Skip to main content

Les Canadiens défont les Capitals 5-2

Vaincus pour la troisième fois en autant de matchs présaison, les champions de la Coupe Stanley combattent encore la gueule de bois

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC -- Un simple rappel avant que vous partiez en peur : c'est le calendrier préparatoire. Les champions de la LNH, les Capitals de Washington, ont encore la gueule de bois et c'est essentiellement la raison pour laquelle les Canadiens de Montréal les ont vaincus 5-2 au Centre Vidéotron, jeudi.

Cela dit, il faut leur donner du mérite. Ils ont fourni un bel effort et ils n'ont pas volé la victoire. Plusieurs joueurs luttent pour l'obtention de postes et certains ont gagné des points, comme les Michael Chaput et Matthew Peca.

« Les buts et les victoires viennent parce que nous jouons de la bonne façon, a fait remarquer l'entraîneur Claude Julien. Nous développons de bonnes habitudes de travail et nous nous préparons de la bonne façon. 

Le « vieux » Joel Ward, qui est à l'essai, n'a pas raté sa rentrée, aux côtés de Chaput et de Peca.

« Il a bien paru. Son expérience a ressorti, a soumis Julien. Il a donné confiance à beaucoup de joueurs. Il possède une très bonne attitude. C'est un véritable professionnel. »

Ward, âgé de 37 ans, estime être encore capable de tenir son bout dans la LNH.

« J'ai encore le feu sacré, j'adore faire partie d'une équipe et gagner des matchs, a-t-il commenté. Je me sens très bien parce que c'est le premier été en trois ans que j'ai pu me préparer adéquatement parce que j'étais en santé. J'avais subi des opérations au cours des deux étés précédents. Je veux simplement m'améliorer à tous les jours et j'espère que ça va fonctionner. »

En défense, le vétéran David Schlemko a montré qu'il gagne en assurance.

« J'apprécie sa façon de jouer. Il fait bien circuler la rondelle. Il a raté quelques sorties de zone en infériorité numérique, mais tout le reste de son jeu a été très bon. Il affiche du sang-froid, il ne craint d'aller chercher la rondelle dans les coins de patinoire et il prend de bonnes décisions. C'est un joueur très différent par rapporté à la saison dernière. Il a commencé le camp en santé. Il y a un an, il s'était blessé et il n'avait jamais pu se mettre en marche. On commence à voir ses vraies couleurs. »  

Julien a admis que ç'avait de nouveau été difficile pour le vétéran Simon Després, à qui on accorde une chance au camp d'entraînement, « mais qu'on peut déceler de bonnes aptitudes ». L'entraîneur a souligné que Xavier Ouellet a été « meilleur qu'il l'a été à son premier match mercredi ». 

« Valiev a été également meilleur et les deux Tchèques, David Sklenicka et Michal Moravcik, ont été corrects à leur premier match en Amérique du Nord. »

Video: Le CH dispose des Capitals à Québec

Le premier choix de l'équipe au repêchage de juin, Jesperi Kotkaniemi, a continué de montrer de beaux flashs, mais il a été moins bon qu'à son premier match, lundi.

Le jeune attaquant Alexandre Alain a bien fait dans sa ville natale, en présence de nombreux membres de sa famille et d'amis.

Julien a indiqué qu'on va procéder aux premiers retranchements de joueurs, vendredi.

« Nous allons rapetisser les deux principaux groupes et ce qui va se passer avec le troisième groupe ne sera plus de mon ressort », a-t-il élaboré, en annonçant l'ouverture du camp d'entraînement du Rocket de Laval.

Des effluves de conquête

Les Canadiens ont frappé vite et fort contre des rivaux encore visiblement affectés par les effluves de la première conquête de la Coupe Stanley de leur histoire. C'était une troisième défaite en autant de sorties présaison pour les Capitals.

Brendan Gallagher, Chaput et Jacob De La Rose ont fait 3-0 en première période. Les Capitals n'ont dirigé leur premier tir cadré qu'avec 4:15 à écouler.

Le CH a porté le score à 4-0 tôt en deuxième période grâce au but en supériorité numérique d'Artturi Lehkonen.

Le défenseur Valiev a été son dernier marqueur, en troisième période. 

À son premier match depuis qu'il a soulevé la Coupe Stanley le 7 juin, Alex Ovechkin a paru à bout de souffle par moments, mais il peut encore dégainer sur réception. Le capitaine des Capitals a réussi un but, en plus d'ajouter une passe.

Charlie Lindgren a franchi la distance devant le filet du CH, en n'ayant qu'à maîtriser 11 lancers.

Chez les Capitals, Pheonix Copley a cédé quatre fois sur 24 lancers en deux périodes. Vitek Vanecek a permis un filet sur quatre tirs.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.