Skip to main content

Les Blackhawks ne cherchent pas à conclure une transaction, dit le DG

Chicago a de l'espace sous le plafond salarial, car les noms de plusieurs joueurs ont été placés sur la liste des blessés à long terme

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

CHICAGO - Les Blackhawks de Chicago ne sont pas pressés d'acquérir des joueurs via le marché des transactions, même s'ils ont de l'espace sous le plafond salarial en raison de blessures à des joueurs clés.

« Nous avons la flexibilité nécessaire pour le faire, mais en ce moment, nous ne cherchons pas à conclure une transaction », a déclaré le directeur général Stan Bowman avant le match face aux Flames de Calgary mardi (20 h 30 HE, SNW, NBCSCH, NHL.TV). « À ce moment-ci de l'année, c'est le temps d'avoir des conversations avec les autres DG pour voir où ils en sont. Tout le monde essaie d'évaluer son équipe. »

À LIRE AUSSI : Blackhawks : Lehner évalué sur une base quotidienne

Les Blackhawks (19-18-6), qui n'ont pas participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley depuis la saison 2016-17, montrent un dossier de 7-3-0 à leurs 10 derniers matchs. Avant les rencontres de mardi, ils étaient à six points de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Ouest. La date limite des transactions est le 24 février.

« Financièrement, nous serions en mesure d'ajouter d'autres joueurs. Avant de faire quoi que ce soit, nous devons avoir une idée de ce qui nous attend, a expliqué Bowman. Nous ne sommes pas près de faire un changement en ce moment. »

Les défenseurs Brent Seabrook, dont le contrat est d'une valeur annuelle moyenne de 6,875 millions $, et Calvin de Haan (4,55 millions $) ont tous les deux été opérés à l'épaule droite le 27 décembre et rateront le reste de la saison. L'attaquant Andrew Shaw (3,9 millions $) se soumet au protocole des commotions cérébrales et n'a pas joué depuis le 30 novembre. L'attaquant Drake Caggiula (1,5 million $) se soumet également au protocole des commotions cérébrales et n'a pas vu d'action depuis le 10 novembre.

« Il nous manque des joueurs, mais d'autres ont élevé leur jeu d'un cran, a dit Bowman. Ça fait une demi-saison. Des tendances se dessinent. Certaines équipes sont en difficultés dans certains aspects, et nous avons été en mesure de nous débrouiller sans nos blessés. »

Bowman s'est dit très heureux du rendement du gardien Robin Lehner, qui a signé un contrat d'un an d'une valeur de cinq millions $ avec Chicago le 1er juillet après avoir été finaliste au trophée Vézina chez les Islanders de New York la saison dernière. Lehner a conservé un dossier de 12-7-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,92 et un pourcentage d'arrêts de ,922, mais il n'a pas joué depuis qu'il s'est blessé au genou droit face aux Canucks de Vancouver le 2 janvier. Il a patiné pour la première fois depuis sa blessure mardi, mais il n'est pas prêt à revenir au jeu.

« Sa lecture du jeu est exceptionnelle. Ajoutez à cela tout l'espace qu'il couvre devant le but et son temps de réaction ainsi que son anticipation… Il fait de très bons arrêts, a noté Bowman. Même quand nous ne sommes pas à notre mieux, il nous garde dans les matchs assez longtemps pour que nous nous mettions en marche. C'est ce que tu souhaites voir de ton gardien, et il a été excellent. »

Bowman n'a pas voulu dire s'il a eu des négociations de contrat avec Lehner, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, ou avec l'attaquant Dylan Strome, qui a récolté 30 points (10 buts, 20 aides) en 39 rencontres et pourrait devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet.

« Je ne pense pas que ce serait juste d'en parler, a expliqué Bowman. Je ne vais donc pas commenter ces discussions. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.