Skip to main content

Les Bruins doivent retrouver leur mentalité de tireurs face au Lightning

Après avoir partagé les honneurs des deux premiers matchs de la série, Boston doit saisir sa chance à domicile

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

TAMPA - Les Bruins de Boston en voulaient plus puisqu'une belle chance s'offrait à eux. Mais avec du recul, ils sont satisfaits d'avoir partagé les honneurs des deux premiers matchs de leur série de première ronde de l'Association de l'Est contre le Lightning de Tampa Bay sur la route. 

« Nous avons maintenant l'avantage de la glace », a noté l'attaquant Brad Marchand à la suite du revers de Boston 4-2 dans le match no 2 au Amalie Arena lundi.

Afin de profiter de cet avantage, les Bruins savent quel élément de leur jeu ils doivent corriger afin de vaincre le Lightning dans une série quatre de sept qui est égale 1-1 avant le match no 3 qui sera présenté au TD Garden mercredi (19 h (HE); NBCSN, CBC, TVAS).

« Nous devons recommencer à diriger des rondelles au filet, a affirmé l'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy. Nous allons en parler ensemble. »

Les Bruins, qui forment habituellement l'une des meilleures équipes de la LNH au chapitre des tentatives de tirs et du temps de possession de rondelle en zone offensive, ont été dominés par le Lightning dans ces catégories.

Boston l'a emporté 6-2 dans le match no 1 samedi malgré un déficit de 36-24 dans la colonne des tirs, et un différentiel de moins-41 au chapitre des tentatives de tirs (78-37), notamment de moins-36 à forces égales (71-35). Ils ont trouvé les joueurs libres dans l'enclave et ont profité de leurs rares chances de marquer.

Ils ont eu un problème semblable dans le match no 2, alors qu'ils ont été dominés 31-20 dans la colonne des tirs et qu'ils ont affiché un différentiel de moins-16 pour les tentatives de tirs (54-38), dont moins-15 à forces égales (42-27).

Les Bruins ont vu le Lightning dominer 57-36 pour les tirs à forces égales depuis le début de la série, incluant un avantage de 25-13 dans le match no 2.

« Nous devons toucher le filet un peu plus régulièrement, a souligné Marchand. Nous avons raté le filet à quelques occasions, et peut-être que nous devons chercher à diriger le disque plus souvent vers le but. Nous allons analyser la situation. Nous ferons mieux. »

Cassidy a ajouté qu'il fallait que les Bruins redécouvrent la mentalité de tireur dont ils font habituellement preuve.

Ils ont décoché en moyenne 35 tirs par match en sept parties de première ronde contre les Maple Leafs de Toronto et 33,0 tirs par match en saison régulière. Ils ont obtenu 52,23 pour cent des tentatives de tirs à forces égales contre les Maple Leafs, une légère baisse par rapport à leur marque de 53,71 pour cent en saison régulière.

Ils ont obtenu en moyenne 22 tirs par match et 33,02 pour cent des tentatives de tirs à forces égales contre le Lightning.

« Nous voulons la possession de la rondelle, nous voulons jouer davantage avec le disque, a assuré le défenseur des Bruins Charlie McAvoy. Nous voulons jouer notre type de hockey, c'est-à-dire en gardant possession de la rondelle, en l'amenant en fond de territoire, en faisant circuler le disque en zone adverse et en tentant de diriger des lancers au filet. »

Cassidy a donné du crédit aux joueurs du Lightning pour leur aptitude à se placer dans les lignes de tir pour ainsi limiter les chances que les tirs des Bruins se rendent au filet, mais il aussi blâmé son équipe pour ne pas avoir créé suffisamment de mouvement pour créer des chances

« Nous ne créons pas de séparation et nous avons perdu cette mentalité d'aller au filet, a insisté Cassidy. Lorsque nous remettions le disque à la ligne bleue [dans le match no 2], nos défenseurs étaient incapables de trouver une ligne de tir. Nous précipitions alors nos lancers. »

Il a ajouté qu'il était persuadé que les Bruins pouvaient faire un meilleur travail afin de créer des chances sur des retours s'ils trouvent un moyen de recommencer à diriger le disque au filet avec plus de régularité.

« Nous pouvons créer un peu d'anxiété chez nos adversaires, a-t-il mentionné. C'est ainsi que vous pouvez obtenir ces deuxièmes, troisièmes et même quatrièmes chances. C'est ainsi que vos totaux de tentatives de tirs et de lancers grimpent. Nous avons le sentiment qu'avec notre talent, nous sommes en mesure de réaliser des jeux après avoir récupéré des disques libres. C'est dans cette facette du jeu que nous devons en donner plus. C'est ce qui nous manque, la récupération des rondelles en zone offensive, alors que nous étions très bons à ce chapitre en saison régulière. Nous pourrons aller de l'avant à partir de là. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.