Skip to main content

Les Bruins retireront le numéro 16 de Rick Middleton

L'équipe rendra hommage à Middleton avant la rencontre face aux Islanders, le 29 novembre

par LNH.com @LNH_FR

BOSTON - Le président des Bruins de Boston Cam Neely a annoncé, mardi, que l'équipe honorera Rick Middleton en retirant son chandail numéro 16 avant le match contre les Islanders de New York, le 29 novembre.

« Ce fut un immense honneur d'appeler Rick aujourd'hui et de lui faire savoir qu'il rejoindra le groupe de joueurs dont les numéros sont retirés dans les hauteurs du TD Garden, a déclaré Neely. Comme joueur et comme personne, Rick représente ce que c'est que d'être un Bruin. Nous sommes excités de célébrer sa carrière avec sa famille, ses amis et nos partisans. »

« Le numéro de Middleton mérite depuis longtemps d'être accroché au plafond du TD Garden », a mentionné le président et chef de la direction Charlie Jacobs. « J'ai hâte de participer à la soirée du 29 novembre, car ce sera une soirée spéciale pour Middleton et pour toute l'organisation des Bruins. »

À LIRE : Mise à jour 2018-19 : Bruins de Boston | Les Bruins et les Flames se préparent pour les Matchs en Chine

Middleton est le 11e joueur à voir son chandail être retiré par les Bruins de Boston. Il rejoint Lionel Hitchman (no 3, 1934), Dit Clapper (no 5, 1947), Eddie Shore (no 2, 1949), Milt Schmidt (no 15, 1957), Bobby Orr (no 4, 1979), Johnny Bucyk (no 9, 1980), Phil Esposito (no 7, 1987), Ray Bourque (no 7, 2001), Terry O'Reilly (no 24, 2002) et Cam Neely (no 8, 2004).

Middleton a joué 12 saisons dans la LNH avec les Bruins entre 1976 et 1988, cumulant 898 points (402 buts, 496 passes) en 881 matchs. Ses 402 buts constituent le troisième plus haut total dans l'histoire des Bruins derrière Bucyk (545) et Esposito (459). Ses 496 mentions d'aide le placent au sixième rang de l'histoire des Bruins derrière Bourque (1111), Bucyk (794), Orr (624), Esposito (553) et Wayne Cashman (516). Il vient au quatrième rang de tous les temps chez les marqueurs des Bruins derrière Bourque (1506), Bucyk (1339) et Esposito (1012).

L'ailier droit de 5 pieds 11 pouces et 175 livres a mené les Bruins au chapitre des points pendant quatre saisons consécutives de 1978 à 1982, et il a mené l'équipe pour les buts pendant six campagnes de suite entre 1978 et 1984. Sa meilleure saison est survenue en 1981-82, quand il a été nommé sur la deuxième équipe d'étoiles après avoir marqué 51 buts, un sommet en carrière. Il rejoint Esposito (cinq saisons), Neely (3), Bucyk (1) et Ken Hodge (1) parmi les seuls marqueurs de 50 buts ou plus en une saison dans l'histoire des Bruins. Middleton a également reçu le trophée Lady Byng, remis au joueur considéré comme ayant démontré le meilleur esprit sportif tout en affichant des performances remarquables sur la patinoire, en 1982.

Middleton a franchi le plateau des 100 points deux fois lors de sa carrière avec les Bruins. Il a obtenu 103 points (44 buts, 59 mentions d'aide) en 1980-81, et 105 points (47 buts, 58 passes) en 1983-84, égalant Ken Hodge pour le plus de points par un ailier droit dans l'histoire de la concession. Il a été un élément clé de l'édition 1977-78 des Bruins, qui est la seule équipe de l'histoire de la LNH à avoir compté 11 marqueurs de 20 buts dans une même saison. McNab (41), O'Reilly (29), Bobby Schmautz (27), Stan Jonathan (27), Jean Ratelle (25), Middleton (25), Cashman (24), Greg Sheppard (23), Brad Park (22), Don Marcotte (20) et Bob Miller (20) ont chacun atteint ou surpassé le cap des 20 buts pour mener l'équipe à une présence en Finale de la Coupe Stanley.

Middleton a aidé les Bruins à atteindre les séries éliminatoires lors de 11 de ses 12 saisons. En 114 matchs de séries, il totalise 100 points (45 buts, 55 aides), égalant Bucyk pour le troisième plus haut total de points en séries dans l'histoire de l'équipe. Il détient le record de la LNH pour le plus de points en une seule série avec 19 points (cinq buts, 14 mentions d'aide) lors de la finale de section 1983 contre les Sabres de Buffalo. Il est également l'un des trois joueurs des Bruins à avoir amassé six points en un seul match de séries (Esposito, 1969; David Pastrnak, 2018).

Natif de Toronto en Ontario, il a été sélectionné par les Rangers de New York en première ronde (14e au total) au repêchage 1973 de la LNH. Il a joué deux saisons avec les Rangers de 1974 à 1976, amassant 90 points (46 buts, 44 passes) en 124 parties, avant d'être acquis par Boston en retour de Ken Hodge le 26 mai 1976.

*Traduit à partir du site web des Bruins

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.