Skip to main content

Les Canadiens perdent 3-0 face aux Islanders

La formation montréalaise se fait blanchir pour la quatrième fois en huit rencontres

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Même avec un nouvel entraîneur-chef derrière le banc, les Canadiens de Montréal ne sont pas en mesure d'aligner des victoires.

En quête d'un deuxième gain de suite pour la première fois depuis les 4 et 7 janvier, la troupe de Claude Julien a offert une prestation bien terne pour finalement s'incliner 3-0 face aux Islanders de New York au Centre Bell, jeudi.

Si l'on pensait que la victoire de 3-2 chèrement acquise en tirs de barrage mardi face aux Rangers de New York allait revigorer l'équipe, ce fut tout le contraire. Les sorties de zone ont été laborieuses et les entrées de zone ont semblé complexes tout au long de la soirée, si bien que le Tricolore s'est fait blanchir pour la quatrième fois en huit rencontres.

Video: Résumé : Le Tricolore ne vient pas à bout de Greiss

« Nous avions une mauvaise exécution ce soir, a résumé Julien. Quand vous avez une mauvaise exécution, vous n'obtenez pas d'offensive. Je comprends que nous avons de la difficulté à marquer, mais ça commence avec l'exécution, avec de la détermination.

« Il faut envoyer la rondelle au filet et foncer au filet. Nous ne l'avons pas fait avant la troisième période, et ce n'était pas assez pour espérer l'emporter. »

La foule du Centre Bell n'a pas hésité à faire savoir son mécontentement à ses favoris. L'ovation qu'a reçue Claude Julien en première période pour souligner son 1000e match en carrière derrière un banc de la LNH s'est transformée en huées en troisième période.

« Je les comprends absolument, ça fait partie de notre métier, a dit Julien au sujet de la réaction des partisans. Quand on ne joue pas à notre hauteur, ils ont le droit de réagir comme ça et c'est à nous de changer ça en donnant de meilleures performances. »

Le but du produit local Anthony Beauvillier à 5:28 du premier engagement a semblé couper les jambes d'une équipe à la confiance visiblement fragile. Les menaces des Canadiens se sont faites très rares, et lorsque les occasions se sont présentées, Thomas Greiss s'est dressé devant le filet new-yorkais.

Et puis quand les Canadiens ont eu un mince espoir de réduire l'écart à 6:50 de la troisième période, l'officiel a refusé un but à Paul Byron puisqu'il avait touché la rondelle plus haut que la hauteur permise. Il a fait de même 56 secondes plus tard quand Artturi Lehkonen a poussé la rondelle dans le filet avec son gant.

Le gardien allemand a terminé la rencontre avec 24 arrêts.

« Plus nous allons parler de notre fragilité, plus nous allons l'être, a déclaré le capitaine Max Pacioretty, visiblement de mauvais poil. Nous avons joué au hockey toute notre vie, je n'ai plus aucune excuse à vous servir. Les gars doivent retrouver leur sens du hockey. »

De l'autre côté, Carey Price, qui tentait de s'emparer seul du troisième rang des gardiens les plus victorieux de l'histoire de la concession, a repoussé 21 lancers.

Anders Lee a porté un dur coup aux locaux en inscrivant son 23e de la campagne lorsqu'il a mis la touche finale à une montée effrénée des Islanders à 5:58 du deuxième tiers. John Tavares a complété la marque dans un filet désert avec 59 secondes à écouler.

Les Canadiens affichent un rendement de 2-7-1 à leurs dix derniers matchs et doivent maintenant regarder dans le rétroviseur. Les Sénateurs d'Ottawa n'ont plus que deux points de retard sur la formation montréalaise et le premier rang de la section Atlantique. Ils ont également trois matchs de plus à disputer.

But du match

Celui d'Anthony Beauvillier. Le Québécois qui disputait son premier match au Centre Bell n'a pas mis de temps à donner les devants aux siens en surprenant Carey Price d'un tir vif du côté rapproché à 5:28 de la première période.

Video: NYI@MTL: Beauvillier compte du côté rapproché

Arrêt du match

Thomas Greiss a fait face au tir le plus puissant de la Ligue nationale, et ce deux fois en l'espace de cinq secondes au premier tiers lors d'un avantage numérique des Canadiens. Il a d'abord effleuré le boulet de Shea Weber de la mitaine avant de saisir le disque de la même manière quelques instants plus tard.

 Video: undefined

Sous le radar

Malgré cet autre revers, l'unité de désavantage numérique des Canadiens a encore bien fait. Elle a frustré les Islanders à deux reprises jeudi et n'a pas accordé de buts en neuf occasions depuis l'arrivée de Claude Julien à la barre de l'équipe, il y a trois matchs.

Jeu du match

Les Islanders ont orchestré un jeu de transition avec une facilité déconcertante jusqu'en zone des Canadiens en deuxième période. Josh Bailey a alors manœuvré en espace restreint à la ligne bleue avant de soulever le disque à Lee qui s'était faufilé derrière la défensive et qui n'a eu qu'à battre Carey Price par-dessus l'épaule gauche pour faire 2-0 à 5:58.

Video: NYI@MTL: Lee marque à la suite d'une passe magnifique

Ce qu'ils ont dit

« C'est plus ma personnalité. C'est bien d'avoir dirigé 1000 matchs, mais je ne voulais pas être le centre d'attention avant le match. Je voulais plus gagner la rencontre que la célébrer. Les Canadiens voulaient faire quelque chose de spécial pour moi, mais à ma demande, je voulais quelque chose de plus discret. Je suis content, ils ont fait du bon travail. » - Claude Julien à propos de la vidéo qui a été présentée à l'écran géant lors de la première pause publicitaire au lieu d'une cérémonie d'avant-match pour souligner son 1000e match.

« J'ai dit à quelques gars que nous devrions le laisser profiter du moment. Je suis certain qu'il a rêvé de jouer ici et nous voulions qu'il s'imprègne de l'ambiance à fond et qu'il saisisse l'occasion de briller. » - John Tavares à propos des deux tours d'honneur qu'ils ont offert à Beauvillier avant de sauter sur la glace pour la séance d'échauffement.

Ce qu'il faut savoir

Les Islanders montrent une impressionnante fiche de 12-4-2 depuis que Doug Weight a pris la barre de l'équipe à la suite du congédiement de Jack Capuano. Ils ont gagné les deux premiers matchs d'un voyage de neuf et sont désormais seuls en deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est, deux points devant les Panthers de la Floride, qui ont un match de plus à disputer.

La suite

Canadiens : Se rendent à Toronto pour y affronter les Maple Leafs samedi (19 h (HE), TVA Sports, CBC, City)
Islanders : Poursuivent un périple de neuf matchs en visitant les Blue Jackets de Columbus samedi (17 h (HE), FS-O, MSG+ 2).

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.