Skip to main content

Les Canadiens engagent le défenseur Karl Alzner

Le CH accorde un contrat de cinq ans à l'ancien des Capitals

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

Les Canadiens de Montréal ont fait leur première prise sur le marché des joueurs autonomes en 2017 en engageant le défenseur Karl Alzner pour les cinq prochaines saisons, a confirmé l'équipe presque sur le coup de midi, samedi.

L'entente s'élèverait à 23,125 millions $, ou 4,625 millions $, selon TSN.

« Montréal est la meilleure ville de hockey au monde, une des plus prisées dans la Ligue nationale. C'est pas mal 'cool' », a affirmé Alzner en entrevue à TSN.

L'ancien des Capitals de Washington s'est dit heureux du dénouement du dossier parce qu'il a trouvé que les dernières semaines ont été folles sur le plan personnel.

« Le processus a été beaucoup plus éprouvant que je m'y attendais. C'est intense, tout le monde tente de vous guider là-dedans. Ç'a été bizarre, mais j'ai été suffisamment chanceux que plusieurs équipes se soient intéressées à mes services. »

Le défenseur gaucher, qui fêtera son 29e anniversaire de naissance en septembre, a raconté avoir été charmé par la visite qu'il a faite à Montréal dernièrement et particulièrement par le directeur général Marc Bergevin. Il a confié au cours d'un appel-conférence plus tard que les Canadiens sont la seule équipe qu'il est allé rencontrer.

« C'était la première fois que j'avais une discussion semblable avec un directeur général. Marc était très détendu et il faisait des blagues. Il m'a expliqué quelle direction il veut donner à l'équipe et le rôle qu'il me voyait jouer. J'avais également eu l'occasion d'avoir un entretien au téléphone avec l'entraîneur Claude Julien.

« Il y a quelques piliers au sein de l'équipe (Carey Price et Shea Weber) qui vous font croire en un avenir prometteur, a élaboré Alzner en appel-conférence. L'aspect positif, c'est que l'avenir c'est déjà la saison prochaine. Nous aurons l'occasion d'être de sérieux aspirants. C'est quelque chose qui m'emballe. J'ai fait partie de bonnes équipes à Washington, mais nous n'avons pas été capables d'atteindre les plus hauts sommets. Je me vois offrir la chance la saison prochaine de le faire avec une nouvelle équipe. L'organisation des Canadiens est prête à tout faire afin de réaliser l'objectif. J'ai un large sourire uniquement qu'à penser à la possibilité de gagner le championnat avec les Canadiens. Ça me fait rire d'imaginer juste combien ça pourrait être fou, pas uniquement à Montréal mais au Canada. »

Alzner a inscrit 13 points (trois buts, 10 aides) et un différentiel de plus-23 en 82 matchs chez les Capitals de Washington, la saison dernière. Il n'a pas raté une seule partie du calendrier régulier lors des sept dernières campagnes. 

Repêché au cinquième rang au total par Washington en 2007, Alzner a amassé 117 points (19 buts, 98 aides) et un différentiel de plus-61 en neuf saisons dans la LNH (591 matchs), toutes avec les Capitals. Il a aussi récolté trois buts et huit aides en 64 rencontres des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« Je veux gagner. C'est la raison pour laquelle nous pratiquons tous le sport », a dit Alzner, qui se voit jouer à la gauche de Weber ou de Jeff Petry. « Ç'a été frustrant de subir l'élimination en séries pendant toutes ces années à Washington. C'est un aspect que je ne pouvais pas négliger. Je serais peut-être resté s'il y avait eu une possibilité. Personne n'aime plier bagage et quitter. Mais ma soif de succès est tellement grande que c'était attrayant d'accepter l'offre des Canadiens, compte tenu de l'avenir de l'équipe. Je veux simplement avoir la chance de gagner et de ramener la Coupe Stanley au Canada, particulièrement Montréal. »

En voir plus