Skip to main content

Les Bruins ont besoin de leurs attaquants de profondeur

Les attaquants des troisième et quatrième trios ont été réduits au silence dans la série contre le Lightning

par Matt Kalman / Correspondant NHL.com

BOSTON - L'entraîneur Bruce Cassidy sait ce que les Bruins de Boston doivent faire pour rebondir contre le Lightning de Tampa Bay dans le match no 3 de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Est, mercredi au TD Garden (19 h HE, NBCSN, CBC, TVAS).

Les Bruins se sont inclinés 4-2 dans le match no 2 lundi, permettant au Lightning d'égaler la série 1-1.

« L'un des ajustements est de gagner plus de mises en jeu et si nous le faisons avec l'aide de nos ailiers pour commencer avec la rondelle, ça nous mènera à notre prochain ajustement », a dit Cassidy lors d'une conférence téléphonique mardi. « Nous devons imposer notre échec-avant un peu plus en espérant passer plus de temps en zone offensive. Ça devrait nous permettre d'envoyer plus de rondelles au but et créer de la nervosité dans le camp adverse autour du filet. Nous n'avons pas assez fait tout ça. »

 À LIRE : Nash est à l'aise loin des projecteurs en séries chez les Bruins | Les Bruins doivent retrouver leur mentalité de tireurs | Ça joue du coude au deuxième tour

Les Bruins ont gagné 6-2 dans le match no 1 samedi, même s'ils ont été dominés 36-24 au chapitre des tirs au but. Ils ont eu 37 lancers tentés contre 78 pour Tampa Bay. Dans le match no 2, les Bruins se sont encore inclinés dans les deux catégories : 31-20 et 54-38, respectivement. Boston a gagné 46 pour cent des mises en jeu.

Les Bruins se sont largement fiés à leur premier trio composé de Patrice Bergeron, David Pastrnak et Brad Marchand pour créer de l'attaque. Ils ont obtenu un total combiné de 15 points, mais les autres attaquants de l'équipe se sont faits discrets, particulièrement à cinq contre cinq. Les défenseurs Charlie McAvoy et Torey Krug ont marqué dans le match no 2, alors que les Bruins n'ont pas reçu la contribution de leurs attaquants de troisième et quatrième trios. Seuls David Backes (2) et Sean Kuraly ont obtenu des tirs au but parmi ces six attaquants.

« Les gars ont connu des difficultés à marquer récemment. J'imagine que vous les appelez nos troisième et quatrième lignes. Ils doivent remporter plus de batailles pour la rondelle, trouver des corridors de tirs et aller au filet », a expliqué Cassidy.

Les Bruins ont montré un dossier de 3-1 à domicile au premier tour contre les Maple Leafs de Toronto et ils espèrent être soulevés par la foule dans le match no 3.

« Quand tu es à la maison, tu as tendance à avoir un meilleur départ, a affirmé Cassidy. Je ne sais pas pourquoi, mais c'est comme ça. Probablement en raison de la foule, tout le monde a un peu plus d'énergie. On s'attend à ce que la nôtre soit derrière nous, donc nous espérons nous mettre en marche dès le départ. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.