Skip to main content

Byron: « Nous sommes programmés pour ces matchs »

Les Canadiens ont offert l'une de leurs meilleures prestations de la saison alors qu'ils sont acculés au mur

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Peu importe la manière dont les choses allaient se dérouler dans ce match face au Lightning, il n'y avait aucune chance que les Canadiens baissent les bras. Le ciel leur serait tombé sur la tête qu'ils auraient pelleté les nuages pour s'en sortir.  

À LIRE AUSSI: Les Canadiens s'offrent la meilleure équipe de la LNH« Si nous pouvons trouver deux autres gros matchs… »

Le Tricolore a beau s'être frotté à un Eddie Pasquale qui avait (parfois) des airs de Dominik Hasek et avoir concédé l'avance à deux occasions dans la rencontre, il a trouvé le moyen de battre la meilleure formation de la LNH avec une épée de Damoclès suspendue au-dessus de la tête.

En vertu de cette victoire, les Canadiens ont conservé leurs chances de participer aux séries éliminatoires en rejoignant les Blue Jackets, qui occupent le deuxième rang de quatrième as dans l'Est. Ces derniers ont perdu 6-2 face aux Bruins, mardi, mais détiennent l'avantage au bris d'égalité. 

« Les gars dans ce vestiaire sont simplement faits de cette manière », a lancé le petit attaquant Paul Byron, qui effectuait un retour au jeu après avoir raté deux matchs en raison d'une blessure.

« Nous sommes programmés de cette façon. Nous savons que nous ne sommes pas l'équipe la plus talentueuse de la Ligue, mais nous savons que si nous offrons un effort honnête chaque soir, nous sommes en mesure de rivaliser avec n'importe quelle équipe. »

Ce fut même plus qu'un effort honnête; les Canadiens avaient simplement le couteau entre les dents.

On l'a senti dès les premières minutes de jeu alors qu'ils ont pris le contrôle de la rencontre malgré un but chanceux de Steven Stamkos, qui aurait pu leur couper les jambes alors qu'il n'y avait même pas trois minutes de jouées.

Video: TBL@MTL: Stamkos lance sur Domi et compte

La troupe de Claude Julien a dirigé pas moins de 92 tirs vers le filet de Pasquale, dont 45 qui ont atteint la cible. C'est du caoutchouc! À l'inverse, elle a réussi à limiter le Lightning - la meilleure attaque de la Ligue - à 24 tirs et à blanchir le meilleur pointeur Nikita Kucherov.

« Nous avons déjà été confrontés à des situations de la sorte par le passé, mais ce soir, nous avons simplement gardé la pédale au plancher, a expliqué l'attaquant Tomas Tatar. Même après le but chanceux, nous sommes demeurés positifs et nous avons joué de la même manière. Le résultat a été une victoire. »

« Tout le monde savait que ce serait une bataille de tous les instants contre une équipe aussi puissante, a renchéri Byron. Nous avons aussi obtenu notre but chanceux en deuxième et nous avons conservé une attitude positive tout au long du match.

« Nous savions que le résultat de la rencontre était important, mais nous n'avons pas trop porté attention à la situation générale. Nous avions beaucoup de temps pour revenir dans le match après leur premier but et nous avons bâti sur notre solide première période. »

Équilibre important

Claude Julien a tenté une expérience en réintégrant le jeune attaquant Jesperi Kotkaniemi à l'aile de Nate Thompson et ça lui a souri. Grâce à cette nouvelle combinaison, il a pu faire jouer ses quatre trios du début à la fin du match en ayant toujours des munitions offensives sur la patinoire.

Contre une formation aussi équilibrée que celle du Lightning, ce fut fort important. Même si cette nouvelle unité ne l'a pas toujours eu facile en zone défensive, elle a réussi à générer des chances en attaque et Thompson en a même profité pour inscrire son premier dans l'uniforme bleu-blanc-rouge. 

« C'était incroyable, a lancé le numéro 21, qui a créé l'égalité 1-1 en première d'un tir précis des poignets. C'était quelque chose d'assez spécial, surtout dans un match aussi important. 

Video: TBL@MTL : Thompson marque son 1er avec le Tricolore

« Le fait de pouvoir rouler à quatre trios pendant tout le match a été énorme pour nous. Quand nous pouvons alterner de cette façon, nous sommes en mesure de maintenir un rythme de jeu très élevé et une bonne vitesse durant 60 minutes. Nous avons fait du bon travail. »

Il y a fort à parier que cette nouvelle formule sera à nouveau utilisée jeudi face aux Capitals alors que la saison du CH ne tient toujours qu'à un fil.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.