Skip to main content

Les Blues dominent le match no 7 contre les Stars

St. Louis atteint la finale d'association pour la première fois depuis 2001 et affrontera Nashville ou San Jose

par Steve Hunt / Correspondant LNH.com

DALLAS - Les Blues de St. Louis ont pris une avance confortable tôt dans le match et ont vaincu les Stars de Dallas par la marque de 6-1 lors du match no 7 mercredi pour remporter leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest et accéder à la finale d'association pour la première fois depuis 2001.

David Backes, Patrik Berglund, Troy Brouwer, Robby Fabbri et Paul Stastny ont obtenu 12 points en tout et Brian Elliott a réalisé 31 arrêts pour St. Louis, qui menait 4-0 à 3:20 de la deuxième période au American Airlines Center.

 

Les Blues, qui ont remporté trois matchs sur la route durant cette série, affronteront le vainqueur de la série opposant les Sharks de San Jose et les Predators de Nashville en finale de l'Association de l'Ouest. Ces adversaires potentiels croiseront le fer pour un septième match au SAP Center jeudi (21 h (HE); TVA Sports, NBCSN, SN).

Video: Les Blues l'emportent facilement et éliminent Dallas

Le match inaugural de la finale de l'Association de l'Ouest sera présenté à St. Louis dimanche.

« Il a fallu beaucoup de travail acharné de la part de ces joueurs, il aura fallu que ce groupe s'unisse véritablement alors que nous avions le dos au mur avec deux matchs ultimes et nous avons joué notre meilleur hockey quand nous en avions vraiment besoin, a indiqué Backes, le capitaine des Blues. Nous nous sentons très bien en ce moment. Nous savons que nous sommes l'une des quatre équipes qui seront encore en lice, et nous sommes à mi-chemin de notre objectif ultime. Nous avons encore du travail à accomplir. Le sentiment qui habite ce vestiaire est très agréable, en raison de la manière dont nous avons réagi dans ce match no 7, soit en jouant pendant 60 minutes. »

La fiche de l'entraîneur des Blues Ken Hitchcock en situation de septième match est désormais de 5-2, tandis que celle de l'entraîneur des Stars Lindy Ruff est de 0-4, ses trois premières défaites ayant été subies alors qu'il se trouvait derrière le banc des Sabres de Buffalo.

« Je pense qu'il s'agit d'une immense déception [de perdre le match no 7], a admis Ruff. Nous avions une bonne énergie, mais il s'agit d'une manière difficile de conclure notre saison. Même lorsque nous avons commencé à vraiment pousser, nous avons manqué trop de chances de marquer pour revenir dans le match. »

Les Blues ont remporté deux matchs no 7 au cours des mêmes séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la deuxième fois de leur histoire. Ils avaient réalisé l'exploit en 1968, soit à leur saison inaugurale.

Hitchcock va participer à une finale d'association avec une troisième équipe différente (Dallas, Flyers de Philadelphie).

« Lorsque j'étais entraîneur ici à Dallas (1998, 1999, 2000), je tenais les participations à la finale d'association comme acquises, et il s'agissait d'une grande erreur, a mentionné Hitchcock. Je suis parti d'ici et je me suis dit que l'on participait à la finale d'association ou à la Finale de la Coupe Stanley chaque année, puis je suis allé à Philadelphie, où j'ai rapidement connu du succès. C'était en 2004, et je n'étais pas retourné en finale d'association depuis. Parfois, il faut attendre toute sa carrière, et néanmoins ne jamais participer à une finale d'association, alors c'est très impressionnant. »

Brouwer, Fabbri et Stastny ont chacun marqué un but et obtenu deux mentions d'aide. Backes et Berglund ont obtenu un but et une aide chacun. Vladimir Tarasenko a complété la marque dans un filet désert avec 4:40 à faire dans la rencontre.

Patrick Eaves a répliqué pour Dallas, qui a terminé au sommet de l'Association de l'Ouest en plus d'avoir été sacré champion de la section Centrale.

Les Blues ont pris une avance de 3-0 en première période grâce aux filets de Fabbri, Stastny et Berglund. Le gardien de but des Stars Kari Lehtonen, qui a effectué cinq arrêts sur huit tirs, a été remplacé en lever de rideau de la deuxième période par Antti Niemi.

« Ce fut un début de match difficile, a reconnu Lehtonen. C'était semblable à ce que nous avions été en mesure de leur faire subir dans le match no 6 (un gain de 3-2 des Stars à St. Louis). Tout a pris fin si rapidement. »

Backes a fait vibrer les cordages tôt en deuxième période pour gonfler l'avance des siens à 4-0.  

« Nos joueurs ont tout donné, a affirmé Backes. Ce fut super de voir cela venant de ce groupe. Nous avons obtenu quelques bonnes chances et quelques arrêts clés à des moments cruciaux, puis nous avons neutralisé leur attaque avant de marquer peu de temps après. Ce fut la clé pour nous permettre de continuer à appliquer de la pression pendant 60 [minutes]. »

Tôt dans le match, Dallas a obtenu plusieurs occasions de marquer, Jason Demers forçant notamment Elliott à étirer la jambière pour stopper son tir des poignets décoché lors d'une montée à 1:52 de la première période.

Elliott avait été retiré du match no 6 après avoir accordé trois buts en première période. Hitchcock ne lui avait pas confirmé qu'il allait entreprendre le match no 7 avant mercredi, bien que l'entraîneur ait admis qu'il avait pris sa décision avant cela.

« Oui, je le savais depuis hier, quand il s'est présenté à l'aréna et qu'il a stoppé quelques tirs, et que nous avons discuté. Je savais ce que nous allions obtenir de sa part aujourd'hui, a assuré Hitchcock. C'est ce que j'avais besoin de voir. Je voulais simplement savoir comment il se sentait. Lorsqu'il a sauté sur la glace et qu'il a repoussé des rondelles [mardi], c'était le signe dont j'avais besoin, je savais déjà qu'il était prêt à jouer. »

En supériorité numérique, Fabbri a donné une avance de 1-0 aux Blues à 5:23 en marquant son troisième filet des présentes séries. Il a récupéré un retour de lancer pour tromper Lehtonen, qui venait de se signaler en effectuant un arrêt de la jambière sur un tir de Brouwer.

Valeri Nichushkin a eu l'occasion de niveler la marque à 7:01, mais son tir a raté une cage béante et a plutôt atteint la droite du filet.

St. Louis a semblé doubler son avance à 2-0 avec 2:21 à jouer dans la période lorsque Tarasenko a marqué. L'entraîneur de Dallas Lindy Ruff a réclamé une reprise vidéo, qui a confirmé que Tarasenko était hors jeu sur la séquence et par le fait même disqualifié le but.

Les Blues se sont repris 43 secondes plus tard lorsque Stastny a porté pour de bon la marque à 2-0 avec 1:38 à faire à l'engagement, et ont creusé l'écart à 3-0 sur un tir de loin de Berglund avec quatre secondes à écouler au cadran.

Backes a déjoué Niemi en logeant son tir près du poteau éloigné pour célébrer son sixième but des séries à 3:50 du deuxième engagement. Brouwer a mis la touche finale à une montée en surnombre pour marquer son cinquième but des présentes séries à 14:06.

St. Louis a pris une avance de 5-0 malgré une domination des Stars 25-17 au chapitre des tirs.

Eaves a compté à 5:05 de la troisième période. La frappe du haut du cercle droit d'Alex Goligoski a dévié sur le défenseur des Blues Joel Edmundson et le disque s'est retrouvé aux pieds d'Eaves, qui n'a eu qu'à le balayer dans le fond du filet.

« Ce fut un superbe effort de la part de tout le monde, a noté Elliott. Nous avons joué le type de hockey que les Blues doivent jouer sur la route. Nous avons pris les devants rapidement et nous n'avons pas vraiment regardé en arrière. »

 

En voir plus