Skip to main content

Les Canadiens freinent l'élan des Red Wings

Le bleu-blanc-rouge l'emporte 4-3 grâce à une remontée de troisième période

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal ont privé les Red Wings de Detroit de deux cruciaux points au classement, mardi, dans leur quête vers une 25e participation d'affilée aux séries éliminatoires.

Le Tricolore a effacé un retard d'un but en troisième période pour l'emporter 4-3 au Centre Bell.

 

L'équipe a affiché beaucoup de combativité à sa première sortie suivant son exclusion aux séries d'après-saison.

« Je n'ai pas eu besoin d'avoir de réunion avec les gars, a affirmé l'entraîneur Michel Therrien. Tout le monde sait que nous devons jouer du hockey inspiré même si nous sommes écartés des séries. Il y a des matchs plus difficiles. Ce soir, ç'a été un match productif : nous avons marqué quatre buts. Nous espérons voir la même intensité du groupe au prochain match. »

Le capitaine Max Pacioretty a montré la voie avec ses 26e et 27e buts de la saison. Paul Byron et Sven Andrighetto ont fourni les autres réussites. Alex Galchenyuk a récolté deux passes et Byron en a obtenu une.

Video: Le doublé de Pacioretty mène le CH à la victoire

Therrien a dit constater que la complicité entre Pacioretty et Galchenyuk est en voie de se cimenter.

« Ils ont bien joué. Nous respectons le plan établi. Il y a des matchs plus difficiles, mais nous ne n'y dérogeons pas. Ce soir, ils ont été très efficaces. »

Pacioretty trouve aussi que la cohésion avec Galchenyuk ne cesse de s'améliorer.

« L'aspect positif, c'est que peu importe l'ailier droit qu'on fait jouer avec nous, nous trouvons le moyen de contribuer à l'attaque. »

Gustav Nyquist, Anthony Mantha, son deuxième dans la LNH, et Mike Green ont été les buteurs des Red Wings (38-28-11), qui ont raté l'occasion de devancer les Bruins de Boston au troisième rang de la section Atlantique ou de devancer les Flyers de Philadelphie dans la course pour la seconde place de quatrième as de l'Association de l'Est.

Mike Condon a été solide devant le filet en s'offrant une soirée de 39 arrêts. Le duo Petr Mrazek-Jimmy Howard des Red Wings a été confronté à 27 lancers.

Les Canadiens (35-36-6) prennent la route de la Floride, mercredi. Ils se mesureront au Lightning de Tampa Bay jeudi et aux Panthers de la Floride samedi.

Avance perdue

Dans le contexte actuel, combien de temps pensez-vous que le CH a besoin afin de laisser filer une avance de deux buts?

Si vous répondez plus ou moins une période, on vous accorde un morceau de robot!

Les hôtes menaient 2-0 à l'issue de la période initiale. Ils tiraient de l'arrière par un but, 3-2, à la conclusion de la deuxième période.

Pacioretty, à l'aide d'une déviation du tir du défenseur Joel Hanley, et Paul Byron, sur un retour de lancer d'Alexei Emelin, ont coupé court à la soirée de travail du gardien Petr Mrazek après 11:25 de temps de jeu.

Jimmy Howard est venu remplacer Mrazek, qui a eu le temps d'effectuer cinq arrêts. C'était la quatrième fois depuis le 18 février que Mrazek ne terminait pas un match qu'il avait commencé.

Au deuxième tiers, quelques pénalités ont ravivé l'attaque des Red Wings, à commencer par celle de cinq minutes pour obstruction qu'a écopée Emelin pour la mise en échec qu'il a appliquée à Dylan Larkin.

« Ce n'était pas de l'indiscipline dans le cas d'Emelin, a argué Therrien. La mise en échec était solide, la rondelle était là. Pour moi, c'était une bonne mise en échec. »

Les visiteurs ont créé l'égalité dans le temps de dire « lapin de Pâques » grâce à Nyquist, à 12 :33, et Mantha, à 13 :17. Mantha a profité d'une méga mêlée devant le filet de Condon pour faire glisser le disque entre les jambières de l'attaquant Phillip Danault, un des trois joueurs venus à la rescousse de leur gardien.

Green a propulsé les Red Wings en avant à 16 :20 pendant une pénalité d'indiscipline de Mike Brown.

Les Canadiens ont été exécrables au cours des deuxièmes périodes de leurs trois derniers matchs, étant malmenés 10-1 au chapitre des buts.

Beau retour

Ils ont le mérite de s'être admirablement ressaisis en troisième période, même après avoir vu un but leur être refusé tôt dans l'engagement.

Emelin a cru avoir créé l'égalité, à 2 :58. Les Red Wings ont utilisé la contestation à leur disponibilité et la décision s'est avérée judicieuse. La révision vidéo a illustré clairement que Mike Brown avait empêché Howard d'effectuer un déplacement latéral en poussant sur sa jambière droite à l'aide de son bâton.

Andrighetto a ramené les équipes à la case départ avec un but incontestable pendant une attaque massive, à 6 :24. Il a simplement fait dévier dans le haut des cordages le tir de Tomas Plekanec.

Pacioretty a redonné les devants aux hôtes à 11:18, mettant la touche finale à une superbe pièce orchestrée par le défenseur Andrei Markov, qui n'a pas obtenu de mention d'aide sur la séquence. Markov a projeté le disque dans le coin gauche afin de créer un rebond qui est parvenu à Byron près du filet. Byron a repéré Galchenyuk dans l'enclave, et ce dernier a vu Pacioretty du côté droit.  

La défense et Condon ont vu à ce que l'avance tienne le coup cette fois-là.

« Nous avons bien répondu, a commenté Condon. Ce n'est jamais un bon sentiment de laisser filer une avance de deux buts en voyant nos adversaires marquer trois fois. Ç'aurait été facile pour nous de lâcher prise et d'abandonner. Ça dénote d'une belle force de caractère des gars. »

 

En voir plus