Skip to main content

Les Blues remportent le match no 5 en prolongation et éliminent le Wild

Magnus Paajarvi marque à 9:42 pour permettre à St. Louis d'atteindre le deuxième tour et y affronter Nashville

par Jessi Pierce / Correspondante LNH.com

ST. PAUL, Minnesota - Magnus Paajarvi a marqué à 9:42 de la prolongation samedi au Xcel Energy Center pour permettre aux Blues de St. Louis de s'imposer 4-3 et de remporter en cinq matchs leur série de première ronde dans l'Association de l'Ouest contre le Wild du Minnesota.

« Très content de mettre un terme à la série aujourd'hui, a déclaré l'entraîneur des Blues Mike Yeo. Je sais que c'est difficile pour eux d'avoir échappé la victoire, mais ils nous ont donné beaucoup de fil à retordre et, (l'entraîneur) Bruce [Boudreau] a de toute évidence fait de l'excellent travail, Chuck [Fletcher (le directeur général)] a fait de l'excellent travail et leur équipe a fait de l'excellent travail. Ils ont affiché beaucoup de caractère. »

St. Louis affrontera les Predators de Nashville au deuxième tour. Ceux-ci ont balayé les Blackhawks de Chicago en quatre matchs dans leur série de premier tour, qui a pris fin jeudi.

Paajarvi a reçu une passe du revers de Vladimir Sobotka dans l'enclave et battu le gardien Devan Dubnyk. Paajarvi est devenu le septième joueur des Blues à marquer un but en prolongation qui a mis fin à une série, et le premier depuis que Pierre Turgeon a réalisé l'exploit lors du septième match des quarts de finale dans l'Association de l'Ouest au printemps 1999 contre les Coyotes de Phoenix.

« Tu n'obtiens pas beaucoup d'occasions en prolongation, a noté Paajarvi. Sobotka et [Jori] Lehtera ont vraiment bien fait pour me donner une bonne chance, et c'était plaisant de voir la rondelle aboutir dans le filet. »

Video: Paajarvi envoie les Blues en deuxième ronde

Le Minnesota a été éliminé dès le premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la deuxième année de suite. En saison régulière, le Wild a terminé au deuxième rang dans l'Association de l'Ouest avec une récolte de 106 points au classement, un record d'équipe.

« Je viens de leur dire que j'étais fier de l'effort qu'ils ont donné cette saison, a indiqué Boudreau. Je sais que ce moment, c'est celui que tout le monde, moi y compris, déteste le plus, quand tu viens d'investir huit mois de travail dans quelque chose et que tu n'as pas ce que tu veux au bout du compte. Ils n'ont jamais baissé les bras de la saison. Quand ça allait mal, ils ne lâchaient jamais, ils continuaient de pousser.

« Quand les Blues ont porté le score 3-1, les gars auraient pu dire, "Bon, O.K., on a bien essayé". Mais ils ont continué de travailler et j'ai trouvé qu'à l'occasion des trois ou quatre dernières minutes de la troisième période, nous aurions pu en marquer un autre et remporter le match. »

Le Wild a inscrit deux buts en troisième période pour égaler le pointage et provoquer la tenue d'une prolongation. Jason Zucker a créé l'égalité 3-3 alors qu'il restait 5:01 à jouer, après que Mikko Koivu eut profité d'un avantage numérique pour trouver le fond du filet au moment où il y restait 9:22 à disputer.

Vladimir Tarasenko a donné les devants 1-0 aux Blues à 7:16 de la première période avec son premier but de la série. Sa disette depuis le début des présentes éliminatoires s'est donc arrêtée à 265:04.

Tarasenko est devenu le cinquième joueur à marquer au moins 20 buts en séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour les Blues. Les autres sont Brett Hull, Bernie Federko, Brian Sutter et Red Berenson.

Alexander Steen a doublé l'avance des siens à 10:31 après que le défenseur des Blues Colton Parayko eut intercepté une tentative de dégagement de l'attaquant du Wild Charlie Coyle et alimenté Steen, permettant à celui-ci de décocher un tir des poignets du cercle gauche.

Ryan Suter a réduit le déficit du Minnesota à 2-1 à 18:31. Le Wild marquait ainsi un premier but à cinq contre quatre dans cette série.

Paul Stastny, qui était de retour au jeu après une absence de 14 matchs attribuable à une blessure au genou, a marqué à 7:23 du troisième engagement pour redonner un coussin de deux buts aux Blues, 3-1 cette fois.

Jake Allen a réalisé 34 arrêts devant le filet des Blues. Il a accordé huit buts sur 182 tirs durant la série, y allant notamment d'une prestation de 51 arrêts lors d'un gain de 2-1 décroché en prolongation lors de la première rencontre.

« C'était du hockey des séries à son meilleur. Les deux équipes ont eu des hauts et des bas, a affirmé Allen. Ç'a été une rude bataille, ils ont été coriaces et nous avons fait le travail. »

Le joueur de centre du Wild Eric Staal a quitté la rencontre à 13:53 de la deuxième période après avoir glissé tête première dans la bande. Le Wild a indiqué qu'il était conscient et que son état était stable, mais qu'on l'avait transporté à l'hôpital afin de le garder en observation.

But du match 

Sobotka a bien travaillé dans le coin de la patinoire et s'est rendu dans le cercle droit avant de diriger une passe parfaite à Paajarvi, qui a ainsi pu inscrire le filet vainqueur.

Video: STL@MIN, #5: Paajarvi tranche en prolongation

« C'était tellement un beau jeu, Sobotka a fait preuve de beaucoup de patience avec la rondelle, a fait remarquer Paajarvi. Il est plus solide qu'on pense avec la rondelle. Mon couvreur est allé un peu vers lui et il l'a vu, et il m'a donné la rondelle. Je suis super content. »

Arrêt du match

Dubnyk a fait l'arrêt à 17:20 de la troisième période aux dépens de Patrik Berglund après que celui-ci eut contourné l'arrière du filet. Le score est ainsi demeuré 3-3. 

Video: STL@MIN, #5: Dubnyk résiste à Berglund et Perron

Sous le radar

Le défenseur du Wild Jared Spurgeon s'est servi de son patin pour empêcher la rondelle de traverser la ligne de but à 6:29 de la deuxième période, gardant le pointage 2-1. 

Video: STL@MIN, #5: Spurgeon joue le rôle de gardien

Jeu du match

Zucker a battu son couvreur de vitesse pour ainsi foncer à l'aile gauche et battre Allen du côté du bâton. C'était son premier but des séries.

Video: STL@MIN, #5: Zucker montre sa patience et marque

Ce qu'ils ont dit

« C'est une série quatre de sept, alors si tu passes au tour suivant, tu le mérites. Je ne vais rien leur enlever, mais je trouve que nous le méritions tout autant. J'ai trouvé que nous avons tiré plus souvent au filet qu'eux, je ne sais pas pour les chances de marquer, je ne suis pas friand des statistiques, mais j'ai trouvé que nous avions l'avantage au niveau du rythme du jeu pendant de longues séquences tandis qu'eux, ils ont eu une occasion et ils ont marqué. » - Le capitaine du Wild Mikko Koivu 

« Ç'a été une dure bataille. Il y a eu de la robustesse, un peu de tout. Il y a eu des poussées à l'attaque, il y a eu de bons jeux défensifs des deux côtés, chacun des matchs a été serré. Personne n'a signé de victoire à sens unique. Tous les matchs se sont décidés par un but sauf celui de 3-1, où il y a eu un but dans un filet désert, et il faut s'attendre à ce que la prochaine série soit encore plus difficile. Vous avez vu ce que [Nashville] a fait à Chicago, eux qui disputent de toute évidence leur meilleur hockey de la saison présentement. Ils vont être prêts. » - Le gardien des Blues Jake Allen

« D'habitude, tu te souviens de la dernière chose que tu as vue, alors malheureusement, on va se souvenir de cette élimination en cinq matchs. » - L'attaquant du Wild Zach Parise

Ce qu'il faut savoir

Les Blues ont une fiche de 35-31 en prolongation en séries éliminatoires (2-0 en 2017). Le dossier du Wild est de 8-10 dans ce contexte. … L'attaquant du Wild Erik Haula a eu droit à 16:16 de temps de glace après avoir raté le match no 4 en raison d'une blessure dont la nature n'a pas été divulguée.

La suite

Le premier match de la série de deuxième tour dans l'Association de l'Ouest contre les Predators de Nashville (à dét.)

En voir plus