Skip to main content

Les Blackhawks veulent empêcher Tarasenko de marquer

Chicago veut s'appliquer à neutraliser l'attaque de St. Louis dans le match no 3

par Amalie Benjamin @amaliebenjamin / Journaliste NHL.com

CHICAGO - Les reprises et les décisions des officiels, ainsi que les réactions qui en ont découlé, ont aidé à faire oublier que seulement quelques millimètres séparaient l'attaquant des Blues de St. Louis Vladimir Tarasenko d'un match de deux buts dans la deuxième rencontre de la série de deuxième tour de l'Association de l'Ouest contre les Blackhawks de Chicago.

Il n'a obtenu qu'un tir au but dans le premier match, bien que quatre de ses tentatives de tir aient été bloquées et que trois autres aient raté la cible. Il semble que cela n'était pas suffisant, pas pour un marqueur de 40 buts qui a mené l'offensive des Blues cette saison.

 

La situation a changé dans le match no 2. Tarasenko a inscrit le premier but des Blues, alors qu'il s'est amené dans l'enclave après que son coéquipier Jori Lehtera se soit emparé de la rondelle en la soutirant au défenseur des Blackhawks Michal Rozsival. Tarasenko a également marqué ce qui aurait été le deuxième but des siens, mais le filet a été refusé après que l'entraîneur de Chicago Joel Quenneville eut demandé la révision du but, et que la reprise eut démontré que Lehtera était hors-jeu.

Chicago a remporté le match 2-1 pour créer l'égalité 1-1 dans cette série quatre de sept. Il s'agissait de la bonne nouvelle pour les Blackhawks. La mauvaise nouvelle est que Tarasenko semble sur le point d'apposer sa marque dans cette série.

« Il est l'un des rares joueurs dans cette ligue qui peut se démarquer, a noté le défenseur de Chicago Niklas Hjalmarsson. Sa détente est tellement rapide. Nous tentons donc de toujours demeurer très près de lui, pas plus loin qu'une longueur de bâton, parce que sa détente est si rapide et la rondelle quitte son bâton tellement rapidement.

« Nous devons donc être près de lui en tout temps et toujours savoir où il se trouve. Il est également très fort, c'est donc un énorme défi de jouer contre lui. C'est aussi très amusant. Ils misent aussi sur plusieurs autres joueurs qui possèdent de bons tirs, mais il est assurément l'un de ces joueurs qui n'ont pas besoin de beaucoup d'espace pour créer quelque chose. Il est toujours un peu plus difficile d'affronter ce genre de joueur. »

Mais c'est le défi que doit relever Chicago en ce moment. Neutraliser Tarasenko, l'empêcher de prendre le contrôle d'un match ou de la série. Ce ne sera pas facile. Mais les Blackhawks misent sur quelqu'un qui connaît bien Tarasenko.

« Lorsque Tarasenko est au sommet de sa forme, je ne peux dire de quelle manière il faut agir pour le neutraliser », a admis l'attaquant des Blackhawks Artemi Panarin avec l'aide de son coéquipier Artem Anisimov, qui agissait à titre d'interprète au United Center samedi. « Je pense qu'il faut demeurer très près de lui, et le priver de temps et d'espace. »

Panarin et Tarasenko sont amis, et ils ont été coéquipiers pour la Russie à des compétitions internationales, incluant le Championnat du monde 2015 de la FIHG. Alors si quelqu'un possède des informations privilégiées pour contrer Tarasenko, c'est Panarin.

Il semble que les moyens pour y parvenir sont connus. La question est davantage de savoir si les Blackhawks sont en mesure de mettre en place ces moyens pour le stopper.

Comme cette série est plutôt axée sur la défensive, et que la situation ne semble pas sur le point de changer, Tarasenko pourrait faire la différence s'il trouve son rythme. De toute évidence, la même chose pourrait s'appliquer à Patrick Kane pour les Blackhawks, ou à Panarin.

Les rencontres sont très serrées. Les Blackhawks doivent donc espérer qu'ils pourront trouver un moyen de limiter le nombre de chances de marquer de Tarasenko tout en inscrivant suffisamment de buts pour l'emporter, du moins, assez pour passer à la ronde suivante.

« Les meilleurs joueurs trouvent toujours un moyen, a noté Quenneville. Au cours des prochains matchs de la série, ils vont profiter d'excellentes chances de marquer. Cela va arriver. Ils savent comment se faire oublier sur la glace. Ils savent qu'ils vont obtenir des chances, »

Chicago devra s'assurer de trouver un moyen de faire en sorte que ces chances ne vont pas se transformer en buts qui pourraient faire tourner le vent de la série.

 

En voir plus