Canadiens ont annoncé dimanche soir qu'ils ont offert un essai professionnel au défenseur Simon Després avec le Rocket de Laval. Després a pris part au camp d'entraînement de l'équipe, avant de se voir offrir un contrat des ligues mineures. Il avait décliné l'offre, en souhaitant recevoir une meilleure proposition d'ailleurs ce qui n'a pas été le cas.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.