Skip to main content

La « bête » finalement domptée au Centre Bell

Les Canadiens défont les Sabres 7-4 afin d'augmenter leur avance à trois points au huitième rang de l'Association de l'Est

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Non sans peine, les Canadiens de Montréal ont finalement dompté la bête de Buffalo, samedi, en défaisant les Sabres pour la première fois cette saison au compte de 7-4 au Centre Bell.

L'ailier Brendan Gallagher a surpassé son sommet personnel de buts dans une saison, en y allant d'un doublé -- ses 32e et 33e buts de la campagne. Gallagher a de plus récolté une passe. Max Domi a réussi son 26e, en plus d'ajouter deux aides, comme Tomas Tatar (23e), qui a concrétisé le 40e gain des siens dans un filet désert à son 500e match dans la LNH. Artturi Lehkonen, neuvième, Andrew Shaw, 18e, et Paul Byron, 14e, ont été les autres contributeurs du CH. En amassant de plus une aide, Shaw a atteint la marque des 40 points pour la première fois dans la LNH.

À LIRE AUSSI : Domi a répondu à l'appel du 'coach' | Canadiens : Un défi n'attend pas l'autreTour d'horizon des matchs du 23 mars

« Nous avons poursuivi sur notre lancée des derniers matchs, en nous nourrissant de l'énergie de la foule », a mentionné le joueur de centre Phillip Danault, qui a glané deux passes. « Nous avons commis quelques erreurs qui se sont avérées coûteuses, mais nous avons montré beaucoup de caractère en marquant des buts tout de suite après. » 

Les Canadiens (40-28-7, 87 points) ont augmenté à trois points leur priorité sur les Blue Jackets de Columbus au huitième rang de l'Association de l'Est, en ayant disputé un match de plus. Ils sont demeurés à deux points des Hurricanes de la Caroline, vainqueurs du Wild du Minnesota 5-1, samedi.

La table est mise pour un duel haut en couleur entre le Tricolore et les Hurricanes en Caroline, dimanche.

La défaite a mis les Sabres (31-34-9, 71 points) hors d'état de nuire dans la course aux séries. Les mathématiques ne peuvent plus rien faire pour eux, avec huit matchs à jouer.

« Nous devons jouer pour l'honneur à compter de maintenant », a commenté le capitaine Jack Eichel, qui a obtenu son 26e but dans la défaite. « Nous représentons la ville et l'organisation. Uniquement ça devrait être suffisant. Il faut que nous jouions les uns pour les autres d'ici la fin. »

Outre Eichel, qui a épinglé la seule équipe qui manquait à son tableau de chasse dans la LNH, Sam Reinhart, son 19e but, Alexander Nylander et Marco Scandella ont été les autres buteurs des Sabres.

Carey Price a bloqué 23 des 27 lancers des Sabres tandis que Carter Hutton a maîtrisé 37 des 43 tirs auxquels il a été confronté.

Julien a indiqué que Price « devrait fort possiblement être » le gardien d'office contre les Hurricanes, dimanche.

Bisons coriaces 

Les Sabres ont embêté les Canadiens dès le début avec leur ardeur à la tâche. Ils ont exercé une plus forte pression à l'attaque, malgré leur désavantage de 12-8 dans les lancers à la fin du premier tiers.

Les Sabres ont même pris les devants à 12:26. Après avoir reçu la passe de Casey Mittelstadt, Reinhart a trompé la vigilance de Price à l'aide d'un tir bas qui est passé entre les jambières du gardien.  

Video: Le Tricolore ouvre la machine face aux Sabres, 7 à 4

Le mot d'ordre dans le camp du CH, comme l'a indiqué sur TVA Sports un des adjoints de l'entraîneur, Kirk Muller, était d'être plus insistant en échec-avant afin de passer plus de temps dans le territoire ennemi.

« Les Sabres nous ont donné du fil à retordre cette saison avec leur configuration 1-3-1 qui nous coince dans la zone centrale, a expliqué Julien. Ils nous compliquaient la tâche même quand nous projetions la rondelle dans le fond de leur zone. Le seul joueur derrière la récupérait facilement, aidé de l'écran de ses trois coéquipiers. Ç'a été difficile de créer des jeux à l'attaque et d'établir notre échec-avant. À partir de la deuxième période, nous avons logé la rondelle à de meilleurs endroits pour la reprendre. L'attaquant en soutien à celui qui pourchassait la rondelle a été plus efficace, ce qui nous a permis d'améliorer notre temps de possession en zone adverse. » 

Les Canadiens ont eu les Sabres dans les câbles en deuxième après avoir pris l'initiative 3-1 grâce aux buts de Lehkonen, le 22 000e de l'histoire de la concession qui a été de toute beauté, de Gallagher, à la suite d'un superbe effort de Phillip Danault, et de Shaw, résultat d'une belle manœuvre de Domi.

Mais la bourde qu'a commise le défenseur Christian Folin, en envoyant la rondelle dans les gradins de sa zone, a ravivé les Sabres.

Nylander a fait 3-2 au début de la supériorité numérique à 14:53, avant que Scandella ne crée l'égalité à 16:08.

« Nous avons été bons pour garder notre sang-froid, a analysé Julien. Nous avons trouvé le moyen de reprendre l'avance avant la fin. »

Le quatrième trio est venu à la rescousse, à 18:03. Byron a vu la rondelle frapper son patin gauche et rebondir dans le filet, à la suite du tir initial de Jordan Weal que Hutton avait repoussé.

En troisième, Gallagher a fait 5-3 à 8:35, mais les damnés Sabres n'avaient pas dit leur dernier mot. La double pénalité qu'a écopée Shaw leur a entrouvert la porte.

Eichel a rétréci l'écart en supériorité à 13:13, mais Domi a fait 6-4 au cours d'une attaque massive à 15:30. Tatar allait compléter la soirée débridée en envoyant le disque dans le filet abandonné.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.