Skip to main content

Canadiens: Un défi n'attend pas l'autre

La troupe de Claude Julien devra faire le plein d'énergie en peu de temps avant d'affronter les Hurricanes, dimanche

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Max Domi n'a même pas eu le temps d'enfiler la sublime cape remise au joueur du match que celle-ci s'est retrouvée dans les bagages, direction Raleigh, en Caroline.

Les Canadiens de Montréal sont impliqués dans une course effrénée pour une place en séries et ils n'ont pas le temps de savourer leur victoire émotive de 7-4 face aux Sabres de Buffalo, samedi. Ils doivent disputer un match de la plus haute importance contre les Hurricanes, dimanche, et n'ont d'autre choix que de garder la tête froide.

À LIRE AUSSI : Domi a répondu à l'appel du 'coach'La « bête » finalement domptée au Centre BellTour d'horizon des matchs du 23 mars

La troupe de Rod Brind'Amour occupe la première place de quatrième as dans l'Association de l'Est et détient deux points d'avance sur la formation montréalaise avec un match de plus à disputer. Dans le jargon du hockey, c'est ce qu'on appelle un match de quatre points.

« Il reste beaucoup de hockey à jouer, a indiqué l'attaquant Paul Byron. C'est un gros match contre une équipe que nous poursuivons. Plusieurs personnes nous plaçaient dans la loterie du repêchage et de voir que nous sommes en plein cœur de la course avec peu de matchs à jouer, c'est inspirant.

« Nous ne lâcherons pas et nous donnerons tout ce que nous avons jusqu'au dernier moment. »

Une victoire dimanche ne confirmerait absolument rien en ce qui a trait à une participation à la danse printanière, mais disons que les deux points à l'enjeu donneront un grand coup de main à l'équipe qui les réclamera.

« La victoire contre les Sabres était tellement importante, a ajouté Byron. Nous ne voulions pas penser aux Hurricanes parce que nous devions livrer la marchandise ce soir. Maintenant que c'est fait, nous devons continuer sur notre lancée demain. »

Le Tricolore a gagné ses trois dernières rencontres et arrivera en Caroline avec le vent dans les voiles, mais avec très peu de sommeil de qualité en réserve. Les Montréalais débarqueront à leur hôtel au petit matin après un vol de quelques heures et devront rapidement tomber dans les bras de Morphée.

Video: BUF@MTL : Weal et Byron donnent la réplique

Ils remettront la machine en marche en soirée après avoir passé la journée à traiter leurs jambes aux petits oignons.

« C'est un défi, mais nous ne sommes pas la seule équipe qui doit gérer ça dans la Ligue, a indiqué l'attaquant Tomas Tatar. C'est un deux en deux difficile, mais nous nous entraînons durant tout l'été et toute la saison pour ce genre de situations. »

« Notre entraîneur de conditionnement s'est assuré que nous puissions être à notre mieux malgré ces circonstances, a renchéri Byron. En fin de compte, c'est un duel mental. Nous jouerons à l'étranger devant une foule hostile et nous devrons jouer selon notre identité pour avoir des chances de l'emporter. »

Même situation

Les Hurricanes auront quelques heures de sommeil de plus en banque, mais ils seront quand même dans une situation similaire.

Pendant que les hommes de Claude Julien éliminaient les Sabres de la course aux séries, ils infligeaient un cuisant revers de 5-1 au Wild du Minnesota et célébraient en jouant au basketball sur la patinoire du PNC Arena. Ils affichent un rendement de 3-1-0 à leurs quatre derniers matchs.

Tweet from @NHLCanes: Boomshakalaka!!! pic.twitter.com/t3OFqar4a1

Le Tricolore voudra empêcher une autre démonstration de la sorte et pourra vraisemblablement compter sur l'aide de Carey Price pour le faire - à moins d'un revirement de situation. Le gardien a fait face à 27 lancers contre les Sabres et disputerait un deuxième match en deux soirs pour la cinquième fois de la saison.

« Je ne veux pas m'avancer, mais je dirais que Carey sera probablement entre les poteaux à moins que quelqu'un m'indique le contraire, a expliqué Julien. S'il n'y a pas de problème, je suis assez confiant de le revoir à son poste. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.