Skip to main content

Les Bruins remportent un duel enlevant et intense contre le Canadien

LNH.com @NHL

BOSTON - Il y avait déjà de la fébrilité dans l'air mardi matin, et on s'attendait à une "rencontre au sommet" enlevante et intense entre le Canadien et les Bruins en soirée. Personne n'a été déçu, la salle comble de 17 565 personnes au TD Banknorth Garden en a eu pour son argent, avec en boni une victoire des Bruins, qui l'ont emporté 3-1.

Zdeno Chara, la "tour de contrôle" des Bruins, a livré un fort match, en réussissant deux filets en supériorité numérique. David Krejci a été l'autre marqueur des gagnants, à 1:11 de la fin.

Andrei Kostitsyn, avec son cinquième en autant de matchs, son 14e au total, a été le seul qui a déjoué Tim Thomas.

Le vétéran gardien, qui avait un dossier de 5-12-2 face au CH, avant mardi, a joué un rôle important, en effectuant 34 arrêts. Thomas a frustré Andrei Kostitsyn, peu de temps avant le but de Krejci. Auteur de 26 arrêts, Jaroslav Halak n'a rien à se reprocher.

En l'emportant, les Bruins ont passé le message qu'ils ne lâcheront pas prise au cours de a deuxième moitié de saison, en plus d'augmenter à 12 points leur avance aux dépens du Tricolore, qui a joué un match de moins.

A égalité

Le Canadien n'a pas été dominant en première période, comme aurait dû l'indiquer l'avantage 17-9 qu'il a eu dans les tirs. On a lancé de partout, mais surtout de loin. Le trio de Maxim Lapierre est celui qui s'est le plus approché du filet de Thomas.

Sur le plan de la robustesse, le géant Chara s'est moqué de Tom Kostopoulos, qui a tenté de le secouer d'entrée de jeu, avant de souhaiter la bienvenue au jeune Max Pacioretty.

Kyle Chipchura et Mark Stuart ont engagé le combat, à 9:45. Le défenseur des Bruins a porté les meilleurs coups.

Halak a réalisé l'arrêt de la période aux dépens de Chara, qui s'est élancé de la ligne bleue. Le gardien slovaque a étiré la mitaine, réparant du coup l'erreur que Pacioretty venait de commettre.

Du hockey de séries

Les amateurs ont assisté à du "vrai hockey" de séries éliminatoires en deuxième. Une période au cours de laquelle les unités spécialisées ont été à l'honneur. Les visiteurs ont d'abord ouvert le score en supériorité numérique, avant de voir ensuite les Bruins prendre les devants en attaque massive.

Ils pouvaient s'estimer chanceux de n'accuser qu'un retard d'un but parce qu'ils ont eu à se défendre à court de deux joueurs pendant presque deux minutes. Andrei Kostitsyn a écopé d'une pénalité majeure pour avoir donné de la bande à Aaron Ward. Thomas a reçu une pénalité mineure parce qu'il a tenté de venger Ward. Roman Hamrlik a plus tard été pris en défaut.

Chara a finalement marqué à 18:24, peu de temps après que Guy Carbonneau se soit prévalu du temps d'arrêt à sa disposition afin de permettre à Mike Komisarek et à Andrei Markov de retrouver leur souffle. Halak n'a eu aucune chance sur la séquence, la rondelle étant amortie en amorce par le bâton de Markov.

Chara avait auparavant fait 1-1 après s'être avancé près du filet, à 8:24. Kostitsyn avait déjoué Thomas en concrétisant son propre retour, à 3:34.

En voir plus